ONU : M. Bourita plaide pour un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions"    Sahara marocain: le chef de l'exécutif espagnol réitère son appel à une solution politique fondée sur le compromis    Sécurité sociale : le chef de file du PPS pointe l'importance de la généralisation du dispositif    PRI 2021-2023 : MHE prépare une banque de projets d'investissement pour encourager l'entrepreneuriat    HCP: 83,8% des ménages réfugiés dressent un bilan globalement positif sur leur situation aux temps du Covid-19    Attaque à l'arme blanche à Paris : un nouveau suspect en garde à vue    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Botola Pro D1 : la FRMF arrête le programme des dernières journées    Lutte contre la drogue : 940 kg de chira saisis, deux individus arrêtés à El Jadida    Béni Mellal : nouvel assouplissement des mesures restrictives    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre : 1 735 projets financés au titre de l'année 2020    À Safi, les autorités dévoilent des découvertes archéologiques    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    Météo Maroc: persistance du temps chaud    De nouvelles mesures restrictives à Nouaceur    Ce que Bourita et Guterres se sont dit    PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM    Compteur coronavirus : 2.423 nouveaux cas et 42 décès en 24H    Abdellah El Mouadden, DG d'Africa Motors : « avec DFSK, nous sommes en train d'écrire une très belle histoire de la marque au Maroc »    Vaccins anti-Covid19: des responsables chinois font une annonce    Holmarcom dévoile les ambitions de sa nouvelle compagnie d'assurance    Relance industrielle : le ministère de l'Industrie prépare une banque de projets d'investissement [Documents]    Protestations de Jerada: les principales conclusions du CNDH    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Le Liban peut ouvrir une voie nouvelle    La rentrée sociale perturbée par l'incertitude engendrée par le Covid-19    Habib El Malki s'entretient avec Nikolaj Harris    Barça : Messi tire sur le staff technique du club catalan    A mourir d'ennui Le derby des nuls    Supercoupe d'Europe : Le Bayern reste insubmersible pour le retour du public    Le Zamalek et le Ahly forment un front commun    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Inondations au Sahel : au moins 112 morts et plus de 700.000 personnes affectées    Atlanta: hausse de 5,6% du résultat net à 213 MDH    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Achat d'armes américaines : le Maroc, pays dominant de la région MENA    Liga : Jawad El Yamiq s'engage avec Real Valladolid    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    Maroc: emprunt obligataire d'un milliard d'euros, ce que l'on sait    Covid-19 : 807 professeurs et 413 élèves contaminés depuis le début de l'année scolaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Albert Cohen, musicien chanteur : « Touche pas mon Roi », un hymne à la coexistence
Publié dans L'opinion le 17 - 06 - 2016

Tandis que certains milieux hostiles au Maroc, se lancent dans une vaste campagne de dénigrement de notre pays et de ses instituions sacrées, les artistes marocains réagissent pour répondre à ces détracteurs par plusieurs manières. Parmi eux, Albert Cohen, parolier, compositeur et chanteur et musicien de notoriété nationale et internationale, membre de la communauté judaïque marocaine vient de réagir à travers une nouvelle chanson multilingue qu'il a appelé « Ne touche pas à mon Roi ». Écoutons-le :
Question : Vous venez d'attirer l'attention ces dernières semaines, à travers une nouvelle chanson qui dénote de votre esprit nationaliste à travers un beau poème que vous avez écrit, composé et chanté. «Ne touche pas à mon Roi » en guise de réponse à une campagne médiatique qui vise le Maroc, son Roi et ses instituions sacrées. Quelles sont les motivations de cette chanson ?
Albert Cohen : Les motivations sont venues tout naturellement, puisqu'en ce moment notre pays fait l'objet de plusieurs attaques venant de milieux hostiles au Royaume et avant tout à son Souverain que Dieu l'assiste. Evidemment, puisque je suis marocain et je défends mon patrimoine qui est ma patrie et mon Roi, cette campagne d'hostilité ne peux pas me laisser indifférent.
Question : Avant d'aborder la forme et le contenu de cette chanson, parlez nous d'abord de votre carrière dans la musique et la chanson !
Albert Cohen : ma carrière d'artiste a commencé il y a très longtemps, depuis prés 40 ans durant lesquels je me suis produit dans plusieurs pays du monde et tout particulièrement au Maroc. C'est un domaine qui m'a toujours attiré.. J'adore la musique, c'est ma passion et mon destin naturel.
*-Vous êtes très connu en tant que membre très actif de la communauté judaïque marocaine, et vous militez depuis toujours pour la tolérance , la coexistence pacifique et la réconciliation entre les cultures et les religions . Estce toujours votre combat ?
Albert Cohen : Effectivement, c'est toujours mon combat et le sera jusqu›à la fin de ma vie, car c'est un noble combat, celui qu'on doit mener pour la coexistence c'est ce qu'il y a de plus important aujourd'hui. Toute personne qui n'adhère pas à ce principe doit avoir un problème. Moi, je ne comprends pas pourquoi on n'arrive toujours pas à coexister cote à cote dans cette terre de sagesse et de tolérance.
Question :Enfin, pour revenir à cette belle chanson, Pourquoi vous avez choisi de la chanter en français et dans plusieurs autres langues comme l'arabe, l'hébreux, l'amazighe ,l'anglais , l'espagnol etc ?
Albert Cohen ; Effectivement, pour donner à cette chanson un espace plus large j'ai opté pour ce multilinguisme: On passe ainsi du français, à l'Anglais à l'arabe l'hébreu et l'amazighe. C'est le meilleur exemple qui dénote de la diversité de notre culture et de nos rythmes musicaux Et c'est aussi pour mieux vulgariser la culture de la coexistence
A propos de ses projets futurs, le musicien chanteur précise : D'abord, je suis en train de finaliser cette nouvelle chanson, « Ne touche pas à mon Roi » . Il y a aussi un clip qui est en cours de production et qui sortira bientôt, en plus d'un nouvel album comportant pas moins de 7 titres. Et il y a bien plusieurs événements artistiques et culturels auxquels je participerais dans les prochaines semaines et tout au long de la période d'été.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.