Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des journaux danois publient une caricature du Prophète
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 02 - 2008

La police danoise a arrêté mardi un Marocain et deux Tunisiens qui projetaient d'assassiner l'auteur de caricatures du Prophète Sidna Mohammed.
Un Marocain et deux tunisiens ont été arrêtés mardi par la police danoise, projetaient d'assassiner Kurt Westergaard, le caricaturiste qui avait publié des dessins portant atteinte à la personne du Prophète. Ces caricatures avaient provoqué en 2006 une violente vague de protestation dans le monde musulman.
Mercredi, onze journaux danois, dont les trois plus grands, ont publié , au nom de la liberté d'expression, une caricature du Prophète Mohammed dessinée par un auteur qui était la cible d'un attentat, déjoué mardi par la police. Parmi ces journaux figure le grand quotidien conservateur Berlingske Tidende qui, pour la première fois, a décidé de reproduire cette caricature controversée - la tête du Prophète coiffée d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée - pour montrer, à l'instar des autres journaux, son refus de l'autocensure après les menaces de mort contre un dessinateur de la presse. «La liberté d'expression donne le droit de penser, de parler et de dessiner ce qu'on veut (...) et les projets terroristes n'y changeront rien», écrit le quotidien dans un éditorial. Kurt Westergaard, l'auteur de ce dessin qui faisait partie des douze caricatures du Prophète Mohammed publiées le 30 septembre 2005 dans le journal danois Jyllands-Posten. La publication de ces dessins satiriques avait déclenché en janvier et février 2006 de violentes protestations contre le Danemark dans le monde musulman. La presse danoise est unanime à condamner le projet d'attentat contre Westergaard, considéré comme un attentat contre la démocratie. Même le journal de référence Politiken (centre-gauche), le plus critique envers «les dessins provocateurs», selon lui, de Jyllands-Posten, s'est rallié à ces condamnations. «Ce plan d'attentat est profondément choquant et inquiétant et montre qu'il existe des musulmans fanatiques qui ne respectent ni la liberté d'expression, ni la loi» note son éditorialiste. «Indépendamment du fait que Jyllands-Posten, en son temps, a utilisé la liberté d'expression à la fois de manière déraisonnable et avec des conséquences nuisibles, le journal doit bénéficier d'une solidarité sans conditions lorsqu'il est menacé de terrorisme», souligne-t-il. Cependant Politiken, à l'instar de plusieurs partis de centre-gauche, d'avocats et d'Amnesty International, a vivement critiqué la décision d'expulser sans jugement les deux ressortissants tunisiens, annoncée par les autorités danoises mardi.
«L'impuissance est le langage du terrorisme, pas celui de l'Etat de droit» titre le journal à la une. Le 26 octobre 2006, un tribunal danois avait débouté la plainte pour diffamation déposée par sept organisations musulmanes du Danemark contre le «Jyllands-Posten». Le tribunal municipal d'Aarhus avait reconnu qu'il ne pouvait être exclu que certains musulmans aient pu être offensés par ces 12 caricatures mais qu'il n'y avait aucune raison de présumer que ces dessins avaient été réalisés avec l'intention «d'être irrespectueux envers les musulmans». L'affaire avait relancé aussi le débat sur la liberté de la presse et l'autocensure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.