Réouverture des mosquées: Le ministère de Habous dément    Sebta: Les binationaux continuent de souffrir    Conseil national de la presse: Le règlement intérieur au BO    Article 1062580    Relance de l'économie: Les mesures CGEM coûteront 100 milliards de DH    Un salon virtuel pour les recrutements    Covid19: La Tunisie suspend l'utilisation de la Chloroquine    Mort de Guy Bedos    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Grosse menace sur l'entreprise et l'emploi en France    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Réunion du Bureau politique de l'USFP    279 analyses effectuées à Youssoufia    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    La sélection 2020 du Festival de Cannes bientôt dévoilée    Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»    Les distributeurs : le mauvais cheval de l'Etat    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    Covid-19: le CNDH lance un appel pour le respect des droits humains des travailleurs    L'ennemi n° 1    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Le Maroc proche de la maîtrise du coronavirus (HCP)    Coronavirus : 35 nouveaux cas, 7.636 au total, jeudi 28 mai à 10h    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La contamination au Coronavirus s'accélère à travers la planète
Publié dans Libération le 25 - 02 - 2020

L'épidémie de pneumonie virale s'accélérait lundi à travers le globe, avec des bilans en forte hausse de la Corée du Sud à l'Iran et trois nouveaux pays touchés, plaçant les marchés financiers en état d'alerte.
La Corée du Sud et l'Iran se retrouvent en première ligne face au coronavirus, avec respectivement le plus grand nombre de cas de contamination et de décès en dehors de Chine.
Moins d'une semaine après la détection du nouveau coronavirus, Téhéran a annoncé quatre nouveaux décès, portant à 12 le nombre de victimes de l'épidémie en République islamique.
Ailleurs au Moyen-Orient et en Asie centrale, plusieurs pays ont annoncé de premiers cas de contamination: Afghanistan, Bahreïn et Koweït. Une trentaine de pays et territoires sont désormais touchés, avec un bilan d'au moins 30 morts hors Chine.
A elle seule, avec un record quotidien de 231 nouveaux cas de contamination en l'espace de 24 heures, la Corée du Sud dénombre désormais plus de 800 patients contaminés, dont sept mortellement, soit plus que le Japon où le paquebot Diamond Princess constituait jusqu'à présent le premier foyer de contamination hors de Chine.
Face au rythme de contagion, le président sud-coréen Moon Jae-in a proclamé dimanche l'état d'alerte maximale.
Dans le sud-est, Daegu, une cité de 2,5 millions d'habitants où ont été signalés un grand nombre de cas, prenait lundi des allures de ville morte. Seule une poignée de voyageurs, le visage recouvert d'un masque, entrait ou sortait de la gare de la quatrième ville du pays.
Plus de la moitié des cas annoncés en Corée du Sud concernent des membres d'une secte d'inspiration chrétienne. Dix-huit d'entre eux rentraient d'un pèlerinage en Israël où deux cas ont été déclarés et où de nouvelles mesures d'interdiction d'entrée ont été prises.
Au Moyen-Orient, plusieurs pays ont pris des mesures pour se protéger de la propagation rapide du virus en Iran.
Inquiets de la multiplication des cas dans ce pays (47), l'Arménie, la Turquie, la Jordanie, le Pakistan et l'Afghanistan ont fermé leur frontière ou restreint les échanges avec ce pays.
La République islamique a annoncé samedi la fermeture des établissements éducatifs dans 14 provinces, y compris Téhéran.
En Chine même, où le coronavirus est apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre), l'épidémie a fait encore 150 morts au cours des dernières 24 heures.
Alors que les autorités se montrent ces derniers jours plus optimistes quant à l'évolution de la maladie, ce chiffre constitue une nette remontée du nombre de décès par rapport au chiffre annoncé la veille (97). Au total, près de 2.600 personnes ont succombé en Chine.
Le nombre de nouveaux cas de contamination a en revanche reflué à 409 contre 648 annoncés dimanche.
Signe de la gravité de la situation, le régime communiste a décidé de reporter la session annuelle du parlement, qui devait s'ouvrir le 5 mars -- une première en trois décennies.
A Wuhan, la mairie a renoncé aux mesures d'allègement de quarantaine qu'elle avait elle-même annoncées quelques heures plus tôt.
Coupée du monde depuis exactement un mois, la ville de 11 millions d'habitants avait annoncé lundi matin que les non-résidents allaient pouvoir quitter la ville du centre du pays s'ils ne présentaient pas de symptômes de la maladie et n'avaient jamais été en contact avec des porteurs du virus.
Quelques heures plus tard, la mairie a affirmé que cette décision était "invalidée" et que des sanctions étaient prises contre ceux qui avaient fait cette annonce "sans autorisation".
"Wuhan met en oeuvre l'esprit des importantes instructions du (président) Xi Jinping" concernant la lutte contre la propagation du virus, a assuré la mairie.
Une équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est rendue pendant le week-end à Wuhan, a rapporté le ministère de la Santé.
Il s'agit de la première visite annoncée d'experts internationaux sur place depuis le début de l'épidémie. Selon le ministère, ils ont inspecté deux hôpitaux ainsi qu'un hôpital de fortune installé dans un centre sportif.
En Europe, l'Italie est devenue le premier pays du continent à imposer des mesures de quarantaine dans une dizaine de communes du nord de la péninsule.
Un homme de 84, décédé en Lombardie (nord-ouest), est devenu la quatrième victime des suites du nouveau coronavirus enregistrée dans le pays.
Environ 52.000 personnes ont passé dimanche leur première journée dans des zones de confinement instaurées en Lombardie et Vénétie.
Le Carnaval de Venise, qui devait se terminer mardi, a été annulé dès dimanche.
L'accélération des contaminations au cours des derniers jours faisait décrocher les marchés boursiers, particulièrement en Europe où, les bourses de Milan, Paris et Francfort chutaient de plus de 3% dans la matinée.
La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que la crise "pourrait mettre en péril la reprise" mondiale, lors d'une réunion ministérielle du G20 en Arabie Saoudite.
Le FMI a déjà abaissé de 0,4 point sa prévision de croissance pour la Chine en 2020, à 5,6%. La Chine étant la deuxième économie mondiale, ce repli devrait coûter 0,1 point de croissance au PIB planétaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.