Kénitra : Réception en l'honneur des MRE    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges en hausse ce jeudi    Immobilier : Mubawab Advisory annonce le lancement du Landscape Digital    Aérien : L'ère des billets à 10 euros est révolue, selon le patron de Ryanair    L'ambassadeur de Chine au Maroc : La Visite de Nancy Pelosi à Taïwan, « un évènement grave qui viole le principe d'une seule Chine »    Maroc/Covid-19: le dernier bilan de ces dernières 24 heures    Officiel : Vahid Halilhodzic demis de ses fonctions    Le Maroc, un partenaire stratégique « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique    Colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du 12 août    Saad Lamjarred profite pleinement de ses vacances au Liban (VIDEO)    Paulino Ros : «Les Marocains en Espagne ont changé la société et l'économie en mieux» [Interview]    La Colombie rétablit ses relations diplomatiques avec la RASD    Ukraine: 168è jour de guerre, inquiétudes sur la centrale nucléaire de Zaporijjia    Royaume-Uni: arrestation d'un des « Beatles » présumés de l'Etat islamique    Coopération militaire: l'axe Bamako-Moscou se renforce    Etude : Quand le changement climatique aggrave les maladies infectieuses !    Syrie : Offensive de l'armée sur la ville de Tafas    Panama : L'art culinaire marocain en vedette    5èmes Jeux / Solidarité Islamique / Turquie /Handball : Elimination de l'équipe nationale    Sport et éducation: La FRMSPH et l'ONEE pour un sport inclusif de l'environnement durable    Supercoupe UEFA : Le Real bat l'Eintracht et s'adjuge le Trophée    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Une rencontre de communication au profit des MRE à Khénifra    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la Bande d'Arrêt d'Urgence sauf en cas d'extrême urgence    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence    Déradicalisation : Comment le Royaume gère ses détenus extrémistes ?    Casablanca : Une infirmière arrêtée pour corruption et remise de faux certificats médicaux    Chichaoua : Un homme découvert mort... Une enquête est ouverte    Mariage des mineures : il est temps d'abroger l'article 20 de la Moudawana    Perspectives économiques mondiales et inflation : Le Maroc reste malgré tout optimiste    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    Journées portes ouvertes à la SNRT : Des associations MRE témoignent de la promotion de la culture amazighe    Oussama Almouhandiz, un maquilleur cinémato-graphique à la quête de renommée mondiale    Ifrane : 22 sorbas au festival régional de Tbourida de la zaouïa de Sidi Brahim    Gucci Beauty fait sensation avec sa gamme de make-up pour peau foncée    2023 sous le signe du social    Banques: les créances en souffrance de près de 85 milliards de dirhams en 2021    Jeux de la solidarité islamique : 4 médailles de bronze pour le Maroc dans le sport-boules    L'apport des MRE au développement local mis en exergue à Kénitra    Football : La CAF annonce une Super Ligue africaine dès août 2023    Medradio à ses auditeurs : Grand Merci !    BCIJ: Interpellation à Tétouan d'un partisan de "Daech" très actif sur les réseaux virtuels    Washington révèle un plan iranien pour assassiner un ex-haut responsable américain    Les consulats français continuent « d'humilier » les Marocains en refusant à les demandes de visas    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale
Publié dans Albayane le 21 - 06 - 2021


Par : Omar ER-ROUCH – MAP
Ambassadeur du savoir-faire, du patrimoine et des traditions séculaires du Royaume, le caftan marocain est, désormais, une pièce maitresse des défilés de mode de la haute couture à travers les grandes métropoles et capitales du monde. Samedi soir à Marrakech, le caftan marocain s'est placé, encore une fois, sous les feux des projecteurs à l'occasion de la 37è édition de l'Oriental Fashion Show (OFS), première plateforme internationale dédiée à la Couture et à la mode orientale.
C'était donc autour d'une piscine située dans un jardin des mille et une nuits, que des mannequins renouaient avec ce plaisir d'être vêtues à la traditionnelle « Made in Morocco » en flânant majestueusement dans des caftans signés des mains des célèbres créatrices marocaines à savoir : « Wafa Idrissi », « Fadwa Jamai », « Nezha Lattaoui » et « Salma Lazrak », qui ont donné vie à de « pures créations » respirant la joie de vivre, à travers un mariage sublime entre couleurs captivantes et matières très nobles.
Fascinant par leur anticonformisme qui les pousse à sortir des sentiers battus pour embrasser une liberté de création, combien en harmonie avec les goûts les plus raffinés et les exigences des femmes marocaines et du monde, les stylistes marocaines ont su mélanger, avec brio et finesse, les styles occidental et oriental pour faire évoluer le caftan vers une nouvelle dynamique planétaire.
