MDJS. Renouvellement de la certification en matière de sécurité et d'intégrité    Le Maroc compte 230 neurochirurgiens    Fituc 2019 : Le théâtre à l'heure du changement    Melkisation des terres collectives – Aziz Akhannouch : «Une vraie révolution»    La réforme du système d'information en débat    Inauguration à Kénitra de la première usine de Nexteer Automotive en Afrique    Un voisin, un destin    Immigration illégale et traite humaine : Arrestation de cinq individus à Imzouren    Tiznit : Une balle de sommation tirée pour neutraliser un récidiviste en état d'ébriété avancée    Concurrence. Le système doit s'améliorer    El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers    Ala veille du G20 à Osaka, Guterres appelle à une croissance mondiale équitable    ONU-Sahara : Gabon, Bahrein et Burundi réitèrent leur soutien au Maroc    BMCE Bank of Africa réalise une triple augmentation de capital de 4 milliards Dh !    13è édition de « Grandes écoles pour tous » organisée par la Fondation AWB    Allah, Sidna …et le foot !    Eco-Médias remporte la Supradyn Cup    Mauritanie: L'opposition conteste la victoire d'El Ghazouani    Enseignement: Les élèves condamnés à subir leur héritage social    Encore une cellule terroriste démantelée    Musiques sacrées du monde: Bilan «très positif» pour la 25e édition    Mawazine: Une pluie de stars    Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Atal, Monsieur "je donne tout"    Le Cameroun confirme et le Ghana rate son entrée    Bonne tenue de l'activité du secteur de la pêche    Session de formation sur la démocratie participative    Rencontre entre la direction du parti et des acteurs associatifs, de différents horizons    Bouillon de culture    Nucléaire, Golfe : L'Iran semble jouer l'apaisement    Docteur Chafik Chraïbi, président de l'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin    Alzheimer La faute à la circulation sanguine ?    Baccalauréat 2019 : La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra    La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes    Insolite : Pirates informatiques    Le Onze national poursuit sa préparation au grand complet    Avec ses cours de robotique, l'Arménie rêve d'un "futur hautement technologique"    Deux jours de fête sous le thème "La chanson marocaine, une expression esthétique et une identité"    Pour un développement de la culture de cinéma    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Classement : Le Maroc, pays émergent le plus performant en Afrique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 05 - 2019

Le Maroc a confirmé sa position parmi les pays africains les plus performants, en se classant, en 2017, à la tête des pays émergents dans le continent, selon le deuxième classement annuel des pays africains concernant l'émergence économique, diffusé mercredi à Dakar.
Publié par le Groupe de recherche «Institut de l'Emergence», un organisme coordonné par l'économiste et ingénieur statisticien sénégalais Moubarack Lo et Amaye Sy, le classement est basé sur l'Indice synthétique d'émergence économique (ISEME), et se fonde sur quatre dimensions : la richesse inclusive, le dynamisme économique, la transformation structurelle, et la bonne insertion dans l'économie mondiale, explique un communiqué du Groupe de recherche.
Avec un score de 0,546, le Maroc qui occupe le haut du classement, et l'Afrique du Sud (0,517) «sont les pays les plus performants», en 2017, selon le classement présentant les performances individuelles de 45 pays africains, évaluées sous le prisme de l'ISEME, précise le communiqué, soulignant que ces pays se classent parmi les pays émergents. Le Maroc et l'Afrique du Sud se sont déjà imposés en tant que pays les plus performants du continent lors du classement 2016. Le Sénégal, qui se positionne au 12ème rang, «se classe dans la catégorie des pays potentiellement émergents», alors que «les moins performants des pays africains sont le Liberia, le Burundi et la Centrafrique», selon le classement de l'«Institut de l'Emergence».
Sur les 45 pays africains étudiés, 41 ont connu une amélioration de leur situation d'émergence sur la période 2005-2017, deux ont connu une régression et deux n'ont fait aucun progrès. Les pays ayant connu la progression la plus importante sur la période sont : Malawi, Mozambique, République du Congo, Zambie, Madagascar, Rwanda, Guinée, Niger, Sierra Leone, Botswana, Gabon, Côte d'Ivoire et Zimbabwe. Les pays ayant connu une régression sont l'Egypte et le Soudan. Selon M. Moubarack Lo, qui occupe les fonctions de conseiller du Premier ministre sénégalais, l'émergence économique «fait passer un pays pauvre d'un équilibre de faible croissance à un meilleur équilibre de croissance forte et durable».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.