Entretien: « Pas de relance du tourisme sans ouverture de frontières »    Vaccin anti-covid: les dernières révélations de Khalid Ait Taleb    Dématérialisation/TGR : Un nouveau service à partir du 1er novembre    Edito : Modèle coopératif    Le Conseil Supérieur des Oulémas rejette et dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions, à leur tête les Prophètes    Soutiens sans réserves au Plan d'autonomie au Sahara devant la IVème commission de l'ONU    Arménie et Azerbaïdjan s'engagent à nouveau sur une trêve à Washington    Lee Kun-hee, l'ermite de l'empire Samsung    Afrique de l'Ouest : Difficile quête de paix dans un contexte de Covid-19    Présidentielle US : Trump se moque de Biden (vidéo)    Orpheline de Ronaldo, la Juve concède un nouveau nul    Le message du Premier secrétaire adressé à l'ensemble des Ittihadies et Ittihadis    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Le rachat des activités de Bombardier au Maroc enfin officialisé    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Hamid Bentahar, président du CRT Marrakech-Safi : « Il est primordial d'accélérer l'ouverture des lignes aériennes »    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2264 nouveaux cas, 199.745 au total, lundi 26 octobre à 18 heures    Port du masque : Plus de 624.000 contrevenants arrêtés entre 25 juillet et 23 octobre    Le MAE tchadien tacle le polisario depuis Rabat    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »    Maroc-Egypte: le suspense continue    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Redressement progressif des échanges commerciaux    Policy Center for the New South : « La Démondialisation », thème de la 9éme édition des Dialogues Stratégiques    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Après Casablanca, cinq villes placées sous haute surveillance    Les folies d'Erdogan    Maroc/Eswatini : l'industrie et la santé au cœur de deux accords    Nabil Benabdallah: «Le gouvernement est en déphasage par rapport aux orientations royales»    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Que le livre et la lecture triomphent!    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Espagne. Un tableau de Picasso reproduit par Najat El Baz    La RSB renaît de ses cendres    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Volleyball : Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération africaine    Ils ne sont forts que de nos faiblesses...    L'humidité réduirait la contamination au coronavirus [Etude]    Vaccin contre la grippe au Maroc : de longues listes d'attente chez les pharmacies!    Intervention de la brigade antigang dans la banlieue de Casablanca    Top Performer RSE : Maroc Telecom maintient sa présence    Textile : Les perspectives post-Covid décryptées par l'IMIS    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    France: le Conseil scientifique annonce des prévisions pessimistes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entretiens maroco-mauritaniens sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale
Publié dans Libération le 21 - 02 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a été reçu en audience mercredi à Nouakchott, par le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.
Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette audience, il a indiqué avoir «eu l'honneur d'être reçu en audience par le président mauritanien », soulignant que la rencontre a été l'occasion de transmettre au chef de l'Etat mauritanien les salutations et la considération de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ainsi que la ferme volonté du Souverain de hisser à des niveaux supérieurs les relations entre le Royaume du Maroc et la République islamique de Mauritanie, qui commémorent cette année le 50ème anniversaire de la signature de l'accord de fraternité et de bon voisinage.
Cet accord, signé en 1970 entre Rabat et Nouakchott, a aujourd'hui plus d'importance que jamais, car, a-t-il ajouté, la fraternité et le bon voisinage sont des principes fondamentaux dans les relations entre les deux pays.
Selon le ministre, l'essentiel aujourd'hui est de tirer profit de ce contexte favorable pour activer l'esprit de cet accord ainsi que de toutes les opportunités offertes pour ériger ces relations en «un partenariat stratégique fort».
Nasser Bourita a souligné la volonté de Sa Majesté le Roi que les relations du Maroc avec la Mauritanie ne soient pas des relations ordinaires, mais plutôt des relations exceptionnelles en raison de leur histoire, leur profondeur humaine, la proximité géographique et le destin commun «qui nous impose à relever des défis qui ne peuvent être surmontés qu'ensemble».
«Nous disposons à cet effet des mécanismes et du cadre juridique nécessaires et nous devons saisir le contexte particulièrement favorable des relations bilatérales pour dynamiser les conventions de manière à parvenir à des résultats tangibles et à hisser ces relations à un véritable partenariat bénéfique à tous les niveaux et à tous les acteurs», a-t-il insisté. Il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant bénéfique aux deux peuples frères, a-t-il poursuivi.
