Nabil Benabdallah: «Le gouvernement est en déphasage par rapport aux orientations royales»    Policy Center for the New South : « La Démondialisation », thème de la 9éme édition des Dialogues Stratégiques    Redressement progressif des échanges commerciaux    Aérien : Oman Air rembourse les billets impactés par la Covid-19 au Maroc    Libye: l'accord sur les postes de souveraineté, un pas important vers des progrès sur les autres volets    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Les folies d'Erdogan    La Renaissance de Berkane décroche son premier titre continental    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Volleyball: Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération Africaine    DGSN : Interpellation d'un trentenaire recherché pour crimes avec violence    L'hémisphère Nord rangé par la pandémie    Casablanca : les blindés aux barrages pour contrôler les déplacements [Reportages vidéos]    Covid-19 : Les compléments alimentaires pour renforcer l'immunité.. mythe ou réalité ?    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Que le livre et la lecture triomphent!    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Simeón Oyono Esono Angue : L'ouverture d'un consulat à Dakhla reflète l'engagement de la Guinée équatoriale à soutenir l'intégrité territoriale du Maroc    Maroc Telecom, « Top Performer RSE » pour la 7e fois consécutive    UE : L'Algérie (re)dénoncée pour ses violations à répétition des droits fondamentaux    Espagne. Un tableau de Picasso reproduit par Najat El Baz    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Islam de France. Erdogan se fait tirer les oreilles    Trump. L'Arabie saoudite va-t-elle signer la paix avec Israël?    Le roi Mohammed VI écrit au président autrichien    Conjoncture : hausse de 0,3% de l'IPC en septembre dernier    L'humidité réduirait la contamination au coronavirus [Etude]    De nouvelles mesures restrictives à Taroudant    Vaccin contre la grippe au Maroc : de longues listes d'attente chez les pharmacies!    Boeing et l'Université d'Arizona mettent la main dans la main : Désinfection Covid-19    Ils ne sont forts que de nos faiblesses...    Digitalisation de l'agro-industrie, une réponse agile à la crise sanitaire    Maroclear : Hausse de 6,5% de l'encours global des avoirs conservés en 2019    Photo: Il y a 26 ans, la Jordanie et israël enterrent la hache de guerre    Portugal : Adel Taarabt prolonge avec le Benfica Lisbonne    Sahara: Les consulats africains dépriment l'Algérie?    Webinaire : La Fondation Attijariwafa bank débat de la protection des données personnelles    Décès de Abderrazak Afilal Une icône du syndicalisme marocain s'en va    Casablanca et Marrakech mises en scène : Innovation Gaming d'inwi    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    Injaz Al Maghrib. Sicom In remporte la compétition (vidéo)    Casablanca: grave collision entre une voiture et une grosse moto (VIDEO)    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Souverain défend la création d'un Etat palestinien
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 12 - 2016

Message royal au Comité des Nations Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien
Le Maroc a célébré, mardi 29 novembre, la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Une occasion pour le Royaume de réaffirmer son soutien total et indéfectible aux droits historiques du peuple palestinien, notamment la création d'un Etat palestinien indépendant. A l'occasion de cette journée, SM Mohammed VI a adressé un message à Fodé Seck, président du Comité des Nations Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.
Le Souverain a indiqué clairement que la création d'un Etat palestinien constitue l'issue pour mettre fin à la