La lune et le doigt    Casablanca/transport par bus: Faut-il revenir à la gestion directe?    Managem renforce son engagement RSE    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    Ecole publique: Sortir de l'idéologie de l'échec    Enfin un lycée français international à Oujda    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Qui va remporter la CAN ?    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Communiqué du Bureau politique du PPS    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    La syphilis regagne du terrain    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 8ème congrès national de la JS reporté à la mi-septembre
Publié dans Albayane le 18 - 06 - 2019

Initialement prévu les 28, 29 et 30 juin courant au complexe Moulay Rachid de la Jeunesse et de l'enfance de Bouznika, le huitième congrès national de la Jeunesse socialiste (JS), organisation parallèle du Parti du progrès et du socialisme, créée en 1976 sous le nom de JMPS (jeunesse marocaine du progrès et du socialisme), a été reporté à la mi-septembre prochain.
Cette décision a été adoptée sur proposition du secrétaire général de l'organisation, Karimi Jamal Benchekroun, à la majorité écrasante par le Conseil central de l'organisation, réuni dimanche 16 juin à Rabat, en session extraordinaire, en présence d'une délégation du Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme, conduite par le Secrétaire général Mohamed Nabil Benabdallah et dont faisaient partie Ghizlane Maamori, Fatima Zahra Barassat et Driss Redouani.
La délégation a participé aux travaux de la réunion qui ont duré tout au long de la journée.
Organiser des débats publics
Ce report a été décidé dans le but de poursuivre les préparatifs du Congrès national dans les meilleures conditions pour en faire une étape de rayonnement dans l'histoire de l'organisation, parfaire l'élaboration des documents du congrès national, permettre aux sections provinciales de tenir leurs assemblées générales et leurs congrès provinciaux. Le but en est, surtout, d'organiser des fora de débats publics autour des thèses du congrès avec la participation du large public des jeunes, selon le SG de l'organisation.
Réunir les conditions optimales de réussite
Cette décision se justifie aussi par le fait qu'il faut tenir compte des observations et des remarques des militants de l'organisation, qui sont animés par la volonté d'assurer à ce grand rendez-vous les conditions optimales de réussite, a indiqué pour sa part le président du comité national préparatoire du congrès Jalal El Moata, qui a présenté un exposé détaille sur l'avancement des travaux préparatoires.
En dépit des retards et des contraintes objectives rencontrées, beaucoup d'objectifs ont été réalisés et personne ne doit douter du ferme engagement de l'organisation de relever tous les défis et de réussir le pari d'organiser un huitième congrès national phare. Un congrès qui constituera un nouveau départ pour réaliser une nouvelle œuvre et de nouveaux acquis dans la vie de la JS, a-t-il expliqué.
Tout en adoptant ce report, le Conseil central de la JS a entériné à l'unanimité par la même un nouvel agenda pour le renouvellement des adhésions, l'organisation des assemblées générales, des congrès et d'autres débats outre la structuration et la restructuration des organisations des base à travers le territoire national. Il a prévu une période pour les recours contre les décisions des instances dirigeantes. Il a également adopté à la majorité écrasante un communiqué final de la session.
A l'issue des préparatifs de ce congrès national, quelque 700 délégués (es) devront y participer pour débattre et adopter les documents du congrès et élire de nouvelles instances dirigeantes dont un secrétaire général pour les quatre prochaines années à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.