Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Bilan encourageant pour la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif    Journée internationale des droits de l'Homme : L'appel à la solidarité mondiale de Michelle Bachelet    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui
Publié dans Challenge le 11 - 11 - 2019

« Ach Waqe3 » est l'une des émissions phares de MFM Radio traitant des faits saillants de l'actualité du jour. Elle est décryptée par le journaliste politique et économique Jamal Berraoui.
Les thèmes débattus au cours de l'émission de ce lundi 11 novembre 2019 :
– La qualification historique du Tihad Sportif de Casablanca(TAS) pour la finale de la coupe du Trône aux dépens du Difaâ Hassani d'El Jadida. Le football est un élément identitaire pour une ville ou un quartier, à l'instar de Hay Mouhammadi. La victoire a procuré un grand plaisir à un fervent supporter particulier de cette équipe, en l'occurrence l'ancien premier ministre Abderrahmane El Youssoufi, le fondateur du club.
– « La démission du Secrétaire général de l'USFP Driss Lachgar est une nécessité », a affirmé Hasna Abou Zaid dans une interview accordée à un confrère. Elle y a aussi évoqué sa a position sur les relations consensuelles.
« De toute façon, Driss Lachgar doit partir en 2021 », estime Jamal Berraoui relevant que Lachgar a toujours eu des relations tendues avec des Ittihadis. « Toutefois, ceux et celles qui sont restés hors de l'USFP, pourquoi continuent-t-ils à lapider le parti? », s'interroge l'analyste. « Seul le Congrès est souverain pour éjecter Lachgar », poursuit-il.
– Le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), conduit par Pedro Sanchez, est arrivé, dimanche soir, en tête des législatives avec 28% des voix et 120 sièges perdant 3, par rapport à l'échéance précédente sans pour autant avoir une majorité, suivi du parti populaire (PP de droite) qui passe de 66 à 88 sièges (20,8%) et le parti d'extrême droite Vox qui arrive en troisième position passant de 24 à 52 sièges. Celui-ci est incontestablement le grand vainqueur de ce scrutin.
Le problème en Espagne est qu'après la crise de 2008, il y avait eu l'émergence de deux courants, à savoir le parti social-démocrate Podemos à gauche et le parti du centre droit Ciudadanos (citoyens). Ce dernier ne faisait que diaboliser avec sa propagande le conservateur Mariano Rajoy. L'arrivée de Pedro Sanchez, Podemos, considérait pour sa part le parti comme un traître à la cause ouvrière. Vox a joué sur deux cordes : l'immigration et le séparatisme catalan. Néanmoins, le parti séparatiste catalan a gagné des sièges lors de ces élections. Du coup, l'Espagne, faute d'accord entre les deux grands partis pour former un gouvernement de coalition, risque d'entrer dans une zone de turbulence politique, une instabilité qui pourrait avoir des répercussions économiques sur ses relations avec le Maroc.
– Ali Benflis candidat à la présidence algérienne : Il mélange la cause palestinienne avec le dossier du Sahara. Les cinq candidats à la magistrature suprême appartiennent à la vielle garde du régime et fredonnent la même rengaine dans leur adversité vis-à-vis du Maroc. Le Hirak algérien est une affaire algéro-algérienne et à aucun moment il a clamé son soutien au polisario.
https://web.facebook.com/RADIOMFM.Officiel/videos/vb.159533354197525/945419422496926/?type=2&theater
Carte Blanche : Le président bolivien Evo Morales, en poste depuis 14 ans, a été poussé, dimanche soir, à la démission, qui s'apparente beaucoup plus à un coup d'Etat. Tel est aussi l'avis de la gauche latino-américaine. Il a mené une politique populiste et entré en conflit avec les Etats-Unis et les multinationales. Pour éviter toute confrontation et bien qu'il ait été réélu par les urnes, l'armée et la police l'ont contraint à la démission contrairement au Venezuela. La CIA a joué un grand rôle dans cette affaire et on est revenu aux années 1970 ; les mouvements populaires de contestation vont continuer. Le risque d'une guerre civile en Bolivie n'est pas à exclure. On retrouve le même scénario d'anarchie orchestrée également au Chili.
A ne pas rater l'émission « Ach Waqe3 » diffusée sur les ondes de MFM Radio de lundi à vendredi, à partir de 12h30.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.