Le Bahreïn réaffirme son soutien à la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Sommet de l'Otan: Quand Sanchez s'humilie et humilie son pays    Opération Marhaba 2021: Forte baisse des prix pour la liaison maritime    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Régionales de l'investissement: les étapes Laayoune et Dakhla font carton plein    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Euro 2020 : La Slovaquie prend le dessus sur la Pologne de Lewandowski    Vacances au Maroc: les premiers MRE débarquent à l'aéroport de Fès (PHOTOS)    Compteur coronavirus : 476 nouveaux cas, 9.368.046 personnes vaccinées    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    L'anesthésie après la vaccination anti-covid peut-elle causer la mort ?    Soulaiman Raissouni et Omar Radi confrontés à de charges concrètes, dit le ministère public    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    Réforme de l'administration : pénalisant ''bug'' législatif !    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Usage licite du cannabis : Vers l'adoption définitive de la loi    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Agriculture : un nouveau dispositif de soutien aux petits agriculteurs    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Mohamed Bouldini évoluera en Liga NOS avec Santa Clara    L'ONDA fortement mobilisé pour la sécurité sanitaire des voyageurs    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Temara: Un accord trouvé entre les éboueurs grévistes et le Conseil communal
Publié dans L'opinion le 06 - 05 - 2021

Quelques jours d'arrêt temporaire de travail des éboueurs ont suffi pour que les poubelles débordent de partout à Témara. Un accord a été trouvé entre le Conseil communal de la ville et les grévistes.
Ordures jetées à même le sol, bennes saturées qui débordent, enchevêtrement de sacs-poubelles en pleine rue, déchets recyclables dispersés sur les trottoirs... Après quelques jours d'inactivité de la part des ouvriers, les détritus continuent de s'accumuler. Dans une déclaration à la presse, Abdelaziz El Ayed, premier vice-président du Conseil, a jugé ces faits inacceptables et vont à l'encontre des dispositions du contrat de délégation de service public signé avec Mecomar. Et de préciser que la société avance ne pas avoir reçu de carburant de la part de son fournisseur. "Ce qui est inadmissible", juge-til. Il a également affirmé que le ramassage des ordures demandera beaucoup de temps. De son côté, Said Boudi, représentant syndical des ouvriers de Mecomar, a fait savoir qu'ils n'ont pas reçu leurs salaires des trois derniers mois. Et d'ajouter que "les ouvriers n'ont jusqu'à présent mené aucune grève. En revanche, ils comptent l'organiser vendredi prochain".
Un terrain d'entente trouvé
Après des heures d'âpres négociations, un accord a été trouvé entre le Conseil communal de Témara et les éboueurs grévistes de la société Mecomar, mettant ainsi fin à leur grève, mercredi 5 mai. C'est ce que nous affirment des sources bien informées à la Commune. D'ailleurs, le premier vice-président du Conseil l'a confirmé lors de son intervention au Journal télévisé d'Al Aoula, mardi soir.
Par ailleurs, faute de négociations et de réponses satisfaisantes, les éboueurs de la société Mecomar, société chargée de la gestion déléguée du service public des déchets ménagers et assimilés au niveau de Témara, ont suspendu leur activiré depuis la fin de la semaine dernière. Un arrêt qui a suscité l'indignation des habitants de la ville, et du Conseil communal de la ville de Témara. A cet égard, le Conseil a présenté des excuses auprès des habitants de la ville.
Pour mémoire, la société marocaine Mecomar, qui était chargée de la gestion des déchets à Témara depuis vendredi 1 février 2013 pour une durée de sept ans, a succédé à la société Veolia. Ainsi, le contrat liant Mecomar à la ville de Témara a pris fin en février 2020. "L'entreprise Ozone sera en service bientôt", affirme Abdelaziz El Ayed.
Par ailleurs, Veolia était en service depuis 2008. Elle a mis un terme à ses fonctions avant la fin de la date prévue par le contrat, en juillet 2012.

Mecomar, 26 ans d'existence
Mecomar a été créée en 1995 par Rizkallah Riad Sayhoun. La société a pour activité principale la production d'équipements pour l'assainissement solide et l'entretien de l'éclairage public au profit des collectivités locales et adaptés aux besoins du Maroc. Mecomar détient une part importante du marché en tant que leader dans la commercialisation des produits de son secteur d'activité dont elle est le seul fabricant au Maroc. Les équipements sont conçus et fabriqués en interne sous la marque Mecomar. Mecomar, avec plus de 450 emplois créés et plus de 10.000 m2 d'atelier a considérablement freiné l'importation d'équipements, d'où une économie de devises importante pour l'administration marocaine. Par ailleurs, la société assure la formation des opérateurs dans ses ateliers et sur site


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.