Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    Orange Maroc se prépare à la 5G    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Compteur coronavirus : 925 cas testés positifs et 23 décès en 24 heures    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    ICESCO : Technologies intelligentes et agriculture en Afrique    Hamid Bouchikhi classé parmi les théoriciens du management les plus influents    C'est parti pour la campagne de vaccination    BAM: Le dirham se déprécie de 0,67% face à l'euro    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Origine du Covid-19: l'OMS estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions    COVID-19 : La Grèce prolonge le confinement jusqu'au 1er février    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Entraînement en mer: Deux stagiaires commandos de la Marine Royale portés disparus    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Hassan Baraka, le premier marocain à nager 1.600 mètres dans une eau à moins de 5 degrés    Maroc-Rwanda à 17h : qualification et confirmation en ligne de mire    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouillon de culture
Publié dans Libération le 29 - 04 - 2017


Exposition collective
«Peinture ethnologique d'Essaouira» est le thème choisi par la Galerie B & S art gallery, fraichement créée à Casablanca pour son exposition inaugurale prévue du 4 mai au 4 juin 2017. Cette exposition réunit les œuvres de cinq artiste peintres les plus en vue de la cité des alizés. Il s'agit de Mohammed Tabal, Abdellah Elatrach, Abderrahim Trifis, feue Benhila Regraguia et Youssef Aït Tazarin. Le dénominateur commun entre ces artistes, en plus de leur appartenance à la même ville, c'est qu'ils célèbrent, chacun à sa manière, un imaginaire social et traditionnel empreint de spiritualité et enraciné dans l'espace et le temps. Couleurs exaltantes, formes singulières (humaines et animales), références à des mythes oubliés, à des rites ésotériques afro-berbères, fantasmagories et mouvements ludiques défrayent le discours, dans des compositions époustouflantes. Un beau catalogue est édité à cette occasion, traçant le parcours de chaque artiste. Le vernissage de cette exposition aura lieu le 4 mai prochain à partir de 19h 30 en présence d'un parterre distingué d'hommes de lettres, d'arts et de culture.
Festival
La ville d'Agadir vit actuellement au rythme des musiques et danses afro-latines, à l'occasion de la 1ère édition du "Bembé afro-latin" festival. Les organisateurs du festival aspirent à faire de cette manifestation artistique un rendez-vous annuel qui vient s'ajouter aux nombreux festivals qu'organise la première destination balnéaire au Maroc, dont notamment le Festival "Timitar", durant au cours duquel les artistes amazighs invitent les artistes du monde au partage, ainsi que "le concert pour la tolérance" qui célèbre les valeurs de fraternité, d'amour, de tolérance artistique et culturelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.