Le Bahreïn réaffirme son soutien à la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Sommet de l'Otan: Quand Sanchez s'humilie et humilie son pays    Opération Marhaba 2021: Forte baisse des prix pour la liaison maritime    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Régionales de l'investissement: les étapes Laayoune et Dakhla font carton plein    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Euro 2020 : La Slovaquie prend le dessus sur la Pologne de Lewandowski    Vacances au Maroc: les premiers MRE débarquent à l'aéroport de Fès (PHOTOS)    Compteur coronavirus : 476 nouveaux cas, 9.368.046 personnes vaccinées    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    L'anesthésie après la vaccination anti-covid peut-elle causer la mort ?    Soulaiman Raissouni et Omar Radi confrontés à de charges concrètes, dit le ministère public    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    Réforme de l'administration : pénalisant ''bug'' législatif !    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Usage licite du cannabis : Vers l'adoption définitive de la loi    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Agriculture : un nouveau dispositif de soutien aux petits agriculteurs    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Mohamed Bouldini évoluera en Liga NOS avec Santa Clara    L'ONDA fortement mobilisé pour la sécurité sanitaire des voyageurs    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mahrez envoie Manchester City en finale
Publié dans Albayane le 05 - 05 - 2021


Ligue des Champions d'Europe
Le rêve de sacre du Paris SG a pris fin en demi-finale de Ligue des champions sur le terrain engrêlé de Manchester City, implacable à l'aller (2-1) comme au retour (2-0), mardi, avec un doublé de Riyad Mahrez.
Sous le ciel hivernal du nord de l'Angleterre, les « Sky Blues » ont réalisé le match dont rêvaient les Parisiens en traversant la Manche.
En marquant sur leur première occasion (11e) par l'international algérien, les joueurs de Pep Guardiola ont imposé d'entrée leur tempo à cette rencontre, qu'ils ont tuée en seconde période d'un contre assassin (63e).
A la conclusion, encore Mahrez, déjà buteur au Parc des princes.
Réalisme, jeu de transition, solidarité… Les Anglais ont étalé tout ce qui a manqué à Paris, qui de son côté a montré une nervosité indigne de son rang de finaliste sortant.
Comme à l'aller, les hommes de Mauricio Pochettino ont terminé à dix, après le carton rouge d'Angel Di Maria (69e), pour une semelle volontaire sur Fernandinho.
Un très mauvais geste qui laisse une très mauvaise dernière image à ce parcours qui, jusque-là, était irréprochable, après les qualifications obtenues aux dépens du FC Barcelone et du Bayern Munich, tenant du titre.
L'après-match a d'ailleurs été pollué par une polémique autour de l'arbitrage, Ander Herrera et Marco Verratti accusant l'arbitre néerlandais Björn Kuipers d'avoir insulté des joueurs parisiens.
Mais cela ne suffira pas à dissimuler la performance de Parisiens pas au niveau de leurs ambitions, malgré les progrès entrevus depuis la finale perdue face au Bayern en août dernier (1-0).
Mais le 29 mai à Istanbul, ce sont les rivaux des propriétaires qatariens du PSG, les Emiratis, à la tête du club anglais, qui auront l'opportunité de devenir la première puissance du Golfe à remporter la prestigieuse compétition, contre le Real Madrid ou Chelsea.
L'absence de Kylian Mbappé, touché au mollet droit, a pesé lourd sur une équipe du PSG qui avait jusqu'ici toujours pu compter, cette saison, sur ses individualités pour compenser ses défaillances collectives.
Mais Neymar, qui faisait de la C1 sa priorité, n'a pas joué pour deux, comme il le promettait. Le Brésilien a raté son match, en voulant trop faire la différence seul. Idem pour Mauro Icardi, remplaçant de « Kyky » au coup d'envoi.
Les attaquants rouges et bleus n'ont cadré aucune frappe, eux qui ont marqué à chaque rencontre de C1 à l'extérieur depuis le quart retour perdu contre… City (1-0) en 2016.
Aujourd'hui, un gouffre s'est ouvert sous leurs pieds. Paris a raté son premier objectif, mais d'ici la fin de la saison, il est loin d'avoir assuré le deuxième, voire le troisième.
A trois journées de la fin en Championnat de France, les Parisiens sont à un point du leader Lille, dont ils espérent un faux pas. En Coupe, ils ont une demi-finale difficile à Montpellier dans une semaine.
Leur réaction déterminera la couleur de leur bilan. Pochettino, éternel optimiste, a vu face à City des motifs de le rester.
Certes, les Anglais ont dégagé une sérénité qui tranchait avec la nervosité des Parisiens. Oui, City a montré une meilleure maîtrise collective que le PSG.
Mais les coéquipiers de Neymar ont eu leurs chances et s'ils sont éliminés, c'est aussi parce qu'ils n'ont pas su les saisir.
Paris va ruminer son manque de réalisme, quand Di Maria tire à côté (19e), alors que la cage était grande ouverte après une mauvaise relance mancunienne.
Trois minutes plus tôt, Marquinhos avait trouvé la barre transversale sur sa tête (16e).
Ces occasions gâchées entretiennent l'illusion que Paris n'était pas loin. Mais c'est oublier que City a marqué sur sa première occasion…
Manchester s'est facilité la tâche avec un but rapide de Riyad Mahrez (11e), à la conclusion d'un contre éclair initié par un magnifique dégagement du gardien Ederson.
Au retour des vestiaires, Manchester a tué la rencontre d'un contre assassin, initié par Phil Foden, dont le centre a trouvé Mahrez, tout seul.
Buteur à l'aller, l'international algérien a incarné la réalisme d'airain des Anglais, qui auraient pu alourdir le score, notamment par Foden (77e) au cours d'une fin de match en roue libre des Parisiens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.