Des directives pour protéger l'ordre public économique    Centres d'appels: «Nous contribuons à relever les minima sociaux du pays»    Réalité virtuelle: La technologie du vidéo gaming s'invite dans la formation    Irrigation: Une solution pour économiser l'eau    Les Algériens défilent toujours    Brèves    Météo: le temps qu'il fera ce jeudi au Maroc    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Affaire "Hamza mon bb": le hacker condamné n'en a pas fini avec les ennuis    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Le Maroc tance de nouveau Amnesty International    Nasser Bourita : les relations maroco-mauritaniennes sont à leur meilleur niveau    Examen des relations entre le Maroc et la région de Valence    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    La Côte d'Ivoire inaugure son consulat général à Laâyoune    Ligue des champions : Dortmund et Atlético s'en tirent à bon compte    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Divers Economie    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Annulations de festivités et d'événements en cascade à Marrakech    U.S. Stocks Climb as China Pledges to Support Businesses    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    Le MAE palestinien a évoqué le roi Mohammed VI    Janvier noir pour le marché automobile européen    La Chine retire leur accréditation à trois journalistes du Wall Street Journal après un titre controversé    Le Sahara, toile de fond des entretiens entre Ould Errachid et des responsables chiliens et panaméens    Le Maroc se porte candidat pour organiser la finale de la Ligue des Champions africaine 2020    Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service    Coupe arabe U20 : Le Maroc s'impose devant le Bahreïn    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    OMS : la pneumonie Covid-19 s'avère bénigne dans quatre cas sur cinq    Marrakech s'électrise !    Un week-end fructueux pour les Lions de l'Atlas    Secteurs régulés : qui s'occupe de la concurrence ?    15 longs métrages, dont Adam, en lice    La CGEM lance 1 milliard DH de commandes pour les TPME d'Intelaka    Bourita : Le Sahara marocain est un « pôle de coopération Sud-Sud »    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mme Labida : le nouveau concept de l'offre scolaire exige la réunion de toutes les conditions nécessaires à la scolarisation
Publié dans MAP le 21 - 07 - 2010

Le nouveau concept de l'offre scolaire ne se limite pas uniquement à la création d'espaces scolaires et à l'offre des équipements et des ressources humaines, mais suppose la réunion de l'ensemble des conditions matérielles et éducatives indispensables à la scolarisation des enfants, a souligné Mme Latifa Labida, secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement Scolaire.
Mme Labida qui présidait mercredi à Marrakech les travaux de la 9ème session du conseil d'administration de l'Académie Régionale de l'Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Tensift-Al Haouz au titre de l'année 2010, a indiqué que ces conditions concernent l'offre de l'alimentation, du transport scolaire, de l'hébergement, des manuels et fournitures scolaires ainsi que du soutien matériel aux familles nécessiteuses.
Et de poursuivre que l'élargissement de l'offre scolaire au titre de la saison 2009- 2010 a été marqué par la création de 168 établissements scolaires, dont 61 en milieu rural, relevant que le ministère de tutelle a Œuvré en vue de la mise à niveau des espaces scolaires, à travers la programmation du réaménagement de 2.781 établissements, et la mise à niveau de 229 internats.
La secrétaire d'Etat a tenu à préciser, dans ce contexte, que le nombre de bénéficiaires de l'alimentation scolaire a augmenté pour ce qui de l'enseignement primaire de 15 pc, soit 625.138 nouveaux élèves, celui des élèves internes a atteint 1.111 nouveaux pensionnaires pour ce qui est de l'enseignement secondaire préparatoire, alors qu'en ce qui concerne l'enseignement secondaire qualificatif, ce nombre s'est établi à 3.697 internes.
Il a été procédé également à l'augmentation du nombre des bénéficiaires de l'Initiative Royale "Un million de cartables" pour atteindre 3.677.000 écoliers, a poursuivi Mme Labida, faisant observer que l'initiative de la création de classes de l'enseignement préscolaire au sein des établissements scolaires publics a largement contribué au renforcement du taux de scolarisation des enfants.
