De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance    Belle moisson de médailles pour les sportifs marocains    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Wydad de Casablanca. Houcine Ammouta promu entraîneur    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Le Pérou retire sa reconnaissance du Polisario    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Mercato : Mouhcine Moutouali tranche sur sa prochaine destination    Orages en France: trois morts en Corse    Après la touriste française, un octogénaire mutilé par des chiens à Tanger    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    PSG : régime strict pour Achraf Hakimi and co...    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Coupe d'Afrique des Nations U23 – Maroc 2023 : Tirage des éliminatoires    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Italie : Un enfant marocain de deux ans blessé par balle, sa vie n'est plus en danger    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Banques: La position de change s'améliore    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Événements de Nador : de la prison ferme pour 13 migrants (VIDEO)    La fusée américaine SLS arrive à son aire de lancement, avant son décollage vers la Lune    Actifs immobiliers au trimestre 2-2022 : Des indicateurs en dents de scie avec des signes encourageants    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    M'diq-Fnideq : L'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » presque entièrement circonscrit    Hécatombe    La météo pour ce jeudi 18 août 2022    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    Casablanca : «Al Majdoubia » de Saâdallah brille lors du Festival Al Fida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abbas traite l'ambassadeur américain en Israël de «fils de chien»
Publié dans Les ECO le 20 - 03 - 2018

Le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié lundi de «fils de chien» l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, suscitant une vive réaction de la Maison Blanche, dans un contexte de tensions aiguës entre la direction palestinienne et l'administration Trump.
Abbas a porté cette violente charge contre M. Friedman au moment où l'administration Trump est supposée présenter prochainement son plan de paix pour les Palestiniens.
Après plusieurs décisions montrant selon eux le parti pris ouvertement pro-israélien de l'administration Trump, les Palestiniens ont fait savoir que les Etats-Unis étaient disqualifiés dans le rôle de médiateurs. L'état des relations entre Américains et Palestiniens suscitent des interrogations sur la possibilité que le plan soit mort-né.
«L'ambassadeur américain à Tel-Aviv est un colon et un fils de chien», a dit Abbas dans un discours à Ramallah dénonçant la politique américaine face au conflit israélo-palestinien. Les propos de M. Abbas ont entraîné une vive réaction de la Maison Blanche, dénonçant des «insultes déplacées».
«L'heure est venue pour le président Abbas de choisir entre la rhétorique haineuse et des efforts concrets pour améliorer la qualité de vie de son peuple et l'emmener vers la paix et la prospérité», a déclaré Jason Greenblatt, émissaire de Donald Trump pour le conflit israélo-palestinien.
David Friedman est au sein de l'administration Trump une figure honnie par la direction palestinienne. Autrefois avocat de Donald Trump, Friedman a pris ses fonctions en mai 2017 précédé par ses positions controversées en faveur de la colonisation. Il est aussi un ardent défenseur de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d'Israël et du transfert, à ce titre, de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.
Le président Trump a ulcéré les Palestiniens le 6 décembre en annonçant la reconnaissance et le transfert, rompant avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international. Les Palestiniens, qui revendiquent Jérusalem-Est pour capitale de l'Etat auquel ils aspirent, ont depuis gelé les contacts avec les officiels américains.
Friedman devrait devenir en mai le premier ambassadeur américain à siéger à Jérusalem quand les Etats-Unis y inaugureront leur ambassade.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.