Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Festival de Fès des musiques sacrées : La sagesse du monde illumine les artères de Fès
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 06 - 2011

Une quarantaine d'artistes ont animé le concert inaugural de la 17ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées, vendredi 3 juin. Un spectacle qui véhicule les valeurs de sagesse de respect et de diversité
Fès, capitale spirituelle, célèbre pour la 17ème année le Festival des musiques sacrées du monde dans une ambiance de spiritualité impériale, et ce jusqu'au 12 juin . La cérémonie d'ouverture présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, vendredi 3 juin, a été marquée par la présentation de l'opéra «Leylâ et Majnûn», à la place historique Bab El Makina. Cette œuvre universelle traduit largement le thème de cette 17ème édition qui est placé sous le signe de «La sagesse du monde». En effet, une quarantaine d'artistes d'Orient et d'Occident, dirigé par le célèbre compositeur Armand Amar, ont emporté la présence dans un «oratorio mundi», épousant l'héritage traditionnel à celui du monde contemporain. Un véritable voyage lyrique partant du Moyen-Orient, arrivant à l'Asie Centrale, l'Afghanistan, la Turquie , le Kurdistan, la Turquie, l'inde et l'Azerbaïdjan. Les spectateurs ne pouvaient que se laisser abandonnés aux voix des chanteurs Combodorj Byambajaral, Enkhajargal Dandavaanchig dit «Epi», Salar Aghili, Ariana Vafadari, Raza Hussain Khan, Marianne Svasek, Naziha Meftah, Annas Habib et Bruno Le levreur qui leur ont permis de se détacher du présent. Pour sa part, l'artiste sardaigne Elena Ledda a enchanté, samedi, les spectateurs du musée Batha par sa voix de mezzo soprano. Accompagnée de son quintet, avec le chœur polyphonique italien «Su Concordu‘e su Rosariu de Santu Lussurgiu», Elena a fait effectuer aux spectateurs, un véritable voyage initiatique, Cantendi a Deus, qui a exigé d'elle un travail de titan. Le festival de Fès des musiques sacrées du monde se veut également un carrefour de réflexion. Le forum de Fès «Une âme pour la mondialisation» a commencé ses travaux avec une grande interrogation, se proposant de puiser dans une nouvelle forme de sagesse, adaptée et adaptable à notre temps. Introduisant ce «débat des sages», l'anthropologue et directeur de la fondation Esprit de Fès, Faouzi Skali, estime qu'il convient aujourd'hui de «déverrouiller nos systèmes de pensée, nos habitudes et nos automatismes mentaux, afin de nous rendre attentifs et réceptifs à d'autres sources de sagesse, à d'autres voies, à d'autres paroles». Par l'effet de cet échange, les philosophies laissent émerger, non pas une diversité quantitative, justifiée par on ne sait quel relativisme des cultures, mais une vraie diversité à la fois exigeante et riche de pensées, de conceptions sociales, de regards portés sur le monde et sur nous-mêmes, renchérit M. Skali, dans une déclaration à la MAP. Notons que ce voyage culturel au cœur de la sagesse connaîtra la participation de grands noms de la musique, à savoir Ben Harper, Youssou Ndour, Abd Al Malik, Kadem Saher, Asmae Lamnawar, Julia Boutros, Sheikh Taha Amine El Akrami et autres.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.