Officiel: un pass vaccinal « provisoire » dès la première dose    La RAM reprend ses vols à destination du Canada dès le 29 octobre    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Danemark: Le tueur présumé de Copenhague est un repris de justice
Publié dans L'opinion le 17 - 02 - 2015

L'homme que la police danoise a abattu et qui est l'auteur présumé du double attentat de Copenhague s'appellerait Omar Abdel Hamid El-Hussein. Il avait 22 ans et sortait tout juste de prison
La police commençait à cerner le profil de l'auteur présumé des deux fusillades de Copenhague, un jeune homme né au Danemark et fiché pour actes de délinquance, dont le mode opératoire, similaire à celui des attaques de Paris, renforce les craintes de nouveaux attentats jihadistes en Europe. La chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt, a rappelé que «personne ne doit pouvoir impunément attaquer la société danoise ouverte, libre et démocratique».
La police danoise a refusé de dévoiler l›identité du suspect, qu›elle a abattu dimanche au petit matin. Seule une photographie de l›homme avait été publiée, apparemment prise dans un parking. Le cliché était accompagné d›un signalement peu précis. Mais, selon les médias danois, le tueur présumé a été identifié comme étant Omar El-Hussein. L›homme, âgé de 22 ans, a été abattu, dimanche 15 février, par des policiers sur lesquels il avait ouvert le feu dans le quartier populaire de Nørrebro. Il est soupçonné par la police d›être l›auteur des deux fusillades, samedi et dimanche, qui ont tué deux civils et blessé cinq policiers.
La première attaque, au fusil-mitrailleur, a eu lieu dans l'après-midi du samedi 14 février. Des dizaines de personnes assistaient à un débat sur le thème « Art, blasphème et liberté » au centre culturel Krudttonden, dans un quartier aisé du nord de la capitale danoise. La conférence se tient sous protection policière, puisque l'un des principaux participants est l'artiste suédois, Lars Vilks, auteur en 2007 d'une caricature attentatoire au prophète de l'Islam, qui lui a valu des menaces de mort. Le réalisateur Finn Nørgaard, 55 ans, qui se trouvait dans l'assistance, est mort atteint au thorax par une des dizaines de balles que l'assaillant a eu le temps de tirer, avant de fuir en voiture. L'assaillant quitte, en effet, rapidement les lieux dans une Volkswagen Polo. La police se lance à sa recherche.
L'homme ne garde pas sa voiture longtemps : il l'abandonne à deux kilomètres au nord du lieu de l'attentat, près d'une gare. La police diffuse l'immatriculation de cette voiture, et demande aux habitants de Copenhague de ne surtout pas tenter d'appréhender un suspect. Elle annonce, peu après, que la voiture a été retrouvée. Les enquêteurs diffusent cette description de l'assaillant : « Un homme de 25-30 ans, d'environ 1,85 m, de corpulence athlétique et d'apparence arabe, mais avec une peau plus claire que la normale et avec les cheveux noirs et raides », selon les mots du communiqué officiel. Une chasse à l'homme commence.
Abattu par la police au cours d'un échange de tirs
La police danoise publie, dans la soirée, une photo tirée d'une caméra de vidéosurveillance d'un homme vêtu d'une doudoune foncée, d'un bonnet ou d'une cagoule bordeaux, et portant un grand sac noir. Les enquêteurs placent l'appartement de l'auteur présumé de la fusillade sous surveillance, après avoir été prévenus par un chauffeur de taxi qu›il avait déposé l›homme à cette adresse, dans le quartier populaire de Norrebro, dans le nord-ouest de Copenhague, peu après la fusillade. La seconde attaque a eu lieu à l'extérieur de la grande synagogue, après minuit. Quatre-vingts personnes se trouvaient dans la grande synagogue de Krystalgade, dans le centre de Copenhague, pour participer à une cérémonie de confirmation lorsque le bâtiment, placé sous surveillance à la suite de la fusillade du centre culturel, est la cible de tirs. Dan Uzan, 37 ans, qui montait la garde pour protéger les dizaines d'invités d'une fête juive, a été tué. Deux policiers ont également été blessés. Le tireur repart à pied. Il retourne à l'appartement de Norrebro. Les policiers l'apostrophent. Il ouvre le feu. En répliquant, la police le tue.
Le tireur présumé est «un jeune homme de 22 ans, né au Danemark, connu de la police pour plusieurs délits dont des infractions à la législation sur les armes et des violences», a annoncé la police dans un communiqué. «Il est également connu pour ses liens avec des bandes de délinquants», a-t-elle ajouté. L'homme était sorti de prison, il y a deux semaines, où il purgeait une peine pour avoir agressé, il y a un an, un homme de 19 ans, dans la gare de Copenhague, sans raison claire.
Il était également déjà connu des services de renseignement. Les enquêteurs ignorent, cependant, s'il est allé ou pas en Syrie ou en Irak, mais selon Jens Madsen, des services de renseignement (PET), « il peut avoir été inspiré par la propagande militante islamiste diffusée par Da'ech ou d'autres organisations terroristes ». Le Danemark est, eu égard à sa population, un des pays les plus concernés par des départs pour le djihad en Syrie. Par ailleurs, une dizaine de militaires danois ont investi le café Internet « PowerPlay Reborn », dans le quartier de Nøbro, près de l›endroit où le tireur présumé a été abattu, afin de procéder à quatre arrestations de personnes qui ont été embarquées menottées. Les forces de l›ordre auraient également saisi de nombreux documents. Cependant, rien ne prouve qu›Omar Abdel Hamid El-Hussein ait préparé ses actions terroristes présumées avec des complices, selon les services secrets danois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.