Le projet de loi réorganisant l'Académie du Royaume disséqué en commission parlementaire    La Chambre des représentants salue l'interaction positive du gouvernement et sa position face à plusieurs propositions de loi    Post-Brexit : une opportunité pour le Maroc et le Royaume-Uni    Tabacs bruts et manufacturés: ce qui va changer avec le nouveau projet de loi    Sahara: le Bahreïn toujours aux côtés du Maroc    Abderrahim Benyazghi, directeur du Centre régional de transfusion sanguine de Fès    Tennis : Trois lieux pour trois milieux...    Le Maroc prend part au débat RésiliArt de l'Unesco    Paul McCartney sort un nouvel album solo enregistré pendant le confinement    Rabat: le roi Mohammed VI a présidé une séance de travail    Bourita s'entretient au téléphone avec son homologue maltais    Cri de détresse pour des jeunes disparus après avoir tenté de rejoindre l'Espagne    France: le couvre-feu étendu à d'autres départements    Le Think-Tank IMIS étudie la chaîne de valeur du textile marocain post-Covid    Le président libanais entame les consultations pour désigner un Premier ministre    Relations maroco-indiennes : une grande dynamique insufflée aux relations bilatérales    Driss Lachguar reçoit l'ambassadeur de Palestine à Rabat    Une cinquantaine d'exécutions en un mois en Egypte    France: alerte à la bombe dans une gare à Lyon    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4151 nouveaux cas, 186.731 au total, jeudi 22 octobre à 18 heures    Covid-19, la CGEM met en garde les entreprises    Najlae Benmbarek: une consœur à la tête de la diplomatie publique    L'AMMC lance l' application Quiz Finance pour se familiariser avec le marché des capitaux    El Said, le milieu sensationnel et expérimenté de Pyramids    Le Maroc est-il menacé par un ouragan ? Une source sûre répond    Benslimane: l'administration de la prison locale dément les allégations publiées concernant la contamination d'un détenu par le Covid-19    Maroc : le confinement propice aux cyberattaques    Demi-finales de la LDC: les conseils de Fakher au Raja et au Wydad (VIDEO)    Cristiano Ronaldo risque de manquer ses retrouvailles avec Messi    Rabat : Mise en place d'un référentiel national pour la restauration du patrimoine bâti    L'Opinion : Sortir la culture de la logique de « sada9a »    Culture : Le Musée de l'Histoire et des civilisations rouvre ses portes avec une exposition    Classement FIFA : Les Lions de l'Atlas grimpent à la 39è place    Jeunes brûlés vifs à Tindouf : Des ONG sahraouies mettent les autorités algériennes et la communauté internationales devant leurs responsabilités    Coupes africaines : Le Wydad tentera un coup d'éclat face à Al Ahly, la RSB tout près de sa première étoile    Destruction à Casablanca d'une quantité de drogue et de produits de contrebande    Le Real Madrid de pire en pire avant le clasico    Marrakech. Le MACAAL rouvre ses portes avec l'exposition « Welcome Home vol. II »    La Guinée-Bissau réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Bourita: «aucune alternative à l'accord de Skhirate qui constitue la référence»    Vaccin covid. Un volontaire est décédé    Intervention de l'Armée algérienne à l'Etranger : mesure anti-marocaine ?    Sahara marocain: Guterres somme les milices du polisario de quitter Guerguerat    «La création de la chaine amazighe (TV8) fut, à tout point de vue, une première dans le paysage audiovisuel marocain»    Engrais : OCP Africa et la BAD mobilisent 4 millions de dollars    Entrepreneuriat innovant : Un 1er Techshow maghrébin dédié aux startups signé 2M et inwi    Bilan et réalisations : Al Barid Bank souffle sa dixième bougie    Laâyoune-Sakia El Hamra : La CSMD à l'écoute des institutionnels    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Barghouti ne sera pas libéré
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 09 - 2003

L'échange de prisonniers entre Israel et le Hezbollah, dont les négociations progressent sous médiation allemande, ne concerne pas le chef du Fatah en Cisjordanie Marouan Barghouthi.
Marouan Barghouti ne sera pas libéré. C'est ce qu'ont annoncé mardi les ministres israéliens de la Défense et de la Sécurité intérieure, Shaul Mofaz et Tsahi Hanegbi. Le leader palestinien ne fera donc pas partie de l'échange de prisonniers entre l'Etat hébreu et le Hezbollah, dont les négociations vont bon train sous médiation allemande. «Nous n'avons pas l'intention de libérer Barghouthi», a déclaré le premier lors d'une visite au poste militaire d'Erez, à l'entrée nord de la bande de Gaza où il a rencontré des officiers en service dans le secteur, a rapporté la radio publique israélienne. Pour sa part, le ministre de la Sécurité Intérieure avait déclaré plus tôt qu' «Il (Barghouthi) doit rester en prison des dizaines d'années, car il s'agit d'un criminel qui a manqué à ses engagements en ayant recours à la violence.
Il répond de terrorisme et des meurtres de nombreux Israéliens». Shaul Mofaz est le premier haut responsable israélien à confirmer des «contacts en cours» en vue d'un accord selon lequel l'Etat hébreu libérerait les dirigeants du Hezbollah Moustafa Dirani et cheikh Abdel Karim Obeid, enlevés par Israël au Liban, respectivement en 1994 et en 1989, contre l'homme d'affaires Elhanan Tannenbaum, colonel de réserve de l'armée, que le Hezbollah présente comme un agent du renseignement israélien et les corps de trois soldats israéliens enlevés par la milice libanaise en 2000. Le ministre israélien a ainsi précisé qu'«il semble qu'il y ait des progrès» dans les négociations. Evoquant la libération possible des centaines de prisonniers arabes supplémentaires, Shaul Mofaz a affirmé mardi ne pas «être sûr que les chiffres étaient exacts». Selon une source israélienne officielle, le général de réserve Ilan Biran s'est rendu lundi soir en Allemagne pour discuter avec le coordonnateur des services secrets allemands, Ernst Uhrlau, des termes d'un éventuel échange de prisonniers avec le Hezbollah chiite libanais. D'après le quotidien Haaretz, cet échange prévoirait l'élargissement de détenus palestiniens dont Israël pourrait exiger l'exil à l'étranger.
Citant un officiel dont elle n'a pas précisé l'identité, la radio publique israélienne a indiqué mardi qu'aucune réunion du cabinet du Premier ministre Ariel Sharon n'est prévue d'ici la fin de la semaine à propos de cet échange de prisonniers. Une source palestinienne, proche de ces négociations, avait annoncé qu'Israël aurait accepté lundi le principe de libérer 400 prisonniers arabes, dont au moins 200 Palestiniens et Marouan Barghouti. L'avocat du chef du Fatah en Cisjordanie, Khader Chkirat, a précisé que ce dernier figure à la première place des prisonniers que le Hezbollah souhaite voir libérer. Possible successeur de Yasser Arafat, Barghouti est emprisonné en Israël qui le soupçonne d'avoir joué un rôle dans les attentats qui ont tué 26 personnes. Il a été capturé en 2002 par l'armée israélienne à Ramallah en Cisjordanie et traduit devant un tribunal israélien. Il a été inculpé de «meurtres», «d'appartenance à une organisation terroriste et de détention d'armes», chefs d'accusations pour lesquels il encourt la prison à vie.
Le 24 août, Israël a restitué au Hezbollah les cadavres de deux de ses combattants, donnant ainsi le premier signe d'un progrès tangible depuis des années dans la médiation allemande en vue d'un échange de prisonniers. Quelque 6.000 prisonniers palestiniens sont par ailleurs détenus par Israël.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.