"Allayla Sahratena": Du gharnati au Chaâbi, une belle soirée musicale vous attend samedi à 23h00    Maroc/Israël : Une conférence de haut niveau à l'ONU, sur la sécurité alimentaire et l'agriculture innovante    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité condamne le blocage à Guergarate    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de 8,9 MMDH au au premier trimestre de 2021    Commission interministérielle : Un approvisionnement abondant durant le Ramadan    Le DG de la SFI réitère son soutien à la dynamique du secteur privé marocain    Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux fait réagir Afriquia    Maroc Telecom: Le nombre de clients en hausse de 6,8%    Look et Forme : Prendre soin de ses dents    McDonald's Maroc relance l'opération #Mta7dine    Inzegan : un incendie ravage dix magasins dans deux souk    Discrimination juridique envers les enfants nés hors mariage    Le président du Sénat mexicain salue la qualité des relations entre Mexico et Rabat    Chelsea: Ziyech encensé par son coéquipier    L'hospitalisation du chef des séparatistes en Espagne vue par un politologue    Checkinfo: «Les usagers constateront rapidement une diminution du nombre d'impayés»    Sahara Marocain : Réactions aux consultations semestrielles du Conseil de Sécurité (vidéo)    Reportage/Tourisme : L'ONMT dévoile son nouveau plan pour la promotion de la destination Maroc    L'Institut CDG entame son cycle de webinaires pour la saison 2021 [Vidéo]    Sahel : de no man's land à no man's power    2020, année la plus chaude jamais enregistrée en Europe    Mohammédia : Interpellation de deux Subsahariens pour faux et usage de faux    Direction de l'éducation d'Ain Chock : Convention pour promouvoir l'apprentissage du français et de l'anglais    Covid-19: la Tunisie franchit la barre des 10.000 décès    Secousse tellurique de 4,4 degrés au large d'Essaouira (Bulletin)    Maroc/Météo: Temps nuageux ce vendredi 23 avril    Interview avec Safaa Baraka, réalisatrice    La Liga présente son dictionnaire espagnol-arabe de football    Laila Aziz, la styliste marocaine qui habille les stars hollywoodiennes (Forbes)    Sommet sur le climat : le chef de l'ONU appelle à l'action (Vidéo)    Sahara : El Pais met en exergue la victoire diplomatique du Maroc en Amérique Latine    La RSB éliminée, le Raja en douceur    Des appels à changer « véritablement » l'Amérique    En-Nesyri relance FC Séville dans la lutte pour le titre    Le Wydad décroche son billet pour les quarts de finale    «Les femmes du pavillon J» élu meilleur long-métrage    Une exposition célèbre la calligraphie arabe    Le Maroc perd l'une de ses plus belles plumes    La question sociale est irrémédiablement au cœur du projet sociétal de l'USFP    Super Ligue. Pour le patron de l'UEFA, les demies de C1 ne sont pas menacées    Kate Winslet se confie sur les débuts de sa fille Mia Threapleton en tant qu'actrice    Etat islamique : prison à vie pour l'auteur d'un attentat manqué à Manhattan    Le champ miné du Sahel    Foot européen : Nasser Al-Khelaïfi élu président de l'Association européenne des clubs    Urgent : Brahim Ghali, président de la rasd, hospitalisé en Espagne    Fouzi Lekjaa : "Prochain défi, la qualification pour la Coupe du monde"    Infosoir/ Entretien avec Soumaya Akaâboune, actrice émérite et star du feuilleton "Bab Lbhar" (vidéo)    Brexit : le Parlement européen se prononcera le 27 avril sur l'accord commercial UE-Royaume-Uni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vaccination anti-Covid : Pourquoi il faut donner la priorité aux personnes en situation de handicap
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 02 - 2021

Les associations œuvrant dans le domaine saisissent le chef de gouvernement
«Nous avons envoyé il y a une semaine une lettre au chef de gouvernement pour que les personnes en situation de handicap puissent faire partie des personnes prioritaires de la campagne».
