Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    La famille de la Sûreté nationale célèbre le 65è anniversaire de la création de la DGSN    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Dubaï : Ouverture du « Marché du voyage arabe » avec la participation du Maroc    Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio)    Le laboratoire national de la police scientifique, un projet structurant inauguré à Casablanca    Evolution du coronavirus au Maroc :127 nouveaux cas, 514 944 au total, dimanche 16 mai 2021 à 16 heures    Le groupe ODM rachète la «Polyclinique Atlas Casablanca»    65 éme anniversaire de la création de la DGSN : Des hommes et des femmes au service de la société .    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    65 ans d'existence et d'abnégation    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mix énergétique à l'horizon 2030: le Maroc atteindra-t-il son objectif ?
Publié dans Finances news le 22 - 03 - 2021

L'une des raisons d'être optimiste quant à la réalisation des objectifs dans les délais, est que le Souverain suit personnellement le grand chantier du projet stratégique relatif aux énergies renouvelables.

Par M. Diao

Plusieurs éléments factuels attestent de l'engagement du Maroc pour la construction d'une économie décarbonée. L'organisation de la COP22, l'établissement d'un arsenal juridique adapté, la mise en place de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD), le foisonnement des infrastructures dédiées à la production d'énergies renouvelables, et surtout l'objectif fixé de porter la part des énergies renouvelables à au moins 52% du mix énergétique à l'horizon 2030, sont autant de composantes tangibles. Ceci étant rappelé, il est pertinent de s'interroger sur les chances du Royaume d'atteindre l'objectif précité, qui est pour le moins ambitieux.
Pour avoir un ordre de grandeur et mesurer le chemin parcouru par le Maroc, il convient de noter qu'en 2018, les énergies renouvelables (éolien, solaire photovoltaïque, biomasse et hydroélectricité) ont produit 219 TWh d'électricité en Allemagne. Celles-ci ont représenté près de 40,4% de la production électrique allemande. A fin 2019, le système électrique national a disposé de centrales renouvelables d'une capacité installée de 3.700 MW, dont 1.220 MW en éolien, 710 MW en solaire et 1.770 MW en hydraulique, ce qui représente 35% de la capacité totale installée.
Cette comparaison met en évidence les multiples efforts déployés par le Royaume qui dispose d'un préjugé favorable pour l'atteinte de ses ambitions énergétiques d'ici 2030. L'une des raisons, et non des moindres, d'être optimiste quant à la réalisation des objectifs dans les délais, est que le Souverain suit personnellement le grand chantier du projet stratégique relatif aux énergies renouvelables. Pour rappel, en octobre 2020, le Roi a présidé une séance de travail dédiée à la stratégie des énergies renouvelables.
La rencontre, qui a enregistré la participation des principaux responsables impliqués dans ce chantier gigantesque, a permis au Souverain de relever un certain nombre de retards pris dans l'exécution et, surtout, d'attirer l'attention sur la nécessité de faire aboutir les projets dans les délais impartis. Des éléments rassurants Il est légitime de craindre que la crise liée à la Covid-19, qui a secoué pratiquement tous les secteurs à l'exception d'une poignée de branches, ne constitue un ralentisseur de l'exécution des projets permettant au Maroc de réaliser ses ambitions énergétiques d'ici 2030.
Or, les réponses obtenues auprès de Masen sont plutôt rassurantes. En effet, la production électrique renouvelable n'a pas été impactée par la crise liée au coronavirus. De plus, le groupe chargé de piloter les énergies renouvelables au Maroc n'a pas manqué rappeler l'adjudication de Noor Midelt I (800 MW), première centrale solaire hybride (PV et CSP) annoncée mondialement, ainsi que le Programme Noor PV II dont l'appel à projets a été lancé en janvier 2021, et qui offre aux développeurs privés plusieurs sites à haut potentiel identifiés par Masen.
Pour rappel, le Programme sera développé en plusieurs phases en vue d'atteindre une puissance installée de 750 MW de projets PV, dont une partie sera réalisée dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables. Notons également que le Programme éolien intégré de 850 MW constitue une composante importante pour l'atteinte de l'objectif de 52% de la puissance électrique installée à base d'énergie renouvelable à l'horizon 2030. L'ONEE a annoncé en décembre 2020 que la signature des contrats du parc éolien d'Essaouira permet de réaliser 80% des objectifs de l'ambitieux Programme éolien.

Un faisceau d'indicateurs positifs
Le pari du Royaume qui œuvre en faveur de l'accélération de l'utilisation des énergies renouvelables semble être gagnant au regard d'un faisceau d'indicateurs. Les innovations afférentes aux énergies renouvelables de plus en plus utilisées ont favorisé la compétitivité du secteur. A titre illustratif, entre 2010 et 2019, le LCOE (coût actualisé de l'énergie) de la technologie photovoltaïque (PV) a connu une baisse de 82%. Cela démontre d'une compétitivité accrue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.