Mise en place du cadre juridique idoine pour préparer les prochaines échéances électorales    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    La souveraineté du Maroc sur le Sahara: Les Américains persistent et signent    Alerte météo: Chute de neige et fortes averses orageuses du vendredi au dimanche    La Suède étend le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Covid-19: l'Espagne dépasse le seuil de 70.000 morts    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Clôture de la 1ère étape avec une participation marocaine    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Le Real Madrid prépare une somme astronomique pour Haaland    Egypte : Les clubs menacent de jouer sans tests Covid-19 !    Ligue des champions : Les Wydadis sans virus après leur retour    Covid19- Ligue des champions : Clubs anglais et clubs sud-africains... c'est kif-kif !    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Attijariwafa bank accepte les cartes JCB du réseau Japonais sur ses GAB    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Le HCP et ONU-Femmes déterminés à renforcer leur coopération    Un officier français à Assa    Addhoha: Le RCAR franchit à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital    Le bureau politique du MDS réagit à la chaîne de télévision Algérienne Echorouk    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Programme des principaux matchs du jeudi 4 mars    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    Barrage sur le Nil : Egypte et Soudan proposent une médiation dirigée par la RDC    La Chambre des représentants adopte un projet de réforme de la police    Une association d'amitié maroco- israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Schneider Electric étend la gamme d'onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA    Biden retire une nomination à son cabinet face à l'opposition du Sénat    Fkih Ben Salah: adoption de l'enseignement à distance dans deux lycées    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Plus de deux milliards de revenus en moins en deux ans pour les clubs espagnols à cause de la Covid-19    Real Madrid: nouvelle offre pour Sergio Ramos    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Jack Lang: L'arabe est la langue d' une civilisation d' une incroyable richesse et diversité    Cour pénale internationale : enquête sur des crimes potentiels durant la guerre de Gaza de 2014    Musique: le refrain classique des fins de mois !    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain
Publié dans L'opinion le 19 - 01 - 2021

Le « Morocco Day » est devenu le rendez-vous par excellence aux Etats-Unis qui célèbre les relations entre les deux pays depuis plusieurs années.
- Quelles sont les activités programmées dans le cadre du «Morocco Day» qui en est à sa sixième édition ?
- Au programme de cette édition la tenue de séminaires virtuels en direct et en hybride, encadrés par un groupe de professeurs, d'universitaires, de professionnels, d'innovateurs et quelques entrepreneurs maroco-américains. Les provinces du Sud seront à l'honneur puisque les interventions se focaliseront sur la possibilité de partenariat entre des entrepreneurs des villes de Laâyoune et Dakhla, d'une part, et leurs homologues de la région de Washington-Virginia, d'autre part,. Elle sera axée, le premier jour, sur les changements économiques induits par la dernière décision du Président Trump et ses effets sur les investissements et le partenariat entre les deux pays. L'accent sera particulièrement mis sur le tourisme et l'artisanat marocains. La journée du 18 janvier permettra un focus sur l'investissement dans le tourisme. Le 19 janvier, dernier jour de l'événement, sera quant à lui consacré à la célébration de Mustafa Zemmouri (Estebanico), premier Afro-Marocain à poser le pied sur les terres d'Amérique ainsi que de Martin Luther King.
- Pourquoi le choix de ces deux personnalités ?
- Cette édition sera l'occasion de célébrer Martin Luther King, l'icône de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis d'Amérique, ainsi que l'explorateur marocain Mustafa Zemmouri, considéré comme le premier Africain à poser le pied sur les terres de l'Amérique. Le troisième jour de cet événement sera marqué par la participation d'un groupe d'experts afro-américains, et sera consacré à célébrer Martin Luther King et les messages d'espoir qu'il a envoyés, et le symbolique dans les circonstances actuelles, ainsi que l'évocation de l'explorateur marocain Mustafa Zemmouri, très connu dans la côte Est des Etats-Unis, qui est le premier Afro-Marocain à poser le pied sur les terres d'Amérique, commémoré par une statue aux côtés des grands explorateurs d'Amérique.
