Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Newcastle-Manchester City : un match fou (VIDEO)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    L'artiste marocain Hammadi Ammor n'est plus    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    CNOM : "Génétique et sport : l'impact de l'hérédité sur la performance sportive"    MCA-WAC (1-1) : Le Wydad victime de la VAR, de l'arbitre et de la CAF    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des interpellations dans plusieurs villes
Publié dans Albayane le 15 - 09 - 2020


Violation de l'état d'urgence et trafic de drogue
Les opérations sécuritaires menées par la préfecture de police de Fès pour assurer le respect de l'état d'urgence sanitaire ont permis l'interpellation de six individus, dont un fonctionnaire de police, et ce pour leur implication présumée dans la violation des mesures qu'impose l'état d'urgence et la gestion de locaux de consommation de chicha sans autorisation.
Les services de sûreté à la ville de Fès avaient entamé les procédures de contrôle de deux cafés, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que 15 clients qui se trouvaient dans le premier cafè objet du contrôle ne respectaient pas les conditions de distanciation sociale.
Quinze narguilés destinées à la consommation sans autorisation ont été saisies lors de cette opération, ajoute la même source.
Les opérations sécuritaires menées dans le deuxième café ont permis la découverte de dix clients qui ne respectaient pas les conditions de sécurité sanitaire et de prévention imposées pour limiter la propagation de la pandémie du Covid-19, poursuit le communiqué.
Les six individus interpellés ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menées sous la supervision du parquet compétent, ajoute-t-on de même source, notant qu'il s'agit du gérant du premier café, d'un fonctionnaire de police, copropriétaire du deuxième café, ainsi que quatre serveuses qui servaient à leurs clients la chicha sans autorisation et sans prendre les précautions sanitaires nécessaires.
Ces opérations sécuritaires s'inscrivent dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour imposer le respect de l'état d'urgence sanitaire en vue de lutter contre la propagation du coronavirus.
Dans la ville de Marrakech, le service préfectoral de la police judiciaire a déféré, lundi, devant le parquet compétent, quatre individus aux antécédents judiciaires, soupçonnés d'usurpation de fonction régie par la loi et de possession et de trafic de cocaïne et de boissons alcoolisées frelatées.
Cette opération a été menée sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que deux suspects ont été interpellés en flagrant délit de possession de 120 grammes de cocaïne, d'un appareil de communication sans fil similaire à celui utilisé par les services de la police, ainsi qu'un badge de voiture portant l'identité visuelle de la DGSN.
L'opération de perquisition effectuée dans un entrepôt, sis dans la commune « Harbil » près de Marrakech, et appartenant aux deux suspects et géré par le troisième suspect, a abouti à la saisie de plusieurs dizaines de bouteilles de boissons alcoolisées portant de faux timbres et remplies de substances mélangées à un alcool de source inconnue à des fins de commercialisation dans les restaurants et établissements touristiques, et ce en coordination avec le quatrième suspect interpellé à Casablanca, précise la même source.
Trois des suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que le quatrième mis en cause a été soumis à une enquête préliminaire, avant qu'ils ne soient tous traduits devant la justice lundi matin, indique le communiqué.
Cette opération s'inscrit dans la cadre des efforts déployés par les services de sécurité à l'échelle nationale, afin de lutter contre les infractions relatives à la possession et le trafic de boissons alcoolisées périmées, ou celles qui ne portent pas de vignette fiscale et soumises à des justifications d'origine, conclut la DGSN.
Dans la ville de Nador, les éléments de la sûreté publique du district provincial de sûreté de Nador sont parvenus, lundi, à interpeller un individu âgé de 22 ans aux antécédents judiciaires, soupçonné d'implication dans une affaire de possession et trafic de drogue et psychotropes et de menace à l'aide d'une arme blanche.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le suspect a été interpellé à la suite d'une plainte reçue par les services de police de Nador de la part de deux victimes accusant le suspect de les avoir menacées à l'aide d'une arme blanche après un différend entre eux en raison du mauvais voisinage au quartier « Taouima » à Nador.
L'opération de perquisition effectuée dans le domicile du suspect a abouti à la saisie d'un fusil de chasse, de 32 cartouches, de neuf armes blanches, d'une quantité de comprimés psychotropes de type « ecstasy », d'une cagoule et d'une perruque, en plus de onze téléphones portables et d'une somme d'argent soupçonnée d'être le butin de cette activité criminelle, ajoute la communiqué. Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer tous les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.