Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 octobre 2021 à 16H00    Défense des intérêts suprêmes du pays: une question prioritaire pour le Gouvernement et la Nation. [Par Mehdi Hijaouy]    Parc automobile de l'Etat: un vrai gouffre financier    Le Projet de Loi de Finances 2022 au menu du Conseil du Gouvernement de ce Samedi    Covid-19 : Le Maroc reçoit 270.000 doses du vaccin Pfizer    Rabat-Salé: Suspension temporaire du service du Tramway entre Pont Hassan II et Place 16 novembre    Syrie: deux soldats turcs tués dans le nord-ouest    Le Polisario tente la carte du « White Savior » pour faire croire à sa guerre    L'Algérie se nourrit de la haine du Maroc : Karim Douichi    Kénitra: Pas de lotissements réalisés sur le foncier de la Maâmora    L'Académie royale Mansour vise à fournir de la main-d'œuvre aux hôtels de luxe du Roi Mohammed VI    Financement: que cache la contre-performance des crédits à l'équipement ?    Guerre du Rif : Un Parti catalan appelle le gouvernement espagnol à présenter des excuses    Classement FIFA : Le Maroc 3ème africain et 29ème mondial dès la semaine prochaine !    L'OCS, section football : M. Anouar Dbira Tlemsani présente sa démission    Bali : Au moins trois morts et sept blessés dans un séisme    Afghanistan: L'EI revendique l'attentat contre la mosquée de Kandahar    Coupe de la CAF : Ce samedi les FAR et la RSB jouent pour une place au tour additionnel barrage    Prévisions météorologiques de ce samedi    cosumar: Mohammed Fikrat quitte le groupe, Amine Louali nouveau DG et Hicham Belmrah prend la présidence    Sahara: Le Conseil de sécurité fait confiance à Staffan de mistura pour relancer le processus politique    Prix de la culture amazighe 2020: Consécration de Brahim El Mazned    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Allemagne : Restrictions de voyage allégées pour les Marocains    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 octobre 2021 à 16H00    Hausse importante des recettes douanières en 2021    Recherche et innovation énergétique: Une marocaine distinguée en Italie    Audrey Azoulay reconduite pour un nouveau mandat à la tête de l'UNESCO    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la commission de l'UA    Cumul des mandats: Nabila Rmili, un cas isolé?    La police espagnole démantèle un réseau terroriste algérien affilié à Daech    Coronavirus. AstraZeneca met au point un traitement contre le Covid-19    Israël: Le déplacement des ministres de la Défense et de l'Economie au Maroc confirmé    Laâyoune: Inauguration d'un hôpital de campagne anti-Coronavirus    Mohamed Tazi: « Nous espérons drainer 1 milliard de plus de chiffre d'affaires en 2 ans »    DHJ-JSS au sommet de la 6ème journée    Déconfinement culturel : WeCasablanca réveille son festival    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    L'Algérie a-t-elle tué ses propres soldats pour un casus belli avec le Maroc ?    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la Commission de l'UA    TIBU lance 3 initiatives à fort impact social    Halilhodzic tacle sèchement un journaliste marocain    Leeds, Naples et l'AS Rome sur Mazraoui    «Il faut résister à l'uniformisation de la musique de film»    Festival : le court métrage se dévoile à Kelaâ des Sraghna    «Sur les pas d'Ibnou Arabi» : Exposition de Loubaba Laalej à Dar Chrifa    «Ana Maghribi.a»: Lancement de la 8ème édition    Elim. Mondial 2022: les Lions de l'Atlas montent en puissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Affaire Drareni: la violente charge du président Tebboune contre RSF, qui veut « déstabiliser » l'Algérie
Publié dans Barlamane le 21 - 09 - 2020

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a accusé Reporters sans Frontières (RSF), qui a lancé une campagne internationale de solidarité en faveur de son correspondant emprisonné Khaled Drareni, de vouloir « déstabiliser » l'Algérie.
L'Algérie est « ciblée » par des ONG qui tentent de « saper la stabilité du pays », a déclaré M. Tebboune dimanche soir lors d'une rencontre avec deux représentants de la presse écrite algérienne.
« Les Etats ne nous attaquent pas frontalement mais chargent des organisations non gouvernementales de cette mission », a-t-il accusé, interrogé sur le sort du journaliste Khaled Drareni, fondateur du site d'information en ligne Casbah Tribune, correspondant en Algérie pour la chaîne de télévision française TV5 Monde et RSF.
En visant Robert Ménard, ancien secrétaire général de RSF qui a quitté l'ONG depuis 2008, M. Tebboune a affirmé que si RSF comptait « des journalistes respectables », il était toutefois « inadmissible de nommer un fils de colon qui tente à chaque fois de donner des leçons aux Algériens, d'où l'importance d'enquêter sur les fondateurs de ces organisations ainsi que sur les modalités de leur financement ». M. Ménard est aujourd'hui maire de Béziers, en France, soutenu par le Rassemblement national.
Le président algérien a par ailleurs assuré qu'« aucune personne n'est incarcérée (en Algérie) pour un article qu'elle a rédigé ». « Nous interdisons les injures et les atteintes aux affaires relevant de la sécurité de l'Etat », a-t-il toutefois nuancé.
Selon M. Tebboune, Khaled Drareni — dont il n'a jamais mentionné le nom durant l'entretien — a été condamné parce qu'il est « impliqué dans une affaire n'ayant aucune relation avec la presse », sans autre précision.
Détenu depuis le 29 mars, Khaled Drareni a été arrêté après avoir couvert le 7 mars à Alger une manifestation d'étudiants, dans le cadre du « Hirak », mouvement de contestation pacifique né en février 2019 réclamant un profond changement du « système » en place depuis l'indépendance en 1962.
Il est aussi accusé d'avoir critiqué sur Facebook « la corruption et l'argent » du système politique, selon RSF.
Le ministre de la Communication Ammar Belhimer reproche au journaliste d'avoir travaillé sans carte de presse professionnelle, et d'être à la solde « d'ambassades étrangères ».
« Son maintien en détention est la preuve d'un enfermement du régime dans une logique de répression absurde, injuste et violente », a dénoncé le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, après la condamnation en appel du journaliste.
L'Algérie figure à la 146e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2020 de RSF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.