- Cette édition fête le 15ème anniversaire de l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis. Quel bilan en faites-vous ?
- Cette année est aussi l'occasion de célébrer deux événements importants dans l'Histoire de la relation distinguée entre le Maroc et les Etats-Unis d'Amérique. Il s'agit de la commémoration du 200ème anniversaire de l'amitié entre le Maroc et les Etats-Unis, à travers la célébration du deuxième centenaire de la création de la légation américaine à Tanger, qui est le plus ancien bâtiment diplomatique américain au monde. Il s'agit également de la célébration du 15ème anniversaire de l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis d'Amérique. Cet accord a contribué à doubler la valeur des échanges bilatéraux entre les deux pays. Il convient de noter que le Maroc est le seul pays africain lié par un accord de libre-échange avec les, Etats-Unis d'Amérique, et que dans le cadre duquel, le Royaume accueille plus de 150 entreprises américaines. Un nombre qui pourrait doubler dans les prochaines années.
Recueillis par Safaa KSAANI
Portrait
Un « rêve américain » devenu réalité
Attaché à ses origines marocaines, Mohamed El Hajjam n'a pas traversé l'Atlantique pour rien. Parti en tant que correspondant, à Washington, de la première chaîne de télévision marocaine (Al Aoula), il y a fondé la société Audio Visual Actions (AVA) et le Réseau Maroco-Américain (Moroccan American Business Network).
Il a eu, pendant plus de deux décennies, une belle carrière en production médiatique et cinématographique. Diplômé en journalisme audiovisuel et en technologie de l'information en 1995, le PDG d'AV Actions a reçu plusieurs distinctions.
"Les liens que j'ai pu nouer au cours de cette période, notamment avec des Sud-Américains et des citoyens issus de minorités, m'ont permis d'être primé à maintes occasions", racontet-il non sans une certaine modestie.
Pendant deux années consécutives (2015 et 2016), sa société, basée à Washington, était classée au top 20 des plus grandes sociétés de médias en Amérique. Il a reçu la Clé d'Alexandria, ville située dans l'Etat de Virginie, aux Etats-Unis, ainsi qu'un Prix octroyé par les juristes de la « National Bar Association » à Washington, DC. Par ailleurs, sa firme AVA est une société de services audiovisuels qui gère une importante quantité de matériel destiné à l'organisation de réunions et d'événements pour un public allant jusqu'à 5.000 personnes.
S. K.
Repères
Une opportunité de raffermir les relations maroco-américaines
Le 17 janvier 2021, le programme de la 6ème édition du «Morocco Day» a démarré par une conférence virtuelle autour de la destination touristique Maroc, son artisanat et son patrimoine ainsi que les perspectives offertes par ces secteurs vitaux au Maroc. Y ont participé un groupe de professeurs, d'universitaires, de professionnels du numérique, d'innovateurs et des entrepreneurs maroco-américains, hommes et femmes. Le 18 janvier a vu plusieurs spécialistes, chercheurs et professionnels des médias se relayer pour parler notamment des success stories américano-marocaines aux Etats-Unis. Le 19 janvier sera marqué par la participation d'un groupe d'experts afro-américains avec un hommage particulier qui sera rendu à Martin Luther King, figure emblématique du rêve et de l'espoir en Amérique, ainsi qu'à l'explorateur marocain Mustafa Zemmouri, alias « Estebanico », sous le signe « Aller de l'avant et transmettre un message d'espoir en période de pandémie».
La 5ème édition annulée
Pandémie oblige, le Réseau Maroco-Américain n'a pas pu organiser la 5ème édition du «Morocco Day», qui était prévue le 29 mars 2020 à Washington. Le Réseau avait choisi «des success-stories marocaines à Washington» comme thème de cette Journée, devenue désormais une tradition annuelle pour célébrer le Royaume aux Etats-Unis. Selon ses organisateurs, cette 5ème édition était l'occasion de s'ouvrir sur les dirigeants et entrepreneurs marocains résidant dans les deux pays, et établir ainsi la communication entre les deux rives pour créer des opportunités de collaboration et d'échange d'expertises entre eux et leurs homologues américains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.