Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    Incendie à Arribat Center: pas de dégâts, selon la direction    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    Instagram veut empêcher les moins de 13 ans de s'inscrire    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    Mouvement national, Koutla et gauche: des faits pour l'histoire    Le tourisme, un maillon à fortifier!    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    FIFM : L'âme d'Amina Rachid plane sur le palais des congrès    Bourita rencontre Pompeo    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    21e anniversaire de la disparition de Feu SM Hassan II    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    FIFM 2019: Etoile d'or du festival pour Priyanka Chopra    Soutien social au profit des handicapées : les résultats d'une étude présentés devant le conseil de gouvernement    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Kia lance la prise de rendez-vous 100% en ligne    BatenborcH International Maroc et Afrique a soufflé sa sixième bougie en novembre    La Reine d'Espagne inaugure une exposition sur les arts amazighs en présence du Dr Leila Mezian Benjelloun    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Compétitivité    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Inauguration du Tribunal de Tifelt par Mohamed Benabdelkader    L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BMCI : Un exercice mitigé
Publié dans Finances news le 27 - 03 - 2017

La BMCI, qui avait reçu en mai 2016 un avis de vérification fiscale portant sur les exercices 2012 à 2015, a vu ses réalisations financières 2016 fortement impactées par le dénouement du contrôle fiscal.
Comme attendu, les résultats 2016 de BMCI ont été impactés par un redressement fiscal. Le Groupe affiche en effet un résultat avant impôts consolidé de 897 millions de DH en décembre 2016, soit une augmentation de 10,5% par rapport à fin décembre 2015. Sauf que le fisc a quasiment tout emporté sur son passage, puisque le résultat net du groupe s'est établi à 431 millions de DH, soit une baisse de 13,8% par rapport à 2015.
Le management, qui n'a pas voulu divulguer le montant exact auquel a abouti le contrôle, a apporté un éclaircissement : «Nous sommes arrivés à un arrangement à l'amiable avec l'administration fiscale, et vous pouvez vous référer à l'attestation l'attestation des commissaires aux comptes qui stipule que les provisions inscrites en 2016 couvrent largement la charge du contrôle fiscal», explique la directrice financière du Groupe.
2016, qui correspond à la première année de mise en œuvre du plan stratégique BMCI 2020, a été également marquée par une nouvelle baisse (-4,5%) du PNB consolidé à 3,1 milliards de dirhams à fin décembre 2016. Le groupe justifie ce recul essentiellement par la baisse de la marge d'intérêt consolidée (-4,6%), elle-même conséquence des taux bas, et du résultat des opérations de marché (-15,8%).
D'autre part, la nouvelle production des crédits amortissables pour l'année 2016 a enregistré une forte progression ( 28%) par rapport à l'année 2015, notamment en crédits à l'équipement ( 58%). «La production du crédit à l'équipement a progressé de
58%, et ce dans un marché atone dans l'absolu. Nous avons été dynamiques et volontaristes par rapport à nos confrères. C'est un engagement à longue durée que nous avons entrepris, puisque 50% des crédits à l'équipement ont une durée supérieure à 7 ans et 50% ont une durée de 2 à 5 ans», informe Idriss Bensmail, directeur du Corporate Banking.
La banque participative dès le troisième trimestre
L'activité de banque participative de BMCI sera déployée sous la marque Najmah, annonce le management de la Banque, lors de la conférence de presse des résultats annuels. Le lancement est prévu pour le troisième trimestre de 2017. Il concernera 15 agences réparties sur l'ensemble du territoire, soit près de 4% des agences du groupe bancaire. ■


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.