«Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Assurer la continuité des services dans le respect des règles de sécurité    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Rabbah met l'accent sur le rôle des investissements pour assurer la sécurité énergétique    Non à un gouvernement de compétences ou de salut national    Aziz Akhannouch: Les exportations de produits agricoles totalisent 17,5 milliards de DH jusqu'à présent    Le Maroc accède au 2ème rang africain en tests de dépistage du Covid-19    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Achraf Hakimi de nouveau buteur    La capitale des alizés prépare sa relance post-confinement    La culture en détresse    Les différentes pistes du CMC pour relancer l'économie nationale    Le Bureau politique réitère son appel à tous les militants de rester unis autour de leur parti    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    Pr Abderrahmane Machraoui : Les mesures prises par les autorités marocaines ont été prudentes, sages et exemplaires    Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira    De la drogue saisie par les FAR près du mur de protection    Les humanitaires espagnols en effroi devant le détournement des aides destinées aux camps de Tindouf    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Hyperpuissance    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des opportunités d'apprentissage à l'international
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 04 - 2015

ALM : Depuis sa création, Mundiapolis propose des formations qui correspondent aux évolutions que connaît le pays. Quelles sont les nouveautés de la prochaine rentrée universitaire ?
Amine Bensaïd : Pour accompagner les évolutions et le besoin que connaît le Maroc dans les secteurs de la santé et de l'industrie aéronautique, la rentrée prochaine verra la création d'une faculté des sciences de la santé, avec des cycles de licences professionnelles en kinésithérapie, orthophonie, psychomotricité, ostéopathie, et psychologie, en plus d'un cycle de master en psychologie ainsi que le lancement par notre école d'ingénierie d'un cycle d'ingénieur en aéronautique, couvrant aussi bien les aspects système que les aspects management et logistique. Nous tenons à coller étroitement aux besoins de la centaine d'entreprises en aéronautique qui sont installées tout autour de notre campus, et nous collaborons étroitement avec l'ESIEE (l'Ecole d'ingénieurs de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et le GIMAS (Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales) pour que les compétences de nos lauréats correspondent bien au besoin des entreprises du secteur.
La rentrée prochaine connaîtra également le lancement par notre business school d'un Bachelor-Master combiné dans le domaine du Management (l'Ingénierie de gestion). Ce programme est le fruit d'un partenariat avec la SKEMA business school (dont les campus sont à Paris, Sophia Antipolis, Caroline du Nord, Chine et Brésil). Ce programme comprend une mobilité en 4ème année et une double diplomation. Notre Institut des sciences politiques, juridiques & sociales lance également deux nouveaux programmes (cycle licence et cycle master) en sciences politiques et gouvernance, qui comprennent une année de mobilité à Sciences Po Bordeaux, qui est notre partenaire pour son programme BAC+5 en alternance entre Bordeaux et Casablanca.
À Mundiapolis, les étudiants ont accès à l'échange international. Quels sont vos partenaires et quelle est votre pédagogie dans ce sens ?
Effectivement, nous tenons à ce que nos étudiants saisissent les opportunités d'apprentissage à l'international, visant à forger leurs personnalités et leurs compétences en tant que «global managers & problem solvers». Notre objectif est qu'à la fin du programme de mobilité, les étudiants soient capables de considérer et apprécier l'impact de la différence culturelle et des contraintes liées à l'environnement d'un pays sur la prise de décisions et les pratiques managériales ainsi que de démontrer une maturité personnelle et professionnelle et un gain en autonomie personnelle. Nos partenaires dans nos programmes de mobilité à l'international sont : ESIEE-Paris (pour les formations d'ingénieur), Sciences Po Bordeaux (pour les formations en sciences politiques et gouvernance), Skema Business School (pour le Bachelor-Master Combiné, cf. ci-dessus) Université Nice Sophia Antipolis (pour formations en droit des affaires), IAE de Grenoble (pour le management), IAE de Savoie (pour le Master en Logistique et le Master en Finance) et Bahcesehir University (Istanbul, Berlin et Washington), dans le cadre de l'exposition de nos étudiants à l'environnement de l'entreprise à l'international.