« Le caftan, pièce maitresse de cet événement et qui jouit de l'amour et de la considération des stylistes et des designers du monde entier, a pu acquérir ses lettres de noblesse, grâce au travail fabuleux qu'effectuent les artisans en termes de broderie, de finesse, de travail et de choix de tissus », a souligné Mme Hind Joudar, fondatrice de l'Oriental Fashion Show, dans un entretien accordé à « M24 », la chaîne d'information en continu de l'Agence Marocaine de Presse (MAP).
Dans ce sens, Mme Joudar, également présidente de l'Association « Route de la Soie et d'Al Andalus », a expliqué que l'Oriental Fashion Show « a vu le jour après une longue réflexion et recherche sur le caftan en tant que grande composante du patrimoine de la grande couture orientale ».
D'ailleurs, lors de la première édition des Oriental Fashion Awards à l'UNESCO, le caftan a connu bien des louanges ce qui a été révélateur de la grandeur de ce patrimoine, d'autant plus qu'il s'agit d'un haut lieu de la préservation du patrimoine et de la reconnaissance de la créativité des artisans à travers le monde, a-t-elle rappelé.
Cette admiration pour le caftan marocain fait désormais l'unanimité. Ainsi, le célèbre créateur égyptien Hany El Behairy, a affirmé que le caftan « est désormais, un ambassadeur de la tenue traditionnelle marocaine à part entière, après s'être exporté au-delà des seules frontières du Maroc, son pays d'origine, pour s'évader à travers le monde ».
« Une dimension planétaire qui a marié savamment l'art ancestral marocain aux tendances actuelles pour inspirer les stylistes et les designers afin de donner naissance à des tenues exclusives et intemporelles », a expliqué l'icône de l'Oriental Fashion Show dont, il fait partie depuis une quinzaine d'années, ajoutant qu'il s'est toujours inspiré du caftan marocain pour ses créations, notamment au niveau de la broderie.
Invitée de marque au Show, la diva égyptienne Elham Shahin, connue par avoir une forte admiration pour le caftan marocain, a souligné que le caftan « est l'un des habits les plus élégants qui mettent en avant la féminité et la beauté de la femme, tout en préservant les traditions et le patrimoine arabes ».
Rappelant qu'elle possède une collection de caftans qu'elle garde « avec amour » et porte dans ses œuvres, la star égyptienne, dont ses films ainsi que ses séries ont participé à plusieurs festivals internationaux et locaux et lui ont valu plus de 70 prix, a fait savoir que des maisons de haute couture s'inspirent, désormais, du caftan marocain, tels que « Dolce & Gabbana » et « Gavani ».
« La robe (….) que je porte ce soir est inspirée du caftan marocain. Une preuve que le caftan s'est exporté dans le monde entier grâce à de nouvelles formes inédites », s'est-elle félicitée.
Un amour inconditionnel pour le caftan partagé également par la célèbre actrice égyptienne Laila Eloui, qui craque pour cette tenue traditionnelle marocaine si emblématique, qui « jouit de l'amour et de la considération du gotha artistique mondial ».
« Au confluent des Continents, le Maroc détient un patrimoine culturel riche et diversifié aux origines et influences diverses, enraciné dans une profondeur millénaire. Cette richesse et diversité sont parfaitement incarnées et symbolisées par le caftan, un chef d'œuvre qui impose le respect », a affirmé la star égyptienne, qui a tourné dans plus de 70 films et a été honorée par de nombreux prix égyptiens et internationaux.
Evénement phare de l'Association « Route de la Soie et d'Al Andalus », qui a pour objectif majeur de valoriser un art de vivre, un savoir-être s'inscrivant dans un patrimoine universel, l'Oriental Fashion Show a été créé par Mme Hind Joudar en 2004.
Basé à Paris, cet événement sillonne le monde et les hauts lieux de la mode à fort potentiel médiatique : Paris, Londres, Doha, Koweït, Marrakech, Moscou, Istanbul, Almaty (Kazakhstan), Samarcande (Ouzbékistan), Istanbul…
Plus qu'un défilé de mode, rappelle-t-on, l'Oriental Fashion Show est devenu au fil des ans une véritable tribune artistique, un dialogue culturel entre l'Orient et l'Occident.
Depuis 15 ans, l'Oriental Fashion Show organise des défilés de grande envergure dans les plus belles capitales du monde. Considéré comme un leader dans la mode orientale et incubateur de talents au-delà des frontières, l'OFS a pu promouvoir, à travers ses nombreuses productions, plus de 100 stylistes de 50 nationalités différentes, parmi eux de nombreux Marocains qui ont pu se faire un nom sur la scène de la mode mondiale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.