Trump blanchi par son ministre, avant la publication du rapport de l'enquête russe    Incendie de la Mosquée Al Aqsa : El Othmani salue le don royal    L'Académie célèbre les 30 ans d'existence de l'option internationale du bac    Celui qui milite pour la parité homme-femme en vêtement    Plan Maroc Vert. 813 nouveaux projets dans le cadre de l'acte II    La durabilité selon Tariq Sijilmassi    Pas besoin d'en savoir plus    Le Maroc et l'Allemagne s'engagent pour le projet DIAF    Michael Kiwanuka au Jazzablanca !    Orange Cyberdefense mise sur le Maroc    Challenge Azura de rugby : Casablanca abrite la 2ème édition    Intelligence artificielle : Peut-on faire confiance aux algorithmes ?    Suicide d'un détenu à la prison de Tétouan    «La digitalisation, un défi majeur pour les petits agriculteurs»    Réunion à Rabat du Comité central de pilotage    Grève des enseignants. Le CNDH relance sa médiation    Venezuela: Maduro juge « illégales » les sanctions américaines contre la Banque centrale    Profession infirmière: Les enjeux de la spécialisation    Culture: « Le Maroc à Abu Dhabi »    L'identité plurielle assumée    Haj 1440 : 750 encadrants pour les pèlerins marocains    Indonésie: L'islam au cœur de la campagne électorale…    Les enseignants des académies prolongent leur grève jusqu'au 25 avril    Dur des portugaises!    Rabat : Violentes échauffourées après le match FAR-RSB    La Fondation BMCE Bank inaugure des unités de préscolaire à Nador    Edito : Notre-Dame la Médina    Taxation des Gafa: Le combat continue    Les camps de Tindouf, à nu    Braquages en série : Les banques visées par des bandits en herbe et d'autres professionnels    Crise des opioïdes : La prescription en chirurgie pointée du doigt    La Nasa révèle une étude capitale pour de futurs voyages interplanétaires    Un Ajax seigneurial et un Barça impérial au dernier carré de la Ligue des champions    Rude épreuve soussie pour le Wydad    CAN U17 : L'EN acculée à franchir le cap camerounais    Nasser Bourita s'entretient à Moscou avec Serguei Lavrov    Stars de la même famille : Les Coppola    Le Festival des Alizés, un rendez-vous exceptionnel à Essaouira    Marrakech célèbre le Mois du patrimoine par une multitude d'activités culturelles et artistiques    Conseil de gouvernement. L'ordre du jour du jeudi    CAN (U17) en Tanzanie: Le Maroc rate la victoire face au Sénégal    Peugeot au tournoi de tennis de Monte-Carlo    La 2e Coupe arabe des clubs portera le nom du roi Mohammed VI    Loi-cadre de l'enseignement : Amzazi et Azziman annoncés chez les conseillers    Bourita : « Le Maroc veut une solution réaliste à la question du Sahara »    Moscou : Bourita rencontre Lavrov    Fayez al-Sarraj : Une guerre en Libye pousserait plus de 800.000 migrants en Europe    Message de soutien et de solidarité de S.M le Roi au Président français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain
Publié dans Les ECO le 22 - 03 - 2019

À l'invitation de l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, l'ancien président d'Allemagne, Horst Köhler, les délégations du Maroc, de l'Algérie et de la Mauritanie, et une délégation du polisario, se sont réunies les 21 et 22 mars dans la banlieue de Genève, conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité.
Le communiqué final de la table ronde a été conforme à l'ordre du jour de la réunion adoptée et qui a porté sur les paramètres de la solution politique notamment le réalisme, le pragmatisme et le sens du compromis, l'intégration régionale et l'évaluation de la 1re table ronde. Le communiqué a consacré le format de la réunion avec la participation effective de l'Algérie et son implication dans les débats. Les discussions ont porté essentiellement sur les paramètres de la solution politique, définis par le Conseil de sécurité notamment le pragmatisme, le réalisme, la durabilité et le sens du compromis.
La précision de ces paramètres exclut définitivement tout débat autour de l'indépendance ou du référendum. L'initiative marocaine d'autonomie correspond intégralement aux paramètres définis par le Conseil de sécurité.
La communauté internationale est aujourd'hui unanime que l'initiative d'autonomie marocaine est la seule issue pour régler le différend régional au Sahara marocain. Les autres parties sont appelées à s'inscrire dans cette dynamique et à contribuer sincèrement et de bonne foi aux discussions autour de la solution politique.
L'Algérie et le polisario ont été appelés à se départir définitivement de leur référentiel dogmatique figé et dépassé par les paramètres définis par le Conseil de sécurité.
Lors des discussions une convergence de vues s'est dégagée, que la région du Maghreb bénéficiera pleinement des dividendes du règlement définitif de ce différend.
Les élus de la région composant la délégation du Maroc ont participé activement à tous les débats de cette table ronde, en présentant le développement économique et humain croissant que connaissent les provinces du Sud. Le Maroc a réaffirmé, lors de cette table ronde, que toute solution politique doit se conformer impérativement avec les paramètres définis par le Conseil de sécurité et qu'en dehors de ces éléments toute solution et catégoriquement exclue.
Les délégations se sont mises d'accord sur l'intention de l'Envoyé personnel d'organiser une troisième table ronde selon le même format à savoir le Maroc, l'Algérie, le polisario et la Mauritanie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.