Chakib Alj: La généralisation de la protection sociale est "une inflexion vers un développement équilibré" (vidéo)    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Covid-19 : Le Maroc suspend ses vols avec 13 pays européens    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Blockchain et Immobilier : le grand défi    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    La BVC débute en hausse    La FAO et l'UA publient un guide pour renforcer le commerce des produits agricoles en Afrique    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Programme «Horizon 2020» : 6,88 millions d'euros pour 69 projets de structures de recherche marocaines    Raja: Chebbi dévoile ses ambitions (VIDEO)    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Nasser Bourita s'entretient avec le commissaire européen au Voisinage et à l'Elargissement    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    Conseil de gouvernement: Approbation d'un projet de décret relatif à la réorganisation de la CMR    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Internet : les pédophiles s'attaquent au Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 09 - 2006

Le Maroc est de plus en plus visé par les pédophiles qui utilisent l'Internet pour leurrer les mineurs. C'est ce qui ressort du dernier rapport du CMF-MENA, un centre de recherche sur les médias basé à Londres.
Le Centre for Media Freedom in the Middle East and North Africa (CMF-MENA), un centre de recherche sur les médias basé à Londres, vient de rendre public son rapport d'enquête sur " Les crimes de l'Internet et l'enfance au Maroc ».
Ce document d'une trentaine de pages publié en langue arabe et qui se présente comme « un manuel pour la sensibilisation des enfants, parents et éducateurs", tire la sonnette d'alarme sur les crimes de l'Internet dont les victimes sont en majorité des mineurs.
Basé sur les données d'une enquête réalisée auprès de 106 enfants de la ville de Casablanca, âgés de 10 à 17 ans, ce rapport définit cinq catégories de crimes liés aux nouvelles technologies de la communication dont l'exploitation sexuelle en ligne des enfants, la falsification, le vol ou la destruction des données informatisées et l'incitation des mineurs à des activités à caractère pornographique.
A ce propos, l'auteur du rapport cite les grandes affaires qui ont éclaté ces deux dernières années au Maroc dont le scandale pornographique d'Agadir et l'affaire du directeur du théâtre Mogador à Paris, Jack-Henri Soumère, condamné à Marrakech à quatre mois de prison avec sursis pour incitation d'un mineur à la prostitution.
Selon les résultats de l'enquête, plus des deux tiers des enfants interviewés déclarent avoir reçu des offres de voyages, des cadeaux ou des propositions de mariages via Internet de la part d'inconnus. Selon l'auteur du rapport, ces résultats sont inquiétants car les réseaux de criminalité et de prostitution utilisent ces moyens de séduction pour attirer leurs victimes.
«Internet a connu un véritable essor dans le Royaume. Le nombre des utilisateurs de ce canal de communication a atteint en 2005 plus de 4,6 millions de personnes. Il est vrai qu'Internet est un important moyen de communication et d'échanges de données, toutefois, il est considéré comme un moyen d'éclosion de nouvelles formes de criminalité. Le Maroc est de plus en plus visé par les pédophiles qui utilisent l'Internet pour leurrer les enfants dans l'objectif de les exploiter sexuellement.
Les cas enregistrés ces dernières années le prouvent», déclare Saïd Essoulami, directeur exécutif du CMF-MENA, qui tient à souligner «le manque de campagne nationale de sensibilisation des parents et des enfants aux dangers de l'Internet».
Ce que le document de son centre confirme en notant que "l'action du gouvernement marocain est plutôt timide et ne concerne que l'aspect sécuritaire de l'Internet et non son volet éducatif".
D'où le vœu des rédacteurs du rapport d'en faire le vecteur d'une série de conseils pratiques visant à sensibiliser les parents et les enfants sur l'usage sécurisé de l'Internet et de leur indiquer comment détecter et combattre les dangers que celui-ci peut induire.
A ce propos, le CMF-MENA conseille aux parents de contrôler rigoureusement l'accès de leurs enfants à l'Internet en utilisant un système de filtrage des sites web. Le Centre leur conseille également de surveiller les changements de comportements de leurs enfants.
Un enfant qui se recroqueville pour cacher son écran d'ordinateur est un signe d'alerte à ne pas ignorer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.