Amnesty International appelle l'Algérie à libérer les prisonniers d'opinion    Déplafonnement de dette extérieure: Les mises en garde du PPS    Le Masi lâché parles secteurs Banques et Télécommunications    Masques, visières, valves: L'impression 3D à la rescousse des hôpitaux    DOC- Port du masque de protection: Voici ce que dit la circulaire du Parquet général    Tanger: Mobilisation pour la place d'Espagne    D'après Moulay Hafid Elalamy : Plus de 5,3 millions de masques ces dernières 48h    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement     Montée des défaillances et double choc d'offre et de demande    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    L'hôpital militaire d'instruction Mohammed V de Rabat consolide ses structures dédiées à la lutte contre le Covid-19    L'hôpital Moulay Youssef de Casablanca renforce sa capacité litière    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Direction du Trésor et des finances extérieures : Rachat de BDT pour un montant de 1 MMDH    Fonds de soutien : Le message de Crédit Agricole du Maroc aux ménages bénéficiaires    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Le port des masques de protection est obligatoire depuis hier    Coronavirus : l'UIR développe des solutions innovantes    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Enquête auprès des entreprises :Le HCP recourt aux e-mail et fax    Changement de modèle ?    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La bonne gouvernance, levier stratégique de croissance
Publié dans L'opinion le 04 - 04 - 2012

Dans la perspective de réalisation d'une croissance forte et créatrice d'emploi qu'il s'est tracée sur la période 2012-2016, le gouvernement compte agir sur trois leviers principaux, à savoir le soutien de la demande interne, la dynamisation du secteur privé et la poursuite de la réalisation des réformes et des stratégies sectorielles.
Le soutien à la demande sera mis en œuvre à travers le renforcement des investissements publics et privés, la relance de la consommation et l'encouragement des exportations.
L'investissement public global, totalisant les parts du budget général, les comptes sSpéciaux du Trésor, les SEGMA, les collectivités locales et les entreprises et établissements publics se chiffre à 188,30 milliards de dirhams, en hausse de 21 milliards de dirhams par rapport à 2011.
A cet effet, le gouvernement compte poursuivre la réalisation des grands chantiers, comme le programme autoroutier, dont le contrat-programme entre l'Etat et la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) pour la période 2008 – 2015, a été signé le 2 Juillet 2008 sous la présidence de Sa Majesté le Roi. Ce contrat-programme a pour objectif de doter le Maroc, à l'horizon 2015, d'un linéaire de 1 800 Km d'autoroutes reliant toutes les villes de plus de 400 000 habitants et ce, par l'achèvement du premier schéma d'armature autoroutier et la réalisation d'un programme complémentaire de 383 Km (Berrechid-Beni-Mellal, contournement de Rabat, Tit Mellil-Berrechid et El Jadida-Safi). Le montant des investissements prévus sur la période dudit contrat s'élève à 31,66 Milliards de dirhams. Parallèlement au programme autoroutier, le processus de désenclavement du monde rural se poursuit à un rythme accéléré dans le cadre du deuxième Programme National de Routes Rurales avec le passage du linéaire réalisé de 1 500 km par an à 2 000 km par an. Concernant les infrastructures ferroviaires, un nouveau contrat-programme 2010-2015 a été signé en février 2010 entre l'Etat et l'ONCF ainsi qu'une Convention entre le Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social et l'ONCF pour le financement partiel du coût de réalisation du projet de Train à Grande Vitesse (TGV) entre Tanger et Casablanca.
Le montant global des investissements couverts par ce Contrat-Programme est estimé à 33 milliards de dirhams dont 20 milliards de dirhams pour le TGV et 13 milliards de dirhams pour les autres investissements destinés à assurer la modernisation du réseau ferroviaire actuel. Sur le plan du développement des infrastructures portuaires, les travaux sont poursuivis au niveau du grand chantier du Port de Tanger Med II qui permettra d'élever la capacité du complexe Tanger-Med à 8 millions unités. Situé sur le flanc ouest de Tanger Med I, l'extension «Tanger-Med II» renforcera les capacités des premières installations avec deux terminaux à conteneurs en eaux profondes qui offriront une capacité supplémentaire de 5 millions de conteneurs. Concernant les infrastructures hydrauliques, le programme de construction des grands barrages, qui a été marqué par lelancement d'une vingtaine de chantiers, a été renforcé par le programme de construction des petits et moyens barrages ayant un intérêt local. Composante essentielle de la politique de mobilisation des ressources hydriques, les petits barrages se sont révélés efficace en matière de développement local notamment à travers leur contribution à l'irrigation des petits périmètres et au développement de l'élevage
En vue d'accompagner l'évolution du secteur des transports aériens, d'importants projets d'extension et de mise à niveau d'infrastructures aéroportuaires ont été réalisés dont, notamment, l'extension et la mise à niveau des aéroports de Casablanca, de Marrakech, de Tanger, d'Oujda, d'Al Hoceima, d'Essaouira et de Dakhla, ainsi que l'extension et le réaménagement du terminal 1 de l'aéroport de Rabat-Salé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.