Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN 2017 : Hervé Renard défend Michel Dussuyer
Publié dans Lions De l'Atlas le 25 - 01 - 2017

Le sélectionneur du Maroc Hervé Renard s'est emporté contre un journaliste, et les observateurs du monde du football en général, après que l'un d'entre eux a vertement demandé à son homologue de la Côte d'Ivoire, Michel Dussuyer s'il allait démissionner après la défaite (0-1), synonyme d'élimination de la CAN-2017.
Hervé Renard, assis juste à ses côtés dans la salle de conférence de presse, n'a pas apprécié la manière. «Si vous le me permettez, je crois être très bien placé pour parler, quand on vient dans une salle comme ça, ce n'est pas un tribunal, a lancé le technicien français en direction du journaliste en question. Vous avez un entraîneur, Michel Dussuyer, que je connais depuis très longtemps, qui est un homme remarquable. Jusqu'ici, il s'est qualifié pour une Coupe d'Afrique, il a débuté les qualifications pour la Coupe du monde de la meilleure des façons. Il m'est arrivé exactement la même chose avec la Zambie en 2013, après le titre de 2012. On a fait trois matches nuls et on s'est retrouvé dehors. Alors, certes l'objectif pour la Côte d'Ivoire ne peut pas être une élimination au 1er tour. Seul le résultat vous fait dire des choses qui dépassent parfois vos pensées. Alors s'il vous plait, un peu de décence par rapport aux entraîneurs».
L'ancien coach de Lille n'en avait cependant pas terminé. «Il y a des gens qui m'ont dit que j'étais un entraîneur indigne d'entraîner la Côte d'Ivoire. Le problème c'est que trois semaines après, les mêmes gens dansaient sur les tables. Il faut arrêter de retourner votre veste à chaque fois, s'est-il encore indigné. (Au Maroc) Des anciens joueurs, des anciens sélectionneurs qui donnent leur avis... Mais qu'ils fassent leur travail à l'endroit où ils sont d'abord! Ce qui m'horripile dans le football aujourd'hui, c'est que tout le monde a la solution. J'attendais cette victoire pour vous faire ce cri parce que j'ai subi la même chose à Lille (limogé avant la trêve en 2015, ndlr). On ne m'a pas laissé le temps. Dans le foot, il faut du temps. Cette nouvelle génération ivoirienne en a besoin et elle gagnera de nouveau. Je peux vous l'assurer.»
Renard compte sur sa bonne étoile
Le sélectionneur du Maroc est tout de même revenu sur sa qualification : «Aujourd'hui, on a battu une équipe de Côte d'Ivoire sur un mauvais terrain et cela a sûrement nivelé les valeurs. C'est une nouvelle compétition qui commence avec des matches couperets, qui vont ressembler à celui-ci, où il faut un mental de gagneur. Il y a des équipes supérieures à nous en Coupe d'Afrique, mais quand elles seront en face de nous, il faudra qu'elles le prouvent. Espérons que la bonne étoile va continuer (à veiller sur moi).»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.