La RAM annule ses vols de Casablanca vers une destination    فيروس كورونا: تسجيل 16 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    Le Roi Mohammed VI félicite MBS    Tunisie : La conseillère du chef du Polisario rencontre le chef d'un parti, proche de Saïed    All Africa Golf Championship 2022 en Egypte : L'équipe du Maroc remporte le titre    Trafic de drogue : un Colombien interpellé à Tanger    L'Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès    Scandale. Des contrebandiers du Polisario coincés révèlent les noms de leurs complices hauts gradés de l'armée algérienne    Burkina: déploiement de militaires à Ouagadougou après de nouveaux tirs    Urbanisme : Le CESE plaide pour un aménagement durable du littoral    Le Maroc présentera sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Victoire historique de nos Lions équipe Amputé!    Elections au Québec: Le chef d'un parti exclut deux candidats pour des propos antimusulmans    Vingt individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d'immigration illégale    Covid-19/Maroc : 3.087 PCR réalisés en 24H    Plus de six tonnes de chira incinérées à Dakhla    Diaspo #258 : Fattah Abbou enseigne la musique amazighe aux Américains    Institut Choiseul. Qui sont ces 12 Marocains dans le top 100 meilleurs Africa 2022    Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Au Maroc, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Un Caïd à Marrakech suspendu par le ministère de l'Intérieur pour corruption    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    Exclu: la preuve que le motif de Zellige utilisé par Adidas est bien Marocain (Documents)    Maroc : 86% des jeunes marocains insatisfaits des partis politiques    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Fadila Benmoussa se joint aux honorés du 11ème Festival maghrébin du film d'Oujda    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Affaire de la cargaison OCP : OCP dénonce l'instrumentalisation du dossier
Publié dans Les ECO le 15 - 06 - 2017

L'affaire de la cargaison de l'OCP, saisie en Afrique du Sud il y a plus d'un mois, vient d'être traitée par un tribunal sud-africain. Celui-ci a décidé d'envoyer ce dossier à un jugement sur le fond. Ce qui dénote d'une politisation de l'affaire et d'une mauvaise foi clairement affichée. Au moment où nous mettions sous presse, le groupe OCP a diffusé un communiqué que nous publions dans son intégralité.
«Suite au recours intenté par le front polisario, la cour de justice locale sud-africaine outrepassant ses compétences a décidé de renvoyer le dossier à un procès sur le fond. Le groupe OCP est consterné par cette décision qui prétexte la «complexité» d'un sujet relevant pourtant d'un processus international en cours. Cette décision est en contradiction totale avec le jugement de la Cour panaméenne qui, elle, s'est déclarée incompétente sur ce même sujet dont la nature est éminemment politique. Le Groupe OCP réfute catégoriquement les allégations fallacieuses des requérants qui ont servi de fondement à ce jugement.
Le groupe OCP dénonce, de surcroît, les tentatives du front polisario d'instrumentaliser des juridictions locales à des fins politiques et médiatiques. Le 1 mai 2017, un juge sud-africain avait ordonné la saisie conservatoire d'une cargaison de phosphate en provenance de Phosboucraa, se traduisant par une immobilisation temporaire du navire à Port Elizabeth. Cette ordonnance de saisie était la conséquence d'une requête adressée au juge sud-africain par le front polisario, sur la seule base d'allégations politiques totalement infondées et motivées par l'activisme séparatiste d'une «RASD» auto-proclamée, une entité non reconnue ni par les Nations Unies ni par la communauté internationale. Dans sa décision du 15 juin 2017, la cour sud-africaine saisie du dossier a renvoyé l'affaire pour un jugement sur le fond. Bien qu'elle admette la «complexité» et le «caractère international» de la question, elle s'est arrogé une compétence juridictionnelle en contradiction avec les principes fondamentaux du droit international. Cette décision ne traite ni du fond ni de la substance. Elle interfère dans le cours du processus international conduit sous l'égide des Nations Unies, contrairement à la décision de la Cour panaméenne rendue le 5 juin 2017, et qui, elle, avait statué sur son absence de compétence juridictionnelle à entendre le dossier sur le fond dans le respect du processus international en cours. Le Groupe OCP dénonce l'instrumentalisation d'une juridiction locale par les requérants comme une instance de règlement d'un dossier politique relevant du Conseil de Sécurité et du Secrétaire-General des Nations Unies. En intentant une telle action au lendemain de la résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies suite à l'appel du Secrétaire Général à s'engager à la reprise de pourparlers de bonne foi et sans conditions préalables avec le soutien de la communauté internationale, le front polisario démontre sa volonté de nuire au bon déroulement du processus mené sous l'égide du Conseil de Sécurité des Nations Unies et au développement socio-économique de la région. Rappelons que l'implantation du Groupe OCP, en tant que premier employeur privé de la région, est un acteur clé dans développement économique de celle-ci. Il mène ses opérations et ses activités en pleine conformité avec le droit international et en particulier le cadre applicable des Nations Unies sur l'exploitation des ressources naturelles tel qu'attesté par des rapports d'audit et avis juridiques internationaux indépendants.
Phosboucraa emploie près de 2200 collaborateurs parmi lesquels 76% de locaux. Filiale détenue à 100% par le Groupe OCP, l'entreprise oeuvre activement en faveur du développement humain et industriel local, permis par un réinvestissement systématique de la totalité des bénéfices réalisés. Il se concrétise notamment à travers la construction d'infrastructures pérennes sur le territoire et des investissements considérables en matière d'éducation ou d'environnement. Cet effort en faveur du développement socio-économique de la région s'illustre par une démarche de responsabilité sociale et de conformité répondant à la fois aux lois marocaines applicables et aux standards les plus stricts de l'ONU. Le Groupe OCP, leader international engagé dans la sécurité alimentaire mondiale et le développement agricole de l'Afrique dans une démarche de partenariat Sud-Sud, accorde partout une importance majeure à la durabilité de ses opérations, à l'égalité des chances en matière d'emploi, et aux bénéfices de ses opérations pour la région et la communauté locale. Phosboucraa en est un exemple éloquent. La création de la Fondation Phosboucraa, en 2014, est une autre marque de cet engagement au profit d'une agriculture durable, du développement humain par la santé et l'éducation, et de la prospérité de la région. OCP et Phosboucraa continueront donc de défendre avec détermination / fermeté l'intérêt de la communauté locale, de leurs employés et retraités, de leurs clients et des agriculteurs».
Communiqué du 15 juin 2017
OCP Group


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.