Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Maroc – Malawi : Achraf Hakimi présent pour les derniers réglages    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Environnement: HIT RADIO et l'UE récompensent les meilleurs projets (VIDEO)    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Real Madrid-Elche: Benzema cambriolé pendant le match (PHOTO)    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Turquie: l'aéroport d'Istanbul paralysé par la neige    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Températures prévues pour le mardi 25 janvier 2022    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Covid-19/France : Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire à compter de ce lundi    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouveau modèle de développement et attentes des détenus
Publié dans Barlamane le 18 - 03 - 2021

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a consacré le quatrième numéro de sa revue périodique "Les cahiers des prisonniers" à la perception du nouveau modèle de développement du Royaume du point de vue des pensionnaires des établissements pénitentiaires.
Ce nouveau numéro de 135 pages de moyen format présenté en langues arabe et française, rapporte la vision et les contributions d'un certain nombre de détenu(e)s au sujet du "Maroc de demain", une initiative qui s'inscrit dans le cadre des consultations lancées par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) pour sonder les points de vue de tous les segments de la société marocaine sur le nouveau modèle de développement.
Dans l'éditorial de ce quatrième numéro, le Délégué général à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion et Directeur général de la revue, Mohamed Salah Tamek, a indiqué que la DGAPR, dans le cadre de sa contribution en tant qu'institution publique, a exposé à la CSMD la réalité actuelle des prisons en présentant les défis liés à la gestion quotidienne, et transmis la perception de l'avenir des institutions d'application des peines privatives de liberté sous l'angle de la gestion et des capacités matérielles et humaines eu égard aux exigences de l'approche des droits de l'homme.
M. Tamek a également relevé que "dans le cadre de l'élargissement du cercle des consultations pour toucher les détenus en tant que citoyens jouissants de tous leurs droits, les représentants de la DGAPR et de la CSMD ont convenu de solliciter les contributions des détenus en exprimant leurs opinions par écrit".
Ce processus a abouti à la réception de 217 contributions issues de la participation de 215 détenus, dont 207 contributions de détenus de droit public, 9 contributions de détenus incarcérés dans le cadre de la loi sur le terrorisme, a précisé M. Tamek, notant que les contributions ont été rédigées en arabe et en français par des pensionnaires de différents niveaux scolaires, fondamental, secondaire et universitaire.
Le Délégué général a fait savoir que le comité de lecture issu de la CSMD, et après évaluation des contributions, a décidé de sélectionner 33 contributions répondant aux critères prédéterminés pour faire l'objet de ce numéro spécial des "cahiers des prisonniers".
La direction de la revue réitère son engagement à continuer à faire de ce pilier de communication un espace d'épanouissement et de créativité au profit des détenus.
Pour sa part, le président de la CSMD, Chakib Benmoussa a écrit dans son propos introductif de ce numéro que la Commission a adopté une approche de large écoute à tous les citoyens quel que soit leur condition ou leur situation.
Dans le cadre de cette approche, la Commission a estimé nécessaire d'écouter une frange particulière carcérale, pour comprendre ses réflexions sur la société, sur les questions de vivre ensemble, sur les questions de confiance, sur les questions de solidarité ou sur les questions d'insertion et réinsertion qui sont autant de questions qui peuvent rendre notre société plus forte en développant ses capacités à affronter ses difficultés et à se projeter dans une Nation qui rassemble tous ses citoyens en responsabilité, a expliqué M. Benmoussa.
"C'est le sens des contacts de la Commission avec la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion en vue d'organiser cette écoute des besoins et attentes de la population carcérale dans le cadre du modèle de développement", a-t-il ajouté notant que les contributions reçues ont été nombreuses et reflètent l'espoir d'une société meilleure où tous peuvent être partie prenante.
Ces contributions ont été soumises à un comité de lecture relevant de la CSMD pour sélectionner celles qui se distinguent par leur qualité et leur argumentation et qui sont publiées dans ce numéro des "Cahiers du prisonnier", a relevé M. Benmoussa.
Les contributions des détenues et des détenus des établissements pénitentiaires ont porté sur un certain nombre de sujets, notamment "Promouvoir la confiance dans le nouveau modèle de développement", "Investir dans le capital humain pour réaliser le rêve", "La précarité sociale et la vision future du Maroc", et "Les composantes d'un Maroc prometteur de demain."
Parmi ces contributions figurent également: "Maroc de demain-Homme de demain", "Diagnostic et évaluation: deux outils efficaces pour la conception du nouveau modèle de développement", "Propositions d'urgence pour relever les défis du Maroc de demain" et "Observations sur les obstacles au développement".
En plus des articles, ce numéro des Cahiers du prisonnier comprend des créations artistiques d'un nombre de détenus sous forme de tableaux d'art plastique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.