D'après les résultats préliminaires du projet "génération de l'école de la réussite", nombre d'établissements scolaires ont réussi à réaliser des avancées considérables concernant le taux de succès en première année de l'enseignement primaire, avec 98 pc au niveau de certaines provinces.
Concernant les examens scolaires, Mme Labida a fait observer que l'année scolaire 2009-2010 a connu une amélioration notable pour ce qui est des taux et moyennes de réussite, notamment pour les examens du baccalauréat où ce taux a atteint 49,54 pc, contre seulement 42,54 pc lors de l'année scolaire précédente, soit quelque 136.894 lauréats et lauréates.
Cette amélioration est le fruit de la stabilité réalisée au niveau de la planification pédagogique du cycle du baccalauréat, de l'adaptation aux nouveaux programmes scolaires, et de l'efficience dans la gestion des établissements scolaires du fait de la mise en application du programme d'urgence de l'éducation et de la formation, a expliqué la ministre.
Mme Labida a, en outre, appelé l'ensemble des acteurs et des partenaires à s'impliquer davantage et à se mobiliser pour garantir plein succès aux chantiers de réformes afin de gagner le pari de l'éducation.
Lors de cette réunion qui s'est déroulée en présence notamment du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, M. Mohamed Mhidia, des gouverneurs des différentes provinces relevant de la région, des membres du conseil d'administration de l'AREF ainsi que des associations des tuteurs et parents d'élèves, il a été procédé à la présentation d'une série d'exposés des comités de planification stratégique, de gouvernance, des finances, des ressources humaines et de la pédagogie.
De son côté, le directeur de l'AREF, M. Mohamed Khalid Chouli a présenté un exposé détaillé sur le programme d'urgence régional, d'encadrement budgétaire, du bilan d'actualisation de ce programme au titre de l'année scolaire 2009- 2010, des projets de construction et de mise à niveau des établissements scolaires, de qualification des établissements scolaires de la région, de la promotion de l'enseignement préscolaire, et du développement de l'éducation physique.
Et d'ajouter que l'AREF de Marrakech ambitionne de réaliser des taux de scolarisation au niveau de chaque commune, au titre de l'année scolaire 2012,, qui devront atteindre 95 pc pour les enfants âgés de 6 à 11 ans, et de 90 pc pour les enfants (12 à 14 ans), la garantie de l'achèvement de la scolarisation au sein des lycées qualificatifs avec un taux de 60 pc pour la catégorie d'âge 15 à 17 ans, l'adduction en eau potable et le raccordement des établissements scolaires au réseau électrique, le renouvellement des équipements, la réfection des établissements scolaires, la généralisation de la tenue scolaire, et la garantie du soutien financier aux familles nécessiteuses dans le cadre du programme " Tayssir ".
Ce programme vise également à promouvoir et à développer l'éducation physique et le sport scolaire, le renforcement des outils de scolarisation à travers la pédagogie d'intégration, l'introduction des technologies d'information et de communication, l'amélioration de la qualité de la vie scolaire, et la lutte contre la déperdition scolaire, a poursuivi M Chouli, notant que tous les moyens financiers et humains ont été mobilisés pour la concrétisation de ces projets à l'échelle des différentes provinces de la région.
Par la même occasion, il a été procédé à l'annonce de la création d'une délégation de l'éducation nationale à la province de Rhamna et à la conclusion d'une convention de partenariat entre l'AREF de Marrakech-Tensift-Al Haouz et les conseils provinciaux, pour l'activation des plans provinciaux relatifs au système d'éducation et de formation et ce, dans le cadre de l'actualisation du programme d'urgence aux plans régional et local.
Il a été procédé aussi à la signature d'une convention de partenariat avec l'Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC) portant sur la garantie du transport scolaire afin de lutter contre la déperdition scolaire, ainsi que d'une autre convention de partenariat entre l'AREF et le Club de la Presse de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz pour l'accompagnement des projets du programme d'urgence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.