Le pdt de la délégation Maghreb au PE salue un geste Royal hautement généreux en direction de l'Algérie (Vidéo)    Affaire Pegasus : la CNDP se saisit du dossier    Agro-alimentaire : bonnes performances des exportations en 2021    Du pétrole à Inezgrane : les précisions de l'ONHYM    Kaboul: Les talibans revendiquent l'attentat contre le ministre de la Défense    Liban : Joe Biden annonce 100 millions de dollars d'aide supplémentaire    Fin du « potentiel détournement » d'un pétrolier britannique    Records du monde ou dopage technologique...    L'Espagne rejoint le Brésil en finale messieurs    Covid-19 : Le Maroc franchit, à nouveau, la barre des 10.000 cas    Vaccination anti-Covid : inauguration du premier vaccinodrome à la pointe de la technologie (Reportage)    La société civile se mobilise contre le travail des enfants    «Prisonnière du silence» remporte le grand prix    Lucien Amiel, doyen des galeristes marocains, n'est plus    Micro-crédit. Les nouvelles dispositions légales entrent en vigueur    JO-2020/Athlétisme: le Kényan Emmanuel Korir champion olympique du 800 m    Issa Hayatou sanctionné par la FIFA    Botola: Walid Regragui proche du Wydad, pour succéder à Benzarti    Football. L'emblématique gardien de but Ahmed Belkorchi n'est plus    Affaire Pegasus : La riposte marocaine se poursuit    Législatives: El Othmani se présentera dans la circonscription de Rabat-Océan    Bonnes performances pour les ventes de voitures à fin juillet    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 4 août 2021 à 16H00    Covid-19: la Chine restreint les déplacements à l'étranger pour ses ressortissants    Fête du Trône: SM le Roi reçoit un message de félicitations du président du Conseil présidentiel libyen    Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. La Douane sensibilise sur les nouvelles dispositions de lutte    En Algérie, «le meilleur système de santé au Maghreb et en Afrique» s'effondre    Chambres professionnelles/élections : dans le Souss-Massa, le RNI ratisse large    OMPIC. Un bilan 2020 positif et une feuille de route bien affûtée    Comment se préparer aux Jeux Olympiques ? Une expérience de deux médecins anciens champions sportifs    Covid-19 : Le théâtre national Mohammed V suspend ses activités    JO-2020: Le programme du jeudi 5 août 2021    Justice : Voici les nouveaux procureurs du Roi et présidents de la Cour d'appel    Covid-19 : le théâtre national Mohammed V procède à un arrêt provisoire ses activités    Mohamed Amine Kihal ou la prédilection pour les rôles à dimension psychologique    Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus    Question de littérature : Les nouveaux auteurs sont-ils sous le seuil de la pauvreté littéraire ?    Elections : Pour un pluralisme politique dans les médias    Armement : Le Maroc s'apprête à acquérir 22 hélicoptères d'attaque turcs    CRDH : Soulaiman Raissouni se trouve «dans un état très stable»    Campagne électorale et médias : La Haca rappelle les règles du jeu    Ouvert jusqu'au 12 août : L'appel à projet de Madaëf éco 6 Al Hoceima sur les rails    Edito : XXIème    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Liban : un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion, selon l'ONU    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale
Publié dans Albayane le 21 - 06 - 2021


Par : Omar ER-ROUCH – MAP
Ambassadeur du savoir-faire, du patrimoine et des traditions séculaires du Royaume, le caftan marocain est, désormais, une pièce maitresse des défilés de mode de la haute couture à travers les grandes métropoles et capitales du monde. Samedi soir à Marrakech, le caftan marocain s'est placé, encore une fois, sous les feux des projecteurs à l'occasion de la 37è édition de l'Oriental Fashion Show (OFS), première plateforme internationale dédiée à la Couture et à la mode orientale.
C'était donc autour d'une piscine située dans un jardin des mille et une nuits, que des mannequins renouaient avec ce plaisir d'être vêtues à la traditionnelle « Made in Morocco » en flânant majestueusement dans des caftans signés des mains des célèbres créatrices marocaines à savoir : « Wafa Idrissi », « Fadwa Jamai », « Nezha Lattaoui » et « Salma Lazrak », qui ont donné vie à de « pures créations » respirant la joie de vivre, à travers un mariage sublime entre couleurs captivantes et matières très nobles.
Fascinant par leur anticonformisme qui les pousse à sortir des sentiers battus pour embrasser une liberté de création, combien en harmonie avec les goûts les plus raffinés et les exigences des femmes marocaines et du monde, les stylistes marocaines ont su mélanger, avec brio et finesse, les styles occidental et oriental pour faire évoluer le caftan vers une nouvelle dynamique planétaire.
