Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 21 juin    Euro 2021: coup dur pour la France    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement, la lutte contre la violence à l'égard des femmes au menu    Permis de conduire : La digitalisation des épreuves pratiques pour bientôt    Jumia conclut un partenariat avec Huawei    Palestine : Biden appelé à aider à mettre fin à l'oppression israélienne    Chambre des conseillers : séance plénière mardi pour examen et vote de projets de loi relatifs au domaine agricole    Handisport / Championnat national d'athlétisme : Attahadi et Amis de Fès remportent le titre    Coupe de la CAF: le Raja de Casablanca et Pyramids font match nul (VIDEO)    Botola : Le FUS tombe à Berrechid, le MAS et la RCOZ accrochent le HUSA et le DHJ    Coupe arabe U20 : Réaction d'Idrissi après la victoire des Lionceaux    Le président du Barça défend encore le projet de la Super Ligue    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 juin 2021 à 16H00    Tout savoir sur la qualité des eaux de baignade    Covid-19: La Santé met en garde contre le non-respect des mesures préventives    France : au moins trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles à Bordeaux    Météo au Maroc: il fera chaud ce lundi 21 juin    Patrimoine immatériel : La tutelle complète son inventaire    Mohamed Aboudrar quitte le PAM pour le MP    Une relance des IDE en 2021 face à des perspectives incertaines    Guercif. Le britannique Predator a foré le puits MOU-1    Tanger Med. MFM Radio au cœur de Marhaba 2021 [Vidéo]    Michelle Bachelet déplore une augmentation de l'extrême pauvreté et des inégalités dans le monde    Le Chili reconnait avoir rompu la bulle sanitaire en faisant venir un coiffeur    10.000 spectateurs autorisés sur les sites de compétition    Organisation des ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à obtenir le Statut de «Membre Associé»    La pandémie aggrave les effets néfastes du blocus américain contre La Havane    Echec de Macron et Le Pen, un avertissement pour 2022    Elections iraniennes : Un ultraconservateur à la tête du pays    Allemagne : les conservateurs dessinent le paysage politique de l'après-Merkel    Quarantaine des voyageurs au Maroc. Voici la liste des hôtels participants    Opération Marhaba 2021: voici la liste de numéros de téléphone et d'e-mails mise à disposition des MRE    Espagne : malgré la polémique, le gouvernement va gracier les indépendantistes catalans    «Drawing life» remporte le Grand Prix de la Compétition internationale officielle du court-métrage    Remise du Prix de l'Excellence musicale de la Fondation Brahim Akhiate pour la diversité culturelle    Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale    Exposition: Abdoulaye Konaté, un doux harmattan    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Législatives au Maroc : une circulaire du ministère public et le ministère de l'Intérieur dévoilé    RAM: de nouveaux vols additionnels programmés en juillet (PHOTO)    La Libye, calvaire pour les femmes sur le chemin de l'Europe    Bac 2021 : taux exceptionnel de réussite dans la région Dakhla-Oued Eddahab    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Twittoma : Tweets from Morocco
Publié dans L'observateur du Maroc le 15 - 01 - 2013

Twitter, réseau social de microblogging, permet en 140 caractères de suivre et d'influencer le monde. Au Maroc, 40 000 twittos tentent de le faire. Bienvenue sur la Twittoma.
Par : Salaheddine Lemaïzi
Des Marocains rêvent de réussir le même coup que Barack Obama. Le 6 novembre 2012, le président américain annonce en primeur sur Twitter sa réélection «Pour quatre nouvelles années». Son gazouillis sera retweetté 800 000 fois, le record de 2012. @TheozMia, Lamia Lemfadli dans la vraie vie, ne compte pas faire mieux, mais suit et commente la marche du monde. Elle fête sa deuxième année sur Twitter. Elle a 1.808 tweets et 223 followers (Lire le glossaire). À la différence de Facebook, l'autre réseau dominant que cette étudiante en master en communication utilise aussi, Twitter sert selon elle «pour parler de soi sans être scruter par les gens ». Ce réseau lui permet aussi de suivre ses centres d'intérêts à travers les fameux hashtags.
Pour sa part, @OmarRADI, est journaliste et cyberactiviste. Ce professionnel de l'information utilise généralement Twitter pour un but professionnel. « La raison première d'avoir un compte twitter est l'information, en drainer, demander des contacts ou des infos et diffuser mon travail ou n'importe quel travail que je trouve intéressant », nous explique-t-il. Après trois ans sur Twitter @OmarRADI est suivi par 2.436 abonnés et a publié plus de 6.800 tweets.
Comme @TheozMia et @OmarRADI, ils sont 40.000 à avoir un compte Twitter au Maroc. Si on compare les taux de pénétration de ce réseau estimé à 0.10%, le Maroc fait mieux que l'Algérie qui totale 0.02% et il est en égalité avec la Tunisie et dépassé par l'Egypte (0.27%). Dans la région Machrek-Maghreb, c'est le Koweït (8,13%), le Bahrein et le Qatar qui arrivent les premiers !
