Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chili: La troisième mort de Pinochet
Publié dans Albayane le 27 - 10 - 2020

Une année après le grand soulèvement populaire par lequel ils avaient réclamé la mise en place d'une nouvelle Constitution pour se défaire de Loi suprême héritée de l'ère Pinochet, les chiliens qui ont afflué en masse, ce dimanche, vers les bureaux de vote tout en respectant les mesures-barrières et de distanciation physique imposées par la pandémie du Covid-19 ont approuvé, avec près de 79% des voix, la rédaction d'un nouveau texte constitutionnel.
Pour rappel, le remplacement de la Constitution datant de la dictature d'Augusto Pinochet qui avait duré de 1973 à 1990, qui limitait fortement l'action de l'Etat en encourageant l'activité privée dans tous les secteurs – notamment l'éducation, la santé et les retraites – va permettre de procéder aux profondes réformes sociales dont a besoin le Chili qui reste un des pays les plus inégalitaires d'Amérique latine. Aussi, la mise en place d'une nouvelle Constitution était-elle la principale revendication du mouvement de révolte lancé le 18 Octobre 2019 à l'effet de réclamer une société plus juste.
Si donc, ce dimanche, 14,7 millions d'électeurs ont été appelés à répondre à deux questions ; à savoir « Souhaitez-vous une nouvelle Constitution ? » et « Quel organe devra rédiger la nouvelle Constitution ? », l'option d'une « Convention constituante » uniquement formée de citoyens l'a emporté par 79% des voix alors que 21% des électeurs étaient pour une « Convention mixte » composée de citoyens et de parlementaires.
Aussi, dès la proclamation de ce résultat qui a dépassé les plus folles espérances des chiliens qui, depuis une année, dénoncent les inégalités sociales qui sévissent dans le pays, ces derniers ont investi les rues des principales villes du pays en bravant l'interdiction des regroupements faite à la population en raison de la pandémie du nouveau coronavirus qui a durement frappé le Chili puisque 500.000 personnes ont été contaminés par le virus et que 14.000 en sont mortes.
A Santiago, la capitale, ce sont des dizaines de milliers de chiliens qui, pour manifester leur joie, se sont regroupés, dûment masqués, en plusieurs endroits de la ville et notamment à la Plaza Italia, qui fut l'épicentre de la contestation contre les inégalités et qui, depuis lors, a été rebaptisée « Place de la dignité ».
«Nous célébrons une victoire remportée sur cette place plus digne que jamais» s'est écrié, au milieu des chants, des pétards et des coups de klaxons, Graciela Gonzalez, une jeune femme de 35 ans. Non loin d'elle, Maria Isabel Nunez, 46 ans, accompagnée de sa fille de 20 ans déclarera «Je n'ai jamais imaginé que nous Chiliens serions capables de nous unir pour un tel changement !».
Felipe, un ingénieur de 35 ans évoquera, de son côté, un scrutin «historique» pour le Chili pouvant être le «début» d'une «catharsis nationale» amplement méritée. Rappelant, dans une allocution télévisée, que l'ancienne constitution avait divisé le pays, le président Sebastian Pinera a félicité ses compatriotes puis les a invité à s'unir pour rédiger cette nouvelle Loi fondamentale qui se devra d'être «un espace d'unité, de stabilité et d'avenir».
Le référendum de ce dimanche qui intervient trente années après qu'Augusto Pinochet ait été contraint d'abandonner le pouvoir à l'issue du référendum révocatoire du 11 mars 1990 et 14 ans après que sa dépouille ne fut incinérée conformément à ses dernières volontés après sa mort le 20 décembre 2006 pour que sa tombe ne soit point profanée constitue-t-il la troisième et dernière mort du dictateur ? Il semble bien que cette fois-ci soit la bonne mais attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.