Le PPS au parlement    La sélection nationale de handball approche de la qualification à la Coupe du monde    Arrestation d'un individu pour trafic de psychotropes à Fnideq    Abdellatif Ouahbi, officiellement candidat à la présidence du PAM    Botola Pro D1 : Le Hassania d'Agadir renoue avec la victoire    Eliminatoires du Mondial Qatar-2022 : Le Maroc dans le groupe I    La 31ème édition du Marathon international de Marrakech ce dimanche : Plus de 13.000 athlètes de 75 pays au départ    Entretien avec Adil Terrab, président du Conseil Préfectoral du tourisme Meknès    La tempête Gloria fait au moins sept morts en Espagne, quatre disparus    BCE: Pleins feux sur la future stratégie et les risques    Présidentielles boliviennes: Evo Morales désigne son candidat…    Le défi national !    La République centrafricaine ouvre sa représentation diplomatique à Laâyoune    Qui est le binôme Alj-Tazi, le nouveau duo qui tient les rênes de la CGEM ?    Tanger Med dématérialise la procédure d'exportation des produits agroalimentaires    Destitution Trump: l'accusation en appelle au courage des sénateurs républicains    Du rat ou du croco? L'étrange marché chinois au coeur du virus    Terres collectives : Ce que recommande le CESE    Un stand marocain aménagé par l'ONMT : La 40ème édition du FITUR de Madrid se poursuit jusqu'au 26 janvier    En Grèce, une femme élue pour la première fois à la présidence    Tenue à Londres de la 1ère Commission maroco-britannique de l'enseignement supérieur    Edito : Civisme    Province de Guelmim : 3 morts et 10 blessés dans un accident de la route    Une quinzaine de routes libre et une douzaine coupée    Les eaux des provinces du Sud officiellement marocaines    Météo : temps froid et chutes de neige ce jeudi 23 janvier    Walid Azaro face à Abderrazak Hamdallah et Nordin Amrabat ce vendredi ?    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    Le cacao bio commence à sortir des petits paysans brésiliens de la misère    Atelier de formation à Safi sur l'insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique    Dans son intervention lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers    Mohcine Jazouli : Le Royaume-Uni veut faire du Maroc une porte d'entrée vers l'Afrique    EuroMed Droits préoccupé par la restriction de la liberté d'expression    Les Américains ont moins dépensé en jeux vidéos en 2019    Insolite : Perché dans un tonneau    Arrestation d'un président de commune pour corruption    Divers sportifs    Sébastien Desabre : L'atteinte des objectifs est une responsabilité collective qui exige du travail fondé sur la discipline, le respect et l'efficacité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Présentation à El Jadida du livre "Mémoires d'un professeur"    Une nouvelle étoile cinématographique illumine Tiznit    Abdelkader Ababou: adieu l'artiste doux…    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    Les avocats de Trump veulent un acquittement "immédiat" à son procès en destitution    Poutine dépose ses propositions d'amendements à la Constitution    Venezuela: Pompeo annonce plus d'actions contre la "tyrannie" de Maduro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le passé pour conforter l'avenir
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 01 - 2003

La visite de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Amina à Madagascar, où elle a vu le jour pendant l'exil forcé da la famille Royale entre 1954 et 1955, revêt un aspect multidimensionnel puisqu'elle relie le passé au présent et regarde vers le futur en permettant aux deux pays de renouer avec le dialogue et d'œuvrer ensemble à bâtir des relations amicales et fraternelles.
Son Altesse Royale la princesse Lalla Amina, en visite à Madagascar du 6 au 15 janvier, a assisté, vendredi, à la cérémonie d'inauguration de la place Mohammed V à Antsirabé (150 km au sud d'Antananarivo).
La visite de Son Altesse Royale à cette ville coïncide avec le 49ème anniversaire de l'exil de la famille Royale par les autorités coloniales françaises en Corse puis à Madagascar, où S.A.R. la princesse Lalla Amina est née. Mardi, S.A.R. la princesse Lalla Amina avait été reçue à Antananarivo par le Président malgache, Marc Ravalomanana, à qui elle a transmis un message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Le message Royal marque la volonté du Maroc d'approfondir les liens fraternels et de développer les rapports entre les deux pays dans les divers domaines de coopération. S.A.R. Lalla Amina a, par la même occasion, transmis au président malgache l'invitation de SM Le Roi Mohammed VI à effectuer une visite officielle au Maroc. Le président Ravalomanana s'est félicité de cette invitation et a chargé Son Altesse Royale de transmettre ses remerciements au Souverain. M. Ravalomanana a également affirmé sa disponibilité personnelle à renforcer les relations entre Madagascar et le Maroc sur des bases nouvelles et élargies.
"Je veux bien aussi continuer dans ce sens d'améliorer les relations diplomatiques et culturelles entre le Maroc et Madagascar, j'aimerais bien suivre l'exemple du Maroc pour ouvrir Madagascar sur tous les autres pays, pour faire régner ici la démocratie et la liberté de gestion", a indiqué le Président malgache.
À cette occasion, S.A.R. la princesse Lalla Amina a été élevée au grade de Grand officier de l'ordre national malgache, lors d'un banquet donné en son honneur par le ministère des Affaires étrangères de ce pays.
Par ailleurs, S.A.R. la princesse Lalla Amina avait reçu le ministre malgache des Affaires étrangères qui a souligné "le contexte particulier de la mise en oeuvre de nouvelles bases de coopération grâce à cette visite". Son Altesse Royale avait également reçu la ministre malgache de la Culture avec laquelle Son Altesse Royale a examiné les moyens devant renforcer la coopération culturelle entre les deux pays.
En marge de cette visite, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, qui fait partie de la délégation accompagnant S.A.R. la princesse Lalla Amina, s'est entretenu avec le chef de la diplomatie malgache, Marcel Ranjeva, des moyens à même de renforcer la coopération bilatérale.
Lors de cette réunion, Taïeb Fassi Fihri et le général Ranjeva ont fait part de la concordance de points de vue sur les intérêts communs et "la situation en Afrique" et se sont accordés sur la mise en œuvre des orientations des deux chefs d'Etat. Il a aussi été annoncé que le secteur privé des deux pays sera associé à la conclusion d'un accord-cadre de coopération générale et de conventions spécifiques et sectorielles.
Dans un communiqué conjoint, les deux parties ont annoncé que, sur proposition marocaine, il a été convenu l'ouverture dans l'immédiat de consulats honoraires, ce dont Madagascar a pris bonne note.
Le communiqué annonce aussi que la partie malgache a formulé sa vive reconnaissance au Maroc pour son soutien à la lutte pour le respect du choix démocratique à Madagascar durant la crise de l'année 2002. La partie marocaine s'est, pour sa part, félicité du succès de cette lutte et a indiqué que le Maroc sera toujours aux côtés de Madagascar. Avec cette visite, le Maroc et Madagascar jettent les bases d'une nouvelle ère de relations bilatérales pleines de promesses et d'avenir sur la voie d'un partenariat plus fructueux.
La visite de S.A.R. Lalla Amina ouvre ainsi une nouvelle page dans les relations entre le Maroc et Madagascar qui avaient été brouillées depuis 1984 par l'attitude malgache dans l'affaire du Sahara. La république de Madagascar avait alors suivi les pas de certains pays africains membres de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) et avait reconnu la fantomatique RASD.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.