Le sondage de Averty Market publié en décembre dernier confirme la position minoritaire de réseau au Maroc. Facebook est le réseau social le plus utilisé chez les répondants avec un taux de 97% suivi de Google+ (49%) et Twitter (41%). Le Maroc compte 5 millions d'utilisateurs de Facebook. Pourtant, le réseau social qui a pour mascotte l'oiseau Larry dispose de diverses fonctions. Ce réseau élitiste est le lieu de rencontre virtuel de leaders d'opinion et d'influenceurs.
Tweeter pour influencer
@MounirBensalah est l'auteur du livre «Révolutions arabes et réseaux sociaux ?» Il a 20.800 tweets à son actif et 3.100 followers. Bensalah décrit Twitter comme « la plus grande agence de presse à l'échelle planétaire ». Pour le démontrer, il donne l'exemple de la révolution en Egypte. « Une étude de l'International Journal of Communication montre que 69% des messages émis en janvier 2011 provenaient de comptes personnels sur Twitter et non d'organisations ». Ce qui a amené Nadia Idle et Alex Nunns, auteurs du livre « Tweets from Tahrir » de conclure : « pour la première fois de l'histoire, les grands médias ont été complètement en dehors de la course ». Ce changement dont la manière d'informer et de s'informer est en train de créer une (petite) communauté (très) influente dont la base arrière est Twitter.
@AnasB.Filali, célèbre blogueur (Bigbrother.ma), et directeur de Lorem, entreprise spécialisée dans la communication digitale, confirme cette tendance : « La communauté Marocaine sur Twitter est réduite par rapport à la communauté Facebook. Mais Twitter reste un outil qui connaitra encore plus d'évolution d'autant plus qu'il regroupe aujourd'hui une communauté très influente ». L'homme sait de quoi il parle, il a 29.000 tweets et 8.300 followers !
@Sniper_ma, Marouane Harmach dans le civil, est directeur associé au cabinet Consultor. Ce spécialiste des TIC au Maroc est sceptique quant à la question de l'influence de Twitter. « Je ne crois pas beaucoup à cette notion de twittos influents. oui il y a des comptes populaires, mais ces comptes ont-ils la capacité de mobilisation ou d'orientation de l'opinion ?», s'interroge-t-il. Réponse du @Spiner_ma : «Je ne le pense pas». C'est l'avis également de @SafaaLharti. Cette communicante ne croit pas à l'influence que peuvent avoir les twittos. «Certains membres de la twittoma se croient influents mais en réalité, il s'agit d'un clan fermé et borné, intéressé par des sujets très masculins».
La faute au 20 février ?
Hassan Rouissi, directeur associé de The Next clic, agence spécialisée dans le Web-marketing et le Community management explique cette situation par la domination de la quantité sur la qualité. « Il faut faire un tri préalable au sein de la Twittoma avant de définir les twittos pertinents pour une marque. L'important c'est le qualitatif ».
Côté business, les entreprises hésitent encore à s'offrir les services de la Twittoma. «Ce qui est malheureux au Maroc, c'est que des marques et des hommes politiques refusent de s'associer à la Twittoma. Ils expliquent cette crainte par l'historique de la Twittoma associé à l'action du 20 février», regrette H. Rouissi. Harmach diagnostique un autre handicap : « Twitter reste peu maîtrisé par certains community managers en raison de ses codes spécifiques ».
Faire appel à des twitteurs influents ou populaires ne garantit pas le succès, comme nous le confirme A. Filali : «Il y a plusieurs marques marocaines qui ont essayé d'engager les influences sur twitter pour leurs campagnes. Certaines ont réussi d'autres non ». Et de rappeler : «La grande majorité des twittos considèrent que leurs tweets sont un patrimoine qu'ils ne peuvent offrir qu'aux marques qui arrivent à les convaincre ». L'autre tendance sur Twitter au Maroc et partout ailleurs consiste en l'existence de personnalités souvent anonymes, qui participent des fois activement aux débats, ou essaient de lire pour suivre de près la tendance. Twittez donc, vous êtes surveillés...z
Twitter pour débutants
Tweet : Ce format contraignant de 140 caractères est la force de cet outil. Il permet une information plus fluide qui ne se perd pas dans le flot de contenu qui défile comme dans la timeline de Facebook.
Retweet : Partager un message d'un autre abonné. Il existe deux manières de «retweeter», soit en copiant/collant le tweet lu en le précédant de la mention «[email protected]», soit en le «retweetant» automatiquement pour l'afficher à ses abonnés.
Followers : Les twitteurs qui sont abonnés à vos tweets. Lady Gaga compte le plus d'abonnés sur le réseau avec plus de 32 millions de followers.
Hashtag : Un mot précédé du signe « # » est un hashtag ou mot-clic. C'est un sujet attribué au message.
Trending Topic (TT) : les sujets les plus traités consultables par pays ou au niveau mondial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.