Le gouvernement examine les projets de loi sur la réforme du système de santé    Révision des listes électorales : Le dépôt des demandes d'inscription ouvert jusqu'à fin décembre    La revue de presse du vendredi 2 décembre    Maroc-Espagne : signature d'une convention de coopération relative au projet d'appui à la consolidation des Centres techniques industriels    CTM améliore son CA consolidé de 17,1%    Carburant : baisse significative du prix du gasoil    Du Ramed à l'Amo : un basculement délicat    Maroc-Allemagne : signature d'un avenant à la convention relative aux financements des mécanismes de garantie    Jamal El Karkouri, un architecte et designer qui brille    Remises migratoires : une hausse de 5% en 2022 (Banque mondiale)    John Herdman analyse la victoire des Lions de l'Atlas    Mondial 2022 / Dernière journée de la phase de poules : Le Ghana, fort probable. Le Cameroun, peu de chance!    Mondial 2022 / Lu sur Twitter / l'image du jour : Nasser Bourita Ministre des Affaires étrangères qui siffle pendant les possessionsI de balle du Canada'    Mondial 2022 / Arbitrage : Les Allemands crient au scandale!    Lions de l'Atlas : Point presse de Regragui et Hakimi après la qualification en 8ès    «Traces de lumière» de l'artiste maroco- italien Abdelkader Meskar à Rabat    «Star Stars in The Place» fait son grand retour à Marrakech    Promotion du patrimoine muséographique : Les détails de la nouvelle convention entre la FNM et le ministère de la culture    WM Power ranking 2022 : Le Maroc 10è meilleure équipe au monde    Coupe du Monde 2022: 63% des Marocains regarderont les matchs (enquête)    Mondial 2022. Les Lions de l'Atlas face aux Matadors espagnols en 1/8è    Météo: les prévisions du vendredi 2 décembre    Mort d'un homme en garde à vue : les précisions qui font taire définitivement les rumeurs    L'ouverture d'un consulat à Dakhla renforce les relations entre Guatemala et Rabat    Décès de Yassine Chibli : le Procureur général du Roi dévoile les résultats de l'enquête    Mondial 2022 : l'Allemagne à terre, quitte la compétition    Le roi ordonne l'augmentation progressive de l'allocation mensuelle des imams    Le prince héritier de Dubaï félicite chaleureusement les Lions de l'Atlas après leur qualification en 8ème    Liberté de la presse : Mediapart obtient gain de cause auprès de la justice française    Covid-19/Maroc : 1.290 cas actifs à l'échelle nationale dont 7 cas admis en REA    15 morts et 27 blessés dans une attaque contre une école afghane    Le gouvernement déterminé à réussir le chantier de réforme du système national de santé    Palestine : Les USA s'engagent à rouvrir le consulat palestinien    Casablanca / Opéra Royal du Maroc : La métropole vibre au rythme du 1er Gala    Une nouvelle exposition de l'artiste Mahi Binebine    Le raï algérien désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO    Algérie: Un ancien ministre des travaux publics condamné à 12 ans de prison pour corruption    Espagne : Expulsé d'Allemagne, un Marocain arrêté pour endoctrinement djihadiste    Révision annuelle des listes électorales générales: le délai d'inscription expire le 31 décembre    L'UGTM appelle le gouvernement à préserver la dignité des travailleurs    La République du Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla    Rabat : L'Espace Rivages accueille une exposition du Maroco-italien Abdelkader Meskar    Mariages des mineures: Ouahbi promet d'interdire les autorisations judiciaires    Afrique du Sud : le scandale du cambriolage agite le sommet de l'Etat, l'argent sale mis en cause    Sidaction : coup d'envoi de la campagne 2022    Alerte météo : Fortes averses parfois orageuses et chutes de neige ces jeudi et vendredi    Patrimoine culturel immatériel : Le Royaume immunise ses trésors humains    A vos parapluies ; il va pleuvoir ce jeudi 1er décembre 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Football national: gradins désertés et grandes ambitions... l'an 2020 de A à Z
Publié dans 2M le 31 - 12 - 2020

Une année exceptionnelle et sans précédent. L'année 2020 restera à jamais dans les annales du football mondial et national. Au Maroc, comme ailleurs, les professionnels et les fans de la discipline ont été forcés à vivre leur passion dans des conditions extraordinaires à cause de la pandémie. Mais l'année a été également pleine d'enjeux, mettant le football marocain sur le bon chemin.
Le 14 mars, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) annonce la suspension de tous les matchs de football au Royaume, toutes catégories confondues, jusqu'à nouvel ordre. C'est ainsi, comme partout au monde, que le football a marqué le début de son année.
Contrairement aux clubs européens qui ont graduellement repris leurs entraînements avant même la levée du confinement, les équipes marocaines ont pratiquement gelé leurs activités, ce qui impactera naturellement l'état athlétique des joueurs après la reprise des compétitions.
Un retour difficile
Après presque quatre mois d'arrêt, la FRMF a donc décidé de reprendre la Botola, alors que les rumeurs rapportaient une possibilité d'annoncer une fin prématurée du championnat. Le département de Fouzi Lekjaâ a ainsi choisi la date du 24 juillet pour la reprise des matchs, avec un dispositif précis et des mesures sanitaires accompagnant les préparatifs, les entraînements et les matchs, en l'absence supporters, qui faisaient les beaux jours de la Botola avant, surtout quand le produit footballistique proposé sur la pelouse, laisse à désirer.
