Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Dubaï : Ouverture du « Marché du voyage arabe » avec la participation du Maroc    DGSN : Retour sur 65 ans d'engagement et de dévouement (Vidéo)    Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio)    Le laboratoire national de la police scientifique, un projet structurant inauguré à Casablanca    Evolution du coronavirus au Maroc :127 nouveaux cas, 514 944 au total, dimanche 16 mai 2021 à 16 heures    Le groupe ODM rachète la «Polyclinique Atlas Casablanca»    65 éme anniversaire de la création de la DGSN : Des hommes et des femmes au service de la société .    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    La situation épidémiologique au 16 mai 2021 à 16H00    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Le pape met en garde contre la «spirale de la mort» dans les affrontements au Proche-Orient    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relance touristique : Et si on misait sur le spirituel ?
Publié dans Albayane le 20 - 04 - 2021

Partir à la conquête du bien-être, aller à la découverte de soi et muscler son esprit, tels sont les nouveaux paramètres qui séduisent de plus en plus les touristes, nationaux ou étrangers, en quête de spiritualité.
Au Maroc, un tourisme spirituel porté par une offre structurée et des produits diversifiés à la hauteur des attentes de ces voyageurs seraient à même de contribuer à la relance du secteur du tourisme, tant paralysé par la crise sanitaire de la Covid-19.
Dans ce sillage, le Maroc, pays millénaire, terre de paix et de convivialité, a une bonne carte à jouer. En tirant profit de son fabuleux potentiel culturel et de son héritage sacré, le Royaume pourrait s'ériger en l'une des meilleures destinations du tourisme spirituel dans le monde.
En effet, le marché du tourisme spirituel connaît une tendance haussière dans le monde entier, fait remarquer l'expert en tourisme et développement durable, Hassan Aboutayeb, citant des statistiques de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui font état de 600 millions de voyages ayant un motif religieux ou spirituel de par le monde.
Dans une déclaration à la MAP, M. Aboutayeb fait observer que la quête de sens et du bien être sont les mots d'ordre dans l'ère post-covid, relevant à cet effet que l'un des besoins vitaux du nouveau mode de vie est étroitement lié au bien être et à la bonne santé physique et mentale de plus en plus recherchés et plébiscités surtout dans le secteur du tourisme.
Parmi les caractéristiques des adeptes de ce segment du tourisme, figurent les personnes soucieuses des aspects spirituels quelles que soient leurs croyances, sachant que « le tourisme spirituel dans ses différentes dimensions va au-delà de la pratique religieuse », précise M. Aboutayeb.
Mettant en exergue les potentialités du Maroc pour la promotion de cette niche touristique, l'expert souligne que le Royaume est une terre spirituelle par excellence, souvent privilégiée et donnée en exemple au niveau mondial pour la cohabitation des religions depuis des siècles et sa réputation de terre de paix, de tolérance et de coexistence religieuse et spirituelle.
« Nos montagnes, nos plages, nos oasis, nos déserts, nos sources thermales purifiantes sont autant de lieux propices à la paix de l'esprit et de l'âme, aux marches contemplatives, à la méditation et à l'introspection », fait valoir M. Aboutayeb.
Mieux encore, notre interlocuteur estime que le développement de ce créneau touristique constituerait pour le Maroc "l'un des leviers et catalyseurs à même d'assurer une relance touristique pérenne tant attendue ».
C'est dans ce sens que des circuits itinérants peuvent être développés et promus afin de "valoir et faire connaître les hauts lieux spirituels de notre Royaume : la mosquée de Tinmel ou encore la Zaouia de Tamegrout, Zaouia Mghimima à Tata ou les Zaouias du Sahara comme celle du Cheikh Maelainine à Es-Smara, ..., mais à condition que ces lieux soient valorisés aussi convenablement à des fins touristiques", insiste-il .
Cependant, « spiritualité ne rime pas toujours avec frugalité », tient-il à préciser, car, selon lui, « l'offre doit, dès lors, être structurée et bien conçue afin de répondre aux normes de confort internationales ».
« Il est tout à fait possible de faire du tourisme expérientiel à travers un pèlerinage ou une retraite de jeûne thérapeutique tout en bénéficiant de la qualité et du confort d'un établissement hôtelier. La motivation du voyageur reste la même et le fait de diversifier l'offre va donc permettre de toucher des segments de marché plus larges », suggère-t-il.
En misant sur toutes ses potentialités, en structurant son offre et en l'adaptant aux standards de qualité et d'hygiène internationaux, le Maroc aura, sans nul doute, une bonne longueur d'avance pour satisfaire une clientèle affamée de découvertes spirituelles et de lieux paisibles, d'abord des touristes nationaux pour doper son offre interne, et ensuite des touristes étrangers, venus des quatre coins du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.