L'investissement au cœur d'une réunion interministérielle    Pegasus : selon Jean-Marc Morandini, «le Maroc a le droit de se défendre devant la justice, qui tranchera le fond de l'affaire»    Benkiran attaque El Othmani et confirme ne pas être candidat au Secrétariat général du PJD    Laftit exige la numérisation des services dans les collectivités territoriales    PLF 2022 : Noureddine Moudian appelle à intégrer davantage les PME dans les marchés publics    Agriculture : La Banque africaine de développement accorde 114 M€ au Maroc    Agressions du personnel médical : Khalid Ait Taleb ordonne des poursuites judiciaires    Rabat : Enquête judiciaire contre un officier de paix    African Lion 2022 : Le coup d'envoi de la 18e édition sera donné cette semaine    Palestine : Les USA critiquent « fermement » la colonisation en Cisjordanie occupée    Soudan : La pression internationale « libère » Hamdok    France. Zemmour n'est qu'un symptôme [Par Jamal Berraoui ]    Botola Pro D1: le Raja tenu en échec à domicile par le FUS    L'horizon s'assombrit pour l'OCK, le RCOZ méritait mieux    El Ktiri : La mémoire historique marocaine incite à ressentir des sentiments de fierté et d'appartenance    Dialogue social : Le Conseil économique et social plaide pour un changement des mentalités    La trique au lieu de la réforme    L'Opinion : Le pass sanitaire, une protection pour la vie quotidienne    Essaouira / Grotte de Bizmoune : Découverte d'éléments de parure datant de 150.000 ans    Grand succès pour les talents marocains à l'AFRIMA Awards    Publication : «La tribu des Bni Touzin : Etude monographique»    Ouverture du 14ème Festival du Théâtre universitaire de Tanger    Comment le thé (« atay ») est devenu indispensable aux Marocains    Evolution du coronavirus au Maroc. 398 nouveaux cas, 945.201 au total, mercredi 27 octobre 2021 à 16 heures    «Journée internationale de la fille» : Procter & Gamble partage son expérience    Accidents de la circulation: 19 morts et 2.269 blessés la semaine dernière    Belgique : 24 migrants secourus    La France fournit du matériel militaire au Niger pour la lutte anti-djihadiste    Maroc-Rwanda: Une proximité qui ne se dément plus    Le PPS appelle le gouvernement à protéger le pouvoir d'achat    Le Maroc participe au Festival du Film Arabe de Stockholm    CDG Invest Growth lève un nouveau fonds de private equity de 945 MDH    Dr Bouazza Kherrati: "Rendre le pass obligatoire est un non-sens"    Dakhla. Les opérateurs français en prospection pour saisir les opportunités d'affaires    L'Union africaine suspend les activités du Soudan et condamne le putsch    Eliminatoires CAN féminine (Soudan-Algérie): L'équipe nationale algérienne bloquée à l'hôtel à cause du coup d'Etat !    Cameroun Janvier 2022 : L'organisation de la CAN sous la menace du TAS    La retransmission du Clasico une nouveauté audiovisuelle    «Théâtre et philosophie» : Mohammed El Kabbaj explore l'interaction entre l'idée et la scène    Alsa Al Baida réalise la plus grande fresque de Casablanca    Nasser Bourita prend part à Kigali à la 2ème réunion ministérielle UA-UE    Sahara marocain : La Bolivie et Liechtenstein pour une solution politique «juste» et «acceptable»    Royal Air Maroc : Reprise des vols directs avec Miami et Doha en décembre    Le Chine et les Etats-Unis s'écharpent autour de la présence de Taïwan à l'ONU    Maroc Telecom : Un chiffre d'affaires de près de 27 milliards DH au 3ème trimestre    Débat : De la fausseté des idéologies à la post-vérité    Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Festival de Fès des musiques sacrées : La sagesse du monde illumine les artères de Fès
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 06 - 2011

Une quarantaine d'artistes ont animé le concert inaugural de la 17ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées, vendredi 3 juin. Un spectacle qui véhicule les valeurs de sagesse de respect et de diversité
Fès, capitale spirituelle, célèbre pour la 17ème année le Festival des musiques sacrées du monde dans une ambiance de spiritualité impériale, et ce jusqu'au 12 juin . La cérémonie d'ouverture présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, vendredi 3 juin, a été marquée par la présentation de l'opéra «Leylâ et Majnûn», à la place historique Bab El Makina. Cette œuvre universelle traduit largement le thème de cette 17ème édition qui est placé sous le signe de «La sagesse du monde». En effet, une quarantaine d'artistes d'Orient et d'Occident, dirigé par le célèbre compositeur Armand Amar, ont emporté la présence dans un «oratorio mundi», épousant l'héritage traditionnel à celui du monde contemporain. Un véritable voyage lyrique partant du Moyen-Orient, arrivant à l'Asie Centrale, l'Afghanistan, la Turquie , le Kurdistan, la Turquie, l'inde et l'Azerbaïdjan. Les spectateurs ne pouvaient que se laisser abandonnés aux voix des chanteurs Combodorj Byambajaral, Enkhajargal Dandavaanchig dit «Epi», Salar Aghili, Ariana Vafadari, Raza Hussain Khan, Marianne Svasek, Naziha Meftah, Annas Habib et Bruno Le levreur qui leur ont permis de se détacher du présent. Pour sa part, l'artiste sardaigne Elena Ledda a enchanté, samedi, les spectateurs du musée Batha par sa voix de mezzo soprano. Accompagnée de son quintet, avec le chœur polyphonique italien «Su Concordu‘e su Rosariu de Santu Lussurgiu», Elena a fait effectuer aux spectateurs, un véritable voyage initiatique, Cantendi a Deus, qui a exigé d'elle un travail de titan. Le festival de Fès des musiques sacrées du monde se veut également un carrefour de réflexion. Le forum de Fès «Une âme pour la mondialisation» a commencé ses travaux avec une grande interrogation, se proposant de puiser dans une nouvelle forme de sagesse, adaptée et adaptable à notre temps. Introduisant ce «débat des sages», l'anthropologue et directeur de la fondation Esprit de Fès, Faouzi Skali, estime qu'il convient aujourd'hui de «déverrouiller nos systèmes de pensée, nos habitudes et nos automatismes mentaux, afin de nous rendre attentifs et réceptifs à d'autres sources de sagesse, à d'autres voies, à d'autres paroles». Par l'effet de cet échange, les philosophies laissent émerger, non pas une diversité quantitative, justifiée par on ne sait quel relativisme des cultures, mais une vraie diversité à la fois exigeante et riche de pensées, de conceptions sociales, de regards portés sur le monde et sur nous-mêmes, renchérit M. Skali, dans une déclaration à la MAP. Notons que ce voyage culturel au cœur de la sagesse connaîtra la participation de grands noms de la musique, à savoir Ben Harper, Youssou Ndour, Abd Al Malik, Kadem Saher, Asmae Lamnawar, Julia Boutros, Sheikh Taha Amine El Akrami et autres.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.