Mais rien de cela n'empêchera d'arriver ce que la Fédération appréhendait. Des dizaines de cas de Covid-19 parmi les clubs, avant et après la reprise, des matchs reportés et des matchs joués avec des équipes amoindries...Ou même des matchs suspendus par les autorités aux yeux de tous, comme l'ont immortalisé les images surréalistes diffusées sur la télévision nationale lors de la retransmission du match opposant le KAC Kénitra au Widad Témara, le 29 juillet, interrompu par une représentante des autorités locales, en raison du non-respect du protocole sanitaire. Sur cette épreuve, faut-il le dire, les clubs ont échoué.
Le championnat se poursuit par la suite dans la difficulté, avec une intervention fédérale qui obligera les clubs à mettre leurs joueurs et staffs en isolement sanitaire en attendant la fin de la saison.
Le 11 octobre, clap de fin. Le Raja Casablanca est déclaré sacré champion au bout de suspens à la toute dernière journée de la Botola. Un souci de moins pour la FRMF.
Football Féminin: enfin le déclic ?
Depuis son arrivée à la tête de la FRMF, Fouzi Lekjaâ n'a pas cessé de réitérer son attachement au développement du football féminin au Maroc. Si 2021 seracertainement l'année de la mise en oeuvre, 2020 restera tout de même celle de la concrétisation de l'idée et la naissance d'un gros chantier, en synergie avec la vision de la FIFA qui mise désormais sur la popularisation du foot féminin.
Quelques mois après l'installation d'une nouvelle Direction technique nationale (DTN), sous les commandes d'Osian Roberts, la FRMF a signé en août, une convention d'objectifs avec la Ligue nationale du football féminin (LNFF), les Ligues régionales et la Direction technique nationale (DTN) dans le but de développer la discipline. La convention comprend dans son volet sportif le lancement d'un championnat professionnel (D1, D2) et l'instauration d'un championnat national U17 et des championnats régionaux des catégories de jeunes.
Chose promise chose due. Au cours du mois de novembre, à l'issue d'une réunion du comité directeur de la FRMF, cette dernière annonce le lancement de la Botola féminine. Dans la foulée, le tirage au sort de cette toute première Botola sera effectué, le 7 décembre à Rabat et diffusée en direct pour les téléspectateurs marocains. Cette première saison se jouera par ailleurs avec 14 équipes sur 26 journées et devra démarrer au début de l'année 2021.
Dans le même esprit, et comme le onze national demeure forcément la vitrine du football marocain à l'étranger, la FRMF décide de ramener un sélectionneur poids lourd pour assurer la mission en compagnie des Lionnes de l'Atlas. Elle nommera ainsi l'entraineur français Reynald Pedros, nouveau sélectionneur de l'équipe nationale féminine. Il devra également chapeauter l'ensemble des équipes féminines nationales, toutes catégories confondues. Une référence dans le monde du football féminin. En 2018, il a été choisi par la FIFA, comme meilleur entraineur de l'année, grâce notamment à son succès avec l'Olympique Lyonnais. Sous ses commandes, l'OL a dominé la scène européenne en décrochant deux année de suite, 2018 et 2019, le titre de la Ligue des Champions.
Lekjaâ : après la CAF, c'est la FIFA
Le Maroc voit gros et c'est légitime. Les moyens mis à disposition du football marocain pour son dévélppement et son retour en force sur la scéne du football africain à travers les instances de la Confédération africaine de football (CAF). Fouzi Lekjaâ, jusqu'ici membre du comité exécutif de l'instance africaine et d'autres instances influentes de l'organisation continentale, a déposé le 11 décembre sa candidature pour le poste de membre du Conseil de la FIFA, lors de la prochaine Assemblée générale de la CAF prévue à Rabat le 12 Mars 2021.
Il s'agit de la première candidature du Maroc à cette instance sportive mondiale. Une décision importante qui mettra le patron du foot national, représentant footballistique du Maroc sur la scéne internationale, face à des enjeux importants, lui qui jouit du respect d'Infantino Gianni, président de la FIFA, "C'est un passionné de football de toute façon, on ne le découvre pas aujourd'hui. Je suis sûr qu'il va contribuer au développement du football africain", avait confié en 2017 le patron de la FIFA en évoquant le président de la FRMF.
Botola: des ambitions et des attentes
Avec un nouveau sponsor, Inwi, la Botola 2020/2021 a donc démarré le 4 décembre avec un dispositif sur mesure pour éviter les erreurs du passé en matière de planning et mettre un terme aux reports répétitifs des matchs qui suscitent la désorganisation des compétitions et les polémiques, toxiques pour le déroulement des échéances, entre clubs et Ligue proffesionnelle.
Dans ce sens, la FRMF s'est donc engagée avec un société étrangère en charge de la programmation de la Liga espagnole et la Premier League anglaise, pour s'occuper du calendrier de la Botola Pro afin de faciliter le bon déroulement du championnat national. Via un logiciel proposant plusieurs programmes, la FRMF a désormais de la visibilité concernant l'organisation des matchs de la Botola et de la Coupe.
Encore mieux, il a été décidé que les clubs nationaux participeront à une seule compétition internationale chaque saison selon le rang occupé au classement du championnat national et aux matchs de Coupe du Trône.
Après cinq journées disputées en Botola, la roue semble bien tourner pour la FRMF et les clubs qui prennent désormais du rythme et s'habitue à disputer normalement leurs matchs, dans un calendrier bien précis, à l'instar de tous les championnats professionnels au monde. Pourvu que ça dure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.