L'Union nationale des associations œuvrant dans le domaine du handicap mental au Maroc (UNAHM) appelle le chef de gouvernement à donner la priorité et sans condition d'âge aux personnes en situation de handicap dans le cadre de la campagne nationale de vaccination. Ces personnes vulnérables présentant des pathologies à haut risque doivent être prioritaires au même titre que les personnes âgées. «Nous avons envoyé il y a une semaine une lettre au chef de gouvernement pour que les personnes en situation de handicap puissent faire partie des personnes prioritaires de la campagne. Il y a urgence. Ce sont des personnes vulnérables à très haut risque de forme grave, dont les personnes porteuses de trisomie 21.
Selon les données scientifiques les plus récentes, les personnes atteintes de trisomie 21 présentent en effet un risque d'hospitalisation 4 fois plus important et un risque de décès 10 fois supérieur par rapport à l'ensemble de la population. Le risque de complications médicales et de décès liés à la Covid-19 est beaucoup plus élevé chez les personnes en situation de handicap», indique Sabah Zemmama Tyal, vice-présidente de l'UNAHM. S'ils sont infectés, ils peuvent être plus susceptibles de souffrir d'une maladie grave, entraînant une hospitalisation, des soins intensifs voire la mort. En effet, les conséquences de la maladie sont plus graves pour les personnes en situation de handicap, qui ont des besoins de santé plus importants que les autres. Ces personnes sont plus vulnérables aux affections secondaires et aux comorbidités, telles que les affections pulmonaires, le diabète, les maladies cardiaques et l'obésité, qui peuvent aggraver leur état de santé. Comme le souligne Mme Zemmama Tyal, les personnes handicapées peuvent courir un risque accru de contracter la Covid-19 car elles ont du mal à respecter les règles d'hygiène comme le fait de se laver les mains en raison de difficultés physiques. Ainsi, le respect des gestes barrières est parfois un vrai défi pour ces personnes.
La distanciation sociale est difficile, voire impossible à appliquer pour les personnes qui dépendent d'un contact physique pour les aider dans les tâches quotidiennes courantes. Les mesures prises pour éviter la propagation du virus ne permettent pas toujours aux personnes les plus vulnérables, marginalisées et à risque, de se protéger efficacement. Pour toutes ces raisons, l'Union plaide pour une vaccination massive et rapide des personnes en situation de handicap. Elle souhaite également que les professionnels qui les accompagnent, à savoir les personnes qui travaillant dans les centres de protection sociale, les cadres éducatifs dans les établissements d'enseignement de personnes en situation de handicap puissent bénéficier en priorité de la campagne nationale de vaccination. A travers cet appel, l'UNAHM espère que les autorités prendront toutes les mesures nécessaires pour donner la priorité à cette catégorie de la population.
2,55 millions de personnes déjà vaccinées au Maroc
Depuis le démarrage de la campagne jusqu'au lundi 22 février, 2.552.017 personnes ont été vaccinées. Le nombre des personnes ayant reçu la deuxième dose du vaccin a atteint 23.667, selon le bulletin quotidien sur la situation de la Covid-19 du ministère de la santé. Les chiffres concernant la situation épidémiologique ont nettement baissé. Le bilan porte à 481.263 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé en mars dernier, tandis que le nombre des personnes rétablies est passé à 465.297, soit un taux de guérison de 96,7%. Le nombre total des décès est passé à 8.559, avec 5 nouveaux cas recensés en 24 heures, soit un taux de létalité de 1,8%. Les cas de décès ont été enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (2), l'Oriental (1), Rabat-Salé-Kénitra (1) et Marrakech-Safi (1). Les nouveaux cas d'infection ont été recensés dans les régions de Casablanca-Settat (34), l'Oriental (29), Rabat-Salé-Kénitra (19), Souss-Massa (9), Fès-Meknès (5), Béni Mellal-Khénifra (4), Marrakech-Safi (3), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (2), Dakhla-Oued Eddahab (2) et Darâa-Tafilalet (1). Le nombre des cas actifs s'élève à 7.407, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 423, dont 32 placés sous intubation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.