Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Vers un accompagnement juridique pour les startups    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    L'équipe marocaine de basket-ball en fauteuil roulant remporte la Coupe d'Afrique    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Il fait l'actu : Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP    Bombardier fait du Maroc son hub pour l'Afrique et l'Europe    La gare LGV de Casablanca, un site stratégique    Microcrédit : Un encours de 6,6 milliards de dirhams à fin juin    Brasseries du Maroc : retour sur le marché des boissons gazeuses    Drame d'Essaouira : Saad Eddine El Othmani souligne la nécessité d'encadrer les actes de bienfaisance    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Air Arabia réajuste les horaires de vols entre Fès et Marrakech    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    Un incident maîtrisé à Atlanta Assurances    Visa For Music: La musique Gnaoua enchante le théâtre national Mohammed V    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    Traite des êtres humains: Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat    Sahara : Köhler se dit «encouragé»    Une réponse militaire proche à l'Iran et Hezbollah ?    La CGEM lance le guide des produits financiers pour l'Afrique    La DGAPR édite un «Guide du prisonnier»    Brexit: Londres et l'UE doivent « avancer ensemble » pour un accord, insiste May    Tunisie : Sauvetage de 22 immigrants clandestins, dont 9 Marocains    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Qualification Mondial Basketball Chine 2019    Le rôle de la société civile dans le développement local en débat à Benguérir    Dalkurd, le club suédois qui fait la fierté des Kurdes    Birmanie et Bangladesh s'accordent sur le retour des Rohingyas    Les stars africaines se mobilisent contre l'esclavage en Libye    Les jeux vidéos réduiraient le risque de démence chez les personnes âgées    Insolite : Le musée de Bangkok    Symposium "Cancer du sein au Maroc'' à Marrakech    Ligue des champions : Barça et Chelsea qualifiés    Le WAC s'offre le DHJ et sa première victoire de la saison    Nouvelles dates des éliminatoires de la CAN 2019    L'enregistrement des enfants étrangers à l'état civil passé au crible à Rabat    Les meilleurs films de tous les temps    Le Festival de Cannes change ses habitudes pour sa 71ème édition    Le tifinagh a toujours été présent dans la culture amazighe    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment booster le secteur du tourisme en 2017 : Le facteur aérien
Publié dans L'opinion le 17 - 04 - 2017

Pour booster le tourisme national, le développement de l'offre aérienne est indispensable afin de redorer l'image de marque du royaume au niveau régional. L'objectif de l'ONMT est d'attirer environ 11 millions de touristes en 2017, soit une hausse 600.000 arrivées.
Selon les dernières statistiques, les deux premiers mois de 2017 ont enregistré une croissance à deux chiffres, confirmant la reprise du secteur à partir du 2ème semestre de l'année précédente. L'on s'attend à de bonnes performances en 2017, si l'on prend en compte la tendance des réservations, annoncée par l'office.
A ce propos, Abderrafie Zouitene, directeur général de l'ONMT, avait déclaré : «Pour ce mois d'avril, tous les vols de l'aéroport Charles De Gaulle en direction de Marrakech sont pleins». C'est le fruit de la nouvelle stratégie de communication initiée par l'Office, qui, selon le patron de l'office, est un nouvel étage, dans la mesure où il ne s'agit plus de se contenter de la promotion du produit, mais surtout des valeurs et de la richesse culturelle dont regorge le royaume.
Auparavant, une campagne médiatique au niveau du marché français a été lancée dernièrement, ainsi que d'autres actions sont programmées, dont un événement culturel prévu en octobre prochain à New York. Ce qui est de bon augure pour le Maroc qui dispose d'une image positive, face à une conjoncture régionale mouvementée, avec le renforcement de l'offre aérienne devenue incontournable pour capitaliser sur cet atout. En outre, le rattachement de l'aviation civile au ministère du Tourisme s'inscrit également dans cette logique.
L'ouverture de nouvelles liaisons aériennes avec les principaux marchés émetteurs est devenue incontournable pour l'ONMT.
Par ailleurs, une nouvelle campagne de promotion a été lancée sur le marché français au niveau de la destination Dakhla, avec l'ouverture d'une ligne directe de Paris comme argument de vente. Il s'agit d'un vol de 5 heures, dont les billets sont commercialisés à partir de 89 euros. D'autres liaisons seront aussi ouvertes entre des pays de l'Europe de l'Est et centrale et Agadir. Ils seront assurés par la compagnie low-cost WizzAir. Ces nouvelles fréquences permettront d'accompagner le développement de certains marchés comme la Pologne et la Hongrie, avec des tarifs de billets alléchants qui commencent à partir de 40 euros.
Par ailleurs, la compagnie Air Arabia est aussi engagée dans cette dynamique, en renforçant ses dessertes vers Agadir et Marrakech dans les prochains mois. Mais, c'est le lancement de vols internes low-cost, reliant Marrakech à Fès, qui est présenté comme «une révolution qui permettra de démocratiser le transport aérien au Maroc», selon Zouitene. Ce vol sera lancé par Air Arabia dès la fin du mois de juin prochain, avec une fréquence de 3 vols par semaine, et des tarifs qui démarrent à partir de 250 DH. L'année prochaine, de nouveaux vols seront programmés, notamment au départ des pays scandinaves. Le renforcement de l'aérien est aussi décisif pour mieux exploiter le potentiel du marché africain. Le patron de l'ONMT considère que la mise en place d'un open sky avec les pays de la CEDEAO pourrait être un atout, et donc il convient de proposer des vols à des prix attractifs.
L'autre problématique à l'ordre du jour est le changement des habitudes de consommation au niveau de la stratégie de promotion, qui doit se faire de plus en plus sur le web. Car, selon Zouitene : «Seuls 8% des touristes passent aujourd'hui par les TO, contre 60% il y a une quinzaine d'années». C'est pourquoi l'ONMT a pris le virage numérique pour faire la promotion de la destination Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.