« Le caftan, pièce maitresse de cet événement et qui jouit de l'amour et de la considération des stylistes et des designers du monde entier, a pu acquérir ses lettres de noblesse, grâce au travail fabuleux qu'effectuent les artisans en termes de broderie, de finesse, de travail et de choix de tissus », a souligné Mme Hind Joudar, fondatrice de l'Oriental Fashion Show, dans un entretien accordé à « M24 », la chaîne d'information en continu de l'Agence Marocaine de Presse (MAP).
Dans ce sens, Mme Joudar, également présidente de l'Association « Route de la Soie et d'Al Andalus », a expliqué que l'Oriental Fashion Show « a vu le jour après une longue réflexion et recherche sur le caftan en tant que grande composante du patrimoine de la grande couture orientale ».
D'ailleurs, lors de la première édition des Oriental Fashion Awards à l'UNESCO, le caftan a connu bien des louanges ce qui a été révélateur de la grandeur de ce patrimoine, d'autant plus qu'il s'agit d'un haut lieu de la préservation du patrimoine et de la reconnaissance de la créativité des artisans à travers le monde, a-t-elle rappelé.
Cette admiration pour le caftan marocain fait désormais l'unanimité. Ainsi, le célèbre créateur égyptien Hany El Behairy, a affirmé que le caftan « est désormais, un ambassadeur de la tenue traditionnelle marocaine à part entière, après s'être exporté au-delà des seules frontières du Maroc, son pays d'origine, pour s'évader à travers le monde ».
« Une dimension planétaire qui a marié savamment l'art ancestral marocain aux tendances actuelles pour inspirer les stylistes et les designers afin de donner naissance à des tenues exclusives et intemporelles », a expliqué l'icône de l'Oriental Fashion Show dont, il fait partie depuis une quinzaine d'années, ajoutant qu'il s'est toujours inspiré du caftan marocain pour ses créations, notamment au niveau de la broderie.
Invitée de marque au Show, la diva égyptienne Elham Shahin, connue par avoir une forte admiration pour le caftan marocain, a souligné que le caftan « est l'un des habits les plus élégants qui mettent en avant la féminité et la beauté de la femme, tout en préservant les traditions et le patrimoine arabes ».
Rappelant qu'elle possède une collection de caftans qu'elle garde « avec amour » et porte dans ses œuvres, la star égyptienne, dont ses films ainsi que ses séries ont participé à plusieurs festivals internationaux et locaux et lui ont valu plus de 70 prix, a fait savoir que des maisons de haute couture s'inspirent, désormais, du caftan marocain, tels que « Dolce & Gabbana » et « Gavani ».
« La robe (….) que je porte ce soir est inspirée du caftan marocain. Une preuve que le caftan s'est exporté dans le monde entier grâce à de nouvelles formes inédites », s'est-elle félicitée.
Un amour inconditionnel pour le caftan partagé également par la célèbre actrice égyptienne Laila Eloui, qui craque pour cette tenue traditionnelle marocaine si emblématique, qui « jouit de l'amour et de la considération du gotha artistique mondial ».
« Au confluent des Continents, le Maroc détient un patrimoine culturel riche et diversifié aux origines et influences diverses, enraciné dans une profondeur millénaire. Cette richesse et diversité sont parfaitement incarnées et symbolisées par le caftan, un chef d'œuvre qui impose le respect », a affirmé la star égyptienne, qui a tourné dans plus de 70 films et a été honorée par de nombreux prix égyptiens et internationaux.
Evénement phare de l'Association « Route de la Soie et d'Al Andalus », qui a pour objectif majeur de valoriser un art de vivre, un savoir-être s'inscrivant dans un patrimoine universel, l'Oriental Fashion Show a été créé par Mme Hind Joudar en 2004.
Basé à Paris, cet événement sillonne le monde et les hauts lieux de la mode à fort potentiel médiatique : Paris, Londres, Doha, Koweït, Marrakech, Moscou, Istanbul, Almaty (Kazakhstan), Samarcande (Ouzbékistan), Istanbul…
Plus qu'un défilé de mode, rappelle-t-on, l'Oriental Fashion Show est devenu au fil des ans une véritable tribune artistique, un dialogue culturel entre l'Orient et l'Occident.
Depuis 15 ans, l'Oriental Fashion Show organise des défilés de grande envergure dans les plus belles capitales du monde. Considéré comme un leader dans la mode orientale et incubateur de talents au-delà des frontières, l'OFS a pu promouvoir, à travers ses nombreuses productions, plus de 100 stylistes de 50 nationalités différentes, parmi eux de nombreux Marocains qui ont pu se faire un nom sur la scène de la mode mondiale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.