L'adéquation emploi-formation constitue un élément-clé de l'insertion professionnelle des jeunes lauréats. Quelle est l'approche de Mundiapolis en la matière ?
En effet, cette adéquation et l'employabilité qu'elle vise sont au cœur de notre programme MundiaTawjih-Employabilité, et du travail mené par son directeur de programme et son équipe avec nos professeurs et nos entreprises partenaires. La clé pour nous est de bien préparer les étudiants qui rentrent chez nous pour des métiers qu'ils vont avoir à leur sortie, trois, quatre ou cinq ans plus tard. Nous travaillons dans le futur, pas dans le passé. Nous travaillons avec les entreprises pour avoir une vision sur leurs besoins futurs et durables.
Notre objectif est de réduire fortement la durée de recherche du premier emploi en augmentant la valeur ajoutée qu'apporte notre lauréat à son entreprise, et d'outiller le lauréat pour trouver l'emploi qui correspond à ses atouts, ses choix et ses aspirations de carrière. Notre approche à l'adéquation emploi-formation peut se décliner comme suit. D'abord, concevoir nos programmes d'études en tenant compte de l'employabilité de nos étudiants. Notre programme MundiaTawjih est conçu pour l'orientation de nos étudiants dès leur admission et les aider à surveiller l'alignement entre les compétences, les objectifs et la réalité. Nous travaillons en étroite collaboration avec le monde de l'entreprise pour cela. Le recrutement de notre corps enseignant tient aussi compte de cela. Ensuite, assurer une formation de base solide et orientée métiers. Nos étudiants peuvent nommer le métier qu'ils veulent exercer à leur sortie. Il s'agit aussi de former nos lauréats à démontrer des attitudes professionnelles, ou au moins à être conscients de leur importance pour leurs carrières, car ces attitudes ne sont pas périssables. Quand on est organisé, flexible, adaptable, sociable, avec une bonne capacité et volonté continue d'apprendre, on l'est pour la vie. Il est plus facile pour une entreprise de (re)former un employé qui a une formation de base solide et ces compétences à son métier en interne que de le former à être organisé, à écouter, travailler en équipe, être discipliné. Et enfin, assurer le maximum de stages en entreprises et professionnellement supervisés pour nos étudiants pour avoir de la pratique, consolider leurs savoirs et ainsi atténuer l'oubli progressif des connaissances, réaliser assez tôt l'importance des attitudes professionnelles pour leur intégration dans une entreprise et valider leurs orientations et permettre, le cas échéant, une réorientation à temps.
Quel est le programme de Mundiapolis en matière de formation continue ?
Notre «formation continue» est portée par notre centre Mundiapolis Execuiive, qui est organisé en cinq pôles de formation: Management et Marketing, Finance et Contrôle de Gestion, Gestion des Ressources Humaines et Droit des Entreprises, Systèmes d'Information, et Recherche. Différentes formations en cours du soir et week-end s'adressent à différents publics adultes: jeunes cadres, cadres et cadres supérieurs, jeunes chercheurs, et techniciens.
L'objectif de Mundiapolis Executive est d'amener un changement positif mesurable dans la vie professionnelle de ses étudiants-cadres en boostant leur carrière à travers un accompagnement efficace pour eux et leur entreprise. Notre vocation est justement d'offrir aux cadres cet accompagnement intégré, et répondre à leurs besoins en termes d'actualisation de leurs connaissances, de perfectionnement des compétences qu'ils visent et d'obtention d'un diplôme, pour faire évoluer leur carrière professionnelle. Tous nos programmes comprennent un module de développement personnel et d'intelligence culturelle afin d'accompagner les cadres ou futurs cadres dans la réalisation de leurs projets professionnels.
Nous mettons également à leur disposition la plateforme et les moyens de se former sur place, dans leur entreprise ou à distance. L'offre de formation à Mundiapolis Executive est développée en étroite collaboration avec les entreprises et les organisations professionnelles afin de répondre au mieux à leurs besoins et à ceux de leurs salariés. Les formations diplômantes vont de la licence au doctorat professionnel (DBA), et couvrent 12 disciplines. Par ailleurs, les formations inter et intra entreprises sont développées en collaboration avec les entreprises sous forme de certification ou de petits modules sur mesure, et dans le cadre des CSF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.