2397 nouveaux cas au Maroc: voici d'où ils viennent    Rabat : contrat d'investissement entre Abdelmoumen et CDG Invest    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    La BERD octroie un prêt au Crédit Agricole du Maroc    Aid al Adha a-t-il aggravé la situation sanitaire ? El Otmani répond    Pas d'Halloween cette année pour les Américains    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Retour progressif de la Omra : et le Maroc ?    Les nouveautés digitales au Maroc et en Afrique ont désormais une adresse    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Opération sécuritaire conjointe au poste-frontière El Guergarat    El Yamiq opte pour Valladolid !    Communiqué du bureau politique du PPS    Le PPS élu à la présidence de la commune Ouled Aissa à Taroudant    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    Le challenge à narguer!    La beauté de la langue et la richesse de la culture    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Gabon: La deuxième ligne de production de la CIMAF    France: la Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    Henri Konan Bédié appelle à la «désobéissance civile»    Lutte contre le cash: ce que propose Jouahri    Bonne gouvernance : L'Autorité marocaine du marché des capitaux présente son bilan    Déprime économique. Hakouna matata    Coronavirus : le télétravail au Maroc a besoin d'une loi-cadre [Etude]    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Le complot planétaire. Nabila Mounib révèle tout    La sécurité en Afrique en débat    Le roi Mohammed VI adresse un message au roi Salmane    Cinq individus déférés devant le juge d'instruction    Vaccin anti-covid: un virologue marocain annonce une bonne nouvelle    Santé : Le ministre de la Santé tend la main au « secteur libéral »    Reprise de la Omra : ce que l'on sait    Le politologue Bilal Talidi lance un appel aux parlementaires du PJD    Un regard intelligent sur un monde désorienté!    L'Institut français de Meknès expose les graffiti de Reda Boudina    La terre a tremblé mardi au Nord du Maroc    Botola Pro D1 : Le FUS de Rabat terrasse l'OCS    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Inédit : Des journalistes et universitaires arabes débattent avec des responsables et des journalistes israéliens    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    Cameroun : dix ans de réclusion pour des militaires ayant abattu deux femmes et leurs enfants    CORPS SECURITAIRE DE NOUVELLE GENERATION : LA METHODE HAMMOUCHI    Djokovic: « Nadal reste le favori pour Roland-Garros »    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les TPE dans le rouge
Publié dans Les ECO le 01 - 07 - 2015

La situation dramatique dans laquelle se trouvent les TPE aujourd'hui serait en partie liée à la problématique des délais de paiement./DR
3 Très petites entreprises (TPE) sur 10 seraient potentiellement en situation de faillite. C'est le constat dressé dans la dernière étude réalisée par la société Inforisk. La TPE se porte mal et cette situation critique serait liée à un certain nombre de facteurs dressés par les experts d'Inforisk.
La situation dramatique dans laquelle se trouvent les TPE aujourd'hui serait en partie liée à la problématique des délais de paiement. C'est en effet cette catégorie d'entreprises qui en souffre le plus en comparaison avec les Petites et moyennes entreprises ou encore les grandes entreprises.
Plus concrètement, le délai client était de 263 jours soit 8,8 mois en 2013 avec un allongement de ce délai de 26 jours entre 2012 et 2013 et plus de 53 jours depuis 2010. Le délai fournisseur s'est établi à 227 jours en 2013 soit une augmentation de seulement 2 jours entre 2012 et 2013.
Baisse de chiffre d'affaires depuis deux exercices
Dans la lignée des manifestations de l'état critique des TPE, les experts Inforisk notent également l'écroulement de leur chiffre d'affaires. Cette situation inquiétante se manifeste notamment, selon les éléments de l'étude par un CA en baisse depuis deux exercices consécutifs. Plus globalement, le CA des TPE affiche une baisse moyenne annuelle de 3% sur la période 2010-2013.
Entre autres aspects inquiétants de l'activité des TPE : la hausse des charges accentue aujourd'hui la dégradation de la marge. «Globalement et sans surprise, les 3 principaux postes de charges sont les postes d'achats de marchandises et de matières premières, entre lequel s'intercale le poste charge de personnel», explique-t-on auprès d'Inforisk. Ces 3 postes «consomment» en effet 79% du CA de la TPE.
D'un autre coté, la hausse des capitaux engagés associée à une baisse de la marge opérationnelle expliquerait la division par 2 de la rentabilité économique après IS entre 2010 et 2013 qui passe de 8% à 4%. Ce sont là autant d'éléments qui laissent entrevoir un réel malaise de 80% du tissu économique national.
(Retrouvez les détails de l'étude dans notre édition en kiosque du vendredi 3 juillet).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.