Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Maroc – Malawi : Achraf Hakimi présent pour les derniers réglages    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Environnement: HIT RADIO et l'UE récompensent les meilleurs projets (VIDEO)    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Real Madrid-Elche: Benzema cambriolé pendant le match (PHOTO)    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Turquie: l'aéroport d'Istanbul paralysé par la neige    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Températures prévues pour le mardi 25 janvier 2022    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Covid-19/France : Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire à compter de ce lundi    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exposition photographique : Visions croisées du Maroc
Publié dans Agadirnet le 09 - 05 - 2007

- Le Sacré-Cœur accueille 10 photographes marocains et espagnols
- Un budget de 2,5 millions de DH
«Visions du Maroc» est le thème d'une exposition photographique qui démarre demain 10 mai à l'ex-
cathédrale du Sacré-Cœur de Casablanca, pour s'achever le 10 juin. Organisée par l'Institut Cervantès de Casablanca, cette exposition de 100 œuvres verra la participation de cinq photographes marocains et de cinq espagnols. Ceux-ci qui, avec des visions complémentaires, éprouvent le même besoin de transcender les frontières de la géographie et du temps. L'exposition présentera au public casablancais les œuvres de Joseph Marando, Ali Chraibi, Jamal Benabdesslam, Daoud Aoulad-Syad et Bruno Barbey du côté marocain.
Côté espagnol, «Visions du Maroc» présentera celles de Toni Catany, Juan Manuel Castro Prieto, Isabel Munoz, José Manuel Navia, Ricky Davila.
Comme nous l'explique Larbi El Harti, directeur culturel à l'Institut Cervantès, cette exposition crée un espace d'interaction entre artistes marocains et espagnols, qui ont tous pour but de montrer la diversité du pays, son côté traditionnel mais aussi son aspect moderne.
«Visions du Maroc» décrit avec des techniques différentes et des regards personnels les changements et mutations qu'ont connu la société et l'urbanisme au Maroc, permettant de se faire une idée de la réalité sociale, artistique, industrielle, culturelle et anthropologique du pays. Il s´agit aussi de montrer la beauté des paysages, de la nature, celle des villes et des visages.
Les œuvres exposées viennent tout droit de Séville, où elles ont été exposées au public sévillanais. Elles resteront pendant un mois à Casablanca avant d'être exposées dans d'autres villes marocaines (Tétouan, Rabat, Marrakech et Tanger). Par la suite, il est prévu d'exporter cette exposition vers d'autres villes espagnoles puis dans plusieurs pays étrangers, pour véhiculer ces visions du Maroc à travers le monde, indique El Harti.
Le budget estimé de l'exposition s'élève à 2,5 millions de DH. Si elle a pu voir le jour, c'est en grande partie grâce à l'aide financière de l'Organisme espagnol pour l'action culturelle à l'étranger. C'est aussi grâce à la Commune urbaine de Casablanca, qui a donné son feu vert à l'organisation de l'événement. Les ministères des Affaires étrangères et de la Culture ont également apporté leur soutien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.