La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Un acquis important pour relever les défis    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    Algérie : «L'autoritarisme et la politique du fait accompli ne mèneront que vers l'impasse»    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Un retournement de tendance en Bourse?»    Classe prolétaire    Développement durable : Cette mobilité durable qui fait du sur-place    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Alerte météo: Chutes de neige et fortes averses orageuses du dimanche au mardi    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    Maroc-Tunisie: Aboub critique l'arbitrage (CAN U20)    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Plusieurs eurodéputés interpellent Josep Borrell sur la répression et la coercition politiques en Algérie    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Hirak, saison 2: Le Figaro fait le point sur la situation en Algérie    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Températures (par villes) prévues pour le dimanche 28 février 2021    Tendances déco 2021 : Les couleurs à adopter    Le groupe sanguin O, est-ce un rempart contre le Covid-19 ?    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Mustapha Ramid opéré au lendemain de sa démission    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les bienfaits des colonies de vacances
Saison estivale
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2013


Saison estivale
Voici venue la période tant attendue des vacances. Où aller ? Où se diriger ? Jadis, la question était presque répondue pour les enfants. Les parents étaient les seuls maîtres à bord. Ils organisaient les vacances selon leurs moyens, parfois ne le faisaient pas quand les conditions financières ne le permettaient pas. De nos jours, les enfants sont de plus en plus pointilleux. Ils refusent l'idée de ne pas voyager et de bénéficier de leur break après une année de travail scolaire. Plus ils grandissent, plus l'indépendance s'annonce.
Actuellement, de nombreuses familles cherchent à intégrer leurs enfants dans des colonies de vacances considérées comme des espaces de détente et de bien être, puisqu'elles permettent de rompre avec la monotonie et redémarrer un nouveau cycle.
Pour les enfants, les colonies de vacances restent un véritable lieu d'apprentissage, une occasion d'être sociable, d'apprendre à vivre en communauté, de trouver leur place au sein du groupe et de partager de nouvelles expériences avec des enfants du même âge malgré les normes et l'organisation qui sont très différentes de celles de la maison. Les enfants peuvent bénéficier d'une alimentation variée et équilibrée, se livrer à des activités physiques et sportives de toutes sortes tout en respectant l'heure de sommeil qui ne doit pas être tardive.
Même si la période des colonies reste brève, elle permet aux enfants d'être autonomes. Ils peuvent alors ranger leurs lits, leurs affaires, se brosser les dents, se laver tous seuls...alors qu'ils ne le faisaient pas forcément à la maison. De plus, le respect des moniteurs pendant ces moments les aide à construire leur personnalité.
Cette atmosphère marquée par le soleil et la bonne humeur, la joie et la solidarité à travers des ateliers socioéducatifs, des activités sportives, artistiques et culturelles a pour objectif de rompre avec la routine de la scolarité, de découvrir d'autres régions et de passer d'agréables moments en groupe.
La colonie de vacances peut aider l'enfant à retrouver la confiance en soi, même si certains enfants se sentent isolés à cause de leurs déficiences scolaires ou de leur sous estimation. C'est l'occasion idoine pour découvrir les compétences cachées via les jeux, sports, peinture ou autres activités qui peuvent renforcer la confiance et la forte personnalité.
Les colonies de vacances sont réservées à un nombre de familles aisées. Les enfants issus de milieu défavorisé n'ont pas réellement beaucoup de choix, entre jouer au foot dans la rue ou à la poupée pour les filles. Le choix est très pauvre et la valeur ajoutée est médiocre.
Pourtant, les colonies de vacances devraient être une continuité de l'école en termes d'apprentissage sachant que parfois l'angoisse de vivre cette occasion peut entrainer des troubles dans le comportement, les maux de ventre, la perte d'appétit. Mais une chose demeure : vivre en paix avec les organisateurs et les autres enfants sans présenter de contraintes particulières a une forte valeur ajoutée.
Maria Souinida
***
3 questions pour le docteur pédopsychiatre
Benjelloun Mohamed Amine
1-Quel est le rôle psychologique des colonies de vacances pour les enfants?
Les colonies de vacances sont un milieu d'apprentissage pour l'enfant, une occasion pour vivre de nouvelles expériences et avoir l'habitude de se séparer de ses parents et bien évidemment apprendre à gérer ses difficultés et à exploiter son espace de liberté. C'est aussi une meilleure opportunité pour vivre en communauté. C'est la période parfaite d'une éducation d'autonomisation pour lui.
2-Comment motiver l'enfant pour accepter l'idée de séparation?
Cette expérience va lui permettre de se préparer de ses parents. Il est important que ces derniers communiquent avec leur enfant sur les bienfaits de la colonie et son influence positive sur sa personnalité. L'idéal serait de lui montrer des photos de l'endroit où il va séjourner, lui parler des activités et des ateliers dans lesquels il va s'investir. C'est aussi intéressant de le convaincre que c'est une expérience pendant laquelle il va partager ses émotions, ses capacités avec ceux du même âge.
3- Quel est le meilleur âge pour inscrire son enfant dans une colonie de vacances?
Il n'ya pas d'âge précis pour inscrire un enfant dans une colonie de vacances. Tout dépend de l'état psycho affectif de l'enfant. Le rôle des parents est affirmatif en ce sens. Tant on accepte d'envoyer les enfants assez tôt dans des colonies, tant les enfants auront la possibilité d'augmenter le degré d'autonomie et en même temps la capacité de partage et de socialisation.
Témoignages
Malika, maman de 2 enfants
L'idée d'envoyer mes enfants dans une colonie de vacances me convient parfaitement, surtout que la banque où je travaille m'aide à réaliser cela. Chaque vacance, cette dernière organise des voyages au profit des enfants dans des endroits bien choisis et avec des moniteurs expérimentés et bien évidemment un agenda riche en activités. Depuis l'âge de 9ans, je n'ai jamais hésité à y inscrire mes enfants. Je considère cette expérience comme une valeur ajoutée pour leur personnalité et leur indépendance.
Amin 14 ans :
Je me rappelle que lorsque j'avais 11ans, j'ai voyagé avec un groupe de 50 personnes pour le compte d'une colonie de vacances organisée par Dar Chebab qui est près de nous. Nous avons bien profité de 15 jours de paix et de joie. J'ai joué avec des enfants de mon âge et j'ai participé à des pièces théâtrales. Mais l'alimentation n'était pas très attirante. Il y'avait aussi un manque d'hygiène et d'organisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.