OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Développement agricole : Création d'une agence spécialisée
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 04 - 2008

Une nouvelle entité baptisée Agence de développement agricole (ADA) verra le jour prochainement pour mettre en œuvre les axes stratégiques du «Plan Maroc Vert».
Pour exécuter le «Plan Maroc Vert» (PMV), une agence sera créée spécialement pour mettre en œuvre ce programme de relance de l'agriculture marocaine. Il s'agit de l'Agence de développement agricole (ADA). «Vous savez, le véritable défi de cette stratégie, une fois la vision stratégique définie, réside cependant dans son exécution sur le terrain. Il faut donc recourir à de nouveaux moyens et de nouvelles méthodes», a annoncé Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, lors des premières Assises de l'agriculture, mardi 22 avril, à Meknès. En fait, l'Agence de développement agricole se veut un «renouveau des instruments de l'Etat» et le «bras armé» du PMV.
Cette nouvelle entité sera chargée de trois missions principales. De prime abord, il y a la gestion du PMV avec une impulsion des initiatives de ce plan annoncé par M. Akhannouch, à la veille du lancement de la troisième édition du Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM). Il est aussi question de veille stratégique et de renouvellement de l'offre Maroc en fonction du développement du «Plan Maroc Vert» et de la réaction des agrégateurs (Voir encadré) et des investisseurs privés et publics. La gestion de ce plan comprend également le suivi de son implémentation avec établissement de tableaux de bord sur la base d'objectifs clairement définis par les départements ministériels concernés.
La deuxième mission de cette nouvelle agence consiste en la gestion des partenariats avec les investisseurs institutionnels et sociaux.
En effet, les membres de l'ADA prospecteront des investisseurs privés et sociaux potentiels, aussi bien au niveau national qu'international. «En plus des grands groupes marocains et étrangers, il y a des bailleurs de fonds comme la Gates Foundations qui est prête à financer des projets à une seule condition qu'ils soient bien ficelés !», selon une source bien informée.
La troisième mission de l'Agence de développement agricole est relative à l'intermédiation et au lancement de projets concrets.
Ainsi, l'Agence devra identifier 1.000 à 1.500 projets des deux piliers de la nouvelle stratégie agricole marocaine, et ce sur l'ensemble du territoire et des filières. Elle sera aussi chargée de gérer les appels d'offres lancés pour les agrégateurs et les bailleurs de fonds, mais aussi pour les opérateurs sociaux. Et ce en plus du suivi de la mise en place effective des projets sur le terrain. Chapeautée par un comité de pilotage interministériel, cette agence sera dotée de deux pôles. Le premier sera focalisé sur le développement accéléré de l'agriculture à forte valeur ajoutée et à forte productivité. Tandis que, le deuxième pôle est axé sur la mise à niveau solidaire de la petite agriculture couplée à l'investissement social et à lutte contre la pauvreté rurale. La mise en place effective de l'ADA doit passer d'abord par un circuit judiciaire. Vu l'urgence de la réforme du secteur agricole, cette Agence devrait voir le jour dans les prochains mois.
La voie de l'agrégation
Le modèle de l'agrégation prôné par le «Plan Maroc Vert» offre une double opportunité :
1) Pour l'agriculteur, il a le libre choix de travailler avec l'un ou l'autre des agrégateurs présents sur un périmètre donné, ou même de ne pas choisir l'agrégation. Chose qui permet une multiplication des opportunités de développement.
2) Pour l'agrégateur, l'agrégation permet de dépasser le problème du foncier, le périmètre d'agrégation étant constitué d'une ferme qu'il exploite en propre et d'un périmètre exploité par leurs propriétaires, dont il agrège la production.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.