Dans ce sens, le ministre a souligné que les relations maroco-mauritaniennes, fondées sur un socle solide, puisent leur force dans les liens humains et de fraternité noués entre les deux peuples frères, ainsi que dans les rapports de coopération dans divers domaines, notamment économique et commercial, et dans le respect mutuel et la convergence de vues sur un grand nombre de questions.
Le ministre a, par ailleurs, relevé que l'audience a été une occasion propice de rencontrer le président mauritanien et d'écouter ses analyses sur la situation dans la région ainsi que sa vision sur l'avenir des relations bilatérales.
Dans ce sens, il s'est déclaré «convaincu» que les prochains jours «seront très positifs pour les relations bilatérales»
L'audience s'est déroulée en présence d'Ismail Ould Cheikh Ahmed, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l'extérieur, de Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, directeur de cabinet du président mauritanien et de Hamid Chebbar, ambassadeur du Royaume du Maroc en Mauritanie.
A signaler également que Nasser Bourita a eu, mercredi à Nouakchott, des entretiens avec le Premier ministre mauritanien, Ismail Bedde Cheikh Sidiya et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l'extérieur, Ismail Ould Cheikh Ahmed.
Ces rencontres, qui se sont déroulées en présence notamment de Hamid Chebbar, ambassadeur du Royaume en Mauritanie, ont porté sur les relations de coopération entre les deux pays et les moyens de les renforcer davantage dans tous les domaines.
Dans une déclaration à la presse, le chef de la diplomatie mauritanienne a qualifié de «singulières» les relations entre les deux pays qui sont appelées à se développer davantage. Tout en soulignant que ces relations sont à leur meilleur niveau, il a rappelé que les deux pays et peuples sont unis par des liens historiques, mettant l'accent sur l'excellence des relations entre SM le Roi Mohammed VI et le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.
Dans une déclaration à la presse en marge d'une visite aux services consulaires de l'ambassade du Maroc à Nouakchott, en compagnie de son homologue mauritanien, Ismail Ould Cheikh Ahmed, Nasser Bourita a loué, mercredi à Nouakchott, l'importance de l'accord de fraternité et de bon voisinage, signé entre le Maroc et la Mauritanie en 1970 et qui fête cette année son 50ème anniversaire.
Il a ajouté que 2020 sera une année spéciale pour le Maroc et la Mauritanie qui commémorent le cinquantième anniversaire de la signature de cet accord, notant que c'est dans l'esprit de cet accord que les relations entre les deux pays seront revitalisées conformément aux directives des chefs d'Etat des deux pays, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.
Nasser Bourita a qualifié de «très bonnes» et de «fortes» les relations bilatérales, relevant que le caractère exceptionnel de ces rapports sera mis en valeur conformément à la volonté des dirigeants des deux pays.
Il a en outre souligné que les relations maroco-mauritaniennes sont à leur meilleur niveau, ce qui se traduit par l'échange de visites et les contacts permanents, notant que depuis l'année 2018, 33 visites sectorielles ont été effectuées, ce qui reflète la dynamique positive enregistrée actuellement dans ces rapports.
Le ministre a qualifié de «normale» la solidité de ces relations qui puisent leur force, notamment dans la ferme volonté de Sa Majesté le Roi et du président mauritanien de les développer davantage, ainsi que dans les liens forts entre les deux peuples.
Il s'est, par ailleurs, dit «satisfait» de la fluidité qui imprime les procédures de délivrance des visas aux citoyens mauritaniens, considérant que le visa ne devrait pas constituer une barrière entre deux peuples.
Pour sa part, le ministre mauritanien des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l'extérieur, a souligné l'évolution que connaissent ces relations, ce qui se reflète par le nombre de visites échangées. Il a ajouté, dans une déclaration similaire, que les deux pays œuvrent à améliorer les procédures de délivrance de visas aux hommes d'affaires.
Dans ce sens, il a fait savoir que les hommes d'affaires vont bénéficier de visas pour de longue durée afin d'encourager les investissements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.