DGAPR : reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    Le gouvernement espagnol érige ses relations avec le Maroc en priorité dans la région du Maghreb    Casablanca : Proparco, BMCI et ARMA s'allient pour la propreté urbaine    Tanger Med : tous les indicateurs de l'activité portuaire sont au vert au 4ème trimestre 2020    Questions à El Ec-Cherif Larkem Directeur régional de l'agriculture    Transport touristique : un encours de crédits de plus de 5 MMDH    CIH : Un produit net bancaire en hausse de 10,3% en 2020    TPE : un nombre record de faillites en 2020    Employabilité : Rabat Business School signe avec T-MAN Group    Harcèlement sexuel : des voix réclament une enquête sur le gouverneur de New York    Algérie: le remaniement gouvernemental révèle des conflits de pouvoir entre la présidence et les militaires    Algérie : le Hirak du vendredi est de retour    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion vendredi du Conseil de gouvernement    DGSN: opération sécuritaire à l'Agdal, au centre de Rabat    VIH : Baisse drastique des dépistages à cause de la Covid-19    L'Algérie, à la traîne, reçoit 200 000 doses de vaccin chinois, le variant anglais du coronavirus détecté    Marrakech : un projet contre les violences à l'égard des femmes dans les espaces publics voit le jour    Fès : Les étudiants de l'UPF échangent avec Kamal Oudrhiri    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    ALM en visite à El Guergarat    Vaccination au Maroc: un bilan encourageant avec plus de 3 millions de personnes vaccinées    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Elections : Le cordon entre syndicats et partis coupé ?    Edito : Cannabis    Eau potable : Lydec annonce une perturbation du service dans certaines zones de Casablanca    OMC : le Maroc plaide pour un TSD des pays en développement    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Omar Hilale met à nu les assertions fallacieuses d'Alger et du Polisario    Entretien avec Sifeddine Dounia, le MC du nouveau talk-show de MBC5    Le partenariat Maroc-CCG, un noyau solide pour un nouvel ordre arabe    "Pour une Maison de l'histoire du Maroc " , nouvel ouvrage de l'Académie du Royaumec    Iran-AIEA : Téhéran commence la restriction des inspections nucléaires    Le projet de loi relatif au processus électoral adopté en commission    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    Victoire de l'eurocentrisme fiscal    Le MAS présente son nouvel entraineur, l'Argentin Miguel Angel Gamondi    Le MAT limoge son entraineur Younes Belahmar    Les Lionceaux avec la Côte d'Ivoire dans le groupe A    Casablanca: «Al-Irfane» mène le combat de la culture en milieu populaire    Jeux Olympiques de Tokyo : Le relais olympique lancé le 25 mars sous des conditions drastiques    Birmanie: Facebook ferme tous les comptes liés à l'armée    CAN U20 : Resté confiné à Laâyoune, Targhaline devait rejoindre la Mauritanie hier mercredi    Le Hirak algérien exprime l'exaspération d'une population qui étouffe dans un système politique opaque aux institutions démocratiques factices    Mort de Maradona: La justice convoque des experts pour déterminer d'éventuelles responsabilités    «Lettres du Maghreb»: Des discussions de haute facture    "Pelé" sur Netflix, redécouverte du footballeur, fenêtre sur l'homme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hammams, fin du calvaire ?
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 01 - 2021

Les professionnels du secteur des hammams traditionnels et douches au Maroc n'en peuvent plus. Ils ont usé de tous les moyens pour faire entendre leur cri de détresse. En vain. Aujourd'hui, ils comptent sur les présidents de groupes parlementaires.
Les professionnels du secteur des hammams traditionnels et douches au Maroc s'enfoncent de plus en plus dans la crise. Qu'ils soient propriétaires ou simples exploitants, leur situation est terrible. Jusque là, ils sont contraints de laisser leurs portes fermés dans de nombreuses villes du Royaume. Ce qui n'est pas sans impact sur non seulement les revenus des travailleurs mais sur tout un secteur déjà fragile qui agonise actuellement. Les loyers s'accumulent, les dettes aussi. Pour les masseurs et masseuses (Tyaba ou Kessala), la situation a été encore plus déplorable. «Elles ne bénéficient d'aucune couverture sociale, n'ont pas de Ramed pour la plupart et vivent le jour au jour », déplore Rabie Ouaacha, président de la fédération nationale des associations des propriétaires des hammams traditionnels et douches au Maroc. La situation ne peut pas durer. De nombreux SOS ont été émis depuis des mois et une dizaine de courriers ont été envoyé au chef de gouvernement pour trouver des solutions de sauvetage. En vain. Alors la fédération a décidé d'interpeller certains députés et chefs de groupes parlementaires à la chambre des conseillers et celle des représentants sur la gravité de la situation...Un premier tour de rencontres ont été ainsi organisés avec le président du groupe USFP à la Chambre des représentants Imam Chakran, le chef du groupe istiqlalien à la Chambre des Conseillers, Abdeslam Lebbar, le pjdiste président la commission des Finances à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, le chef du groupe parlementaire RNI à la Chambre des conseillers, Mohamed El Bakkouri et celui du PAM, Adil Barakat. D'après Ouaacha, les rencontres ont été fructueuses. Et les députés se sont engagés à défendre les intérêts du secteur et promis de trouver des solutions pour redresser la filière et améliorer les conditions socio-économiques des travailleurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.