Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Anwar El Ghazi : « Ziyech doit aller au gymnase »    Hakim Ziyech n'a que faire des excuses de Hervé Renard    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN-2011 (1ère journée): Bonne entrée en la matière pour le Maroc, l'Egypte confirme son talent
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

27, 25-18, 25-12), tandis que l'Egypte, archi-favori à sa propre succession, a affiché ses grandes ambitions de conserver sa couronne continentale, en dominant l'Afrique du Sud (3-0).
DNES: Rachid Maboudi.
Le Six national a mal débuté cette rencontre qui s'annonçait pourtant la plus facile sur papier avant d'affronter les deux mastodontes de l'Afrique, en l'occurrence le Cameroun et la Tunisie.
Les Botswanais ont creusé l'écart jusqu'à 4 points (9-5), mais les changements effectués par le coach national, l'Argentin Pablo Delcrecco, ont donné leurs fruits et permis à l'équipe nationale de redresser la barre (21-21).
Déterminées à ne pas lâcher prise, les deux équipes ont livré un spectacle de grand niveau pour tenir le suspens jusqu'au bout. Les joueurs marocains ont profité des erreurs de leurs homologues botswanais, notamment au service, pour conclure le 1er set en leur faveur (29-27).
Au deuxième set, les nationaux se sont montrés plus concentrés sur leur sujet et libérés de la pression du début du match, mais les Botswanais sont revenus dans la partie et réduit l'écart à seulement 1 point (8-7).
Mais grâce au mur de blocage imperméable, composé du capitaine Zakaria Bairi, qui évolue en Tunisie (Klibia) et Kamal Ouali du Chabab Mohammedia, les éléments nationaux vont imposer leur style pour s'adjuger ce deuxième set (25-18).
Lors de la troisième manche, l'équipe botswanaise n'a pas pu suivre le rythme des joueurs marocains qui se sont montrés très supérieurs physiquement et techniquement.
"Nous devions remporter ce premier match pour mettre le moral du groupe au beau fixe, surtout que nous évoluons devant notre public qui n'acceptera d'autre résultat que la victoire", a souligné l'entraineur national Delcrecco, affirmant être surpris par le niveau de l'équipe botswanaise.
"Je m'attendais à un match difficile. L'essentiel pour moi était de savoir la réaction de mes joueurs une fois mis en difficulté ", a-t-il lancé.
L'entraineur national a également signalé que "la rencontre prévue samedi contre le Cameroun sera complètement différente. Les Lions indomptables disposent de joueurs talentueux et expérimentés et qui sont très agressifs sur les services."
Et d'ajouter que pour remporter cette rencontre, la solution est de mettre l'équipe camerounaise en difficulté et de prendre des risques sur le service.
De son côté, l'entraineur du Botswana Orta Fellove Carlos a indiqué: "Nous ne sommes pas bien préparés pour cette compétition continentale pour laquelle nous nous sommes entrainés il y a seulement deux semaines. J'ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont bataillé pour revenir dans le match".
"L'équipe marocaine a su mettre le doit sur nos points faibles, mais les choses ne semblent pas être les mêmes face au Cameroun, qui dispose d'une formation très aguerrie à ce genre de compétition", a-t-il dit.
Pour le compte du même groupe, la Tunisie et le Cameroun ont livré un bon spectacle digne de leur nom et de leur réputation à l'échelon continental.
Le Cameroun a été troisième en 2009, alors que la Tunisie détient le record de 8 titres continentaux (1967, 1971, 1979, 1987, 1995, 1997, 1999 et 2003) et ambitionne de renouer avec le podium africain.
Les Camerounais ont débuté la rencontre tambour battant, imposant leur style et hégémonie pour remporter le premier set avec 7 points d'écart (25-18).
Les coéquipiers du vétéran Noureddine Hfaied se sont emparés du deuxième set (25-20), avant de s'incliner, lors du troisième (25-17) puis remettre les pendules à l'heure (25-23) lors de la 4è manche.
Les deux formations ont eu recours, donc, à une manche décisive qui a permis au Cameroun de s'imposer en fin de compte (15-9).
"On a manqué de détermination pour continuer sur le même rythme jusqu'au bout. A chaque fois on réussissait à recoller au score, mais, lors de la dernière manche décisive, on était à égalité 7 à 7, avant de commettre deux fautes fatales, qui nous ont tellement handicapés pour revenir au score", a regretté l'entraineur tunisien Fethi Mkaouar.
"Nos chances de qualifications demeurent intactes. Nous avons encore deux matches à disputer contre, respectivement, le Botswana et le Maroc, que nous aborderons avec rigueur et sérénité en vue de valider notre billet pour le prochain tour", a-t-il souligné.
Dans la poule B, la logique a été respectée et les Pharaons ont honoré leur réputation en disposant aisément de l'Afrique du Sud par 3 sets à 0 (25-12, 25-14, 25-16).
"Cette victoire est due notamment au haut niveau du service que nous appliquions, chose qui nous a facilité la mission pour contrer toutes les offensives de l'équipe sud-africaine", a tenu à souligner l'entraineur de l'Egypte, Sherif Elshemerly, qui n'a purgé que trois mois et demi à la tête de la sélection égyptienne.
"L'équipe actuelle, privée des services de trois de ses cadres pour blessure, a été profondément rénovée avec 6 jeunes joueurs qui font leur première participation dans une compétition de telle envergure", a-t-il précisé, relevant que l'objectif ultime de son équipe est de conserver son titre obtenu en 2009.
Pour le compte de la même poule, l'Algérie, vice-championne, a pris le meilleur sur le Congo par 3 sets à 1 (25-19, 19-25, 25-15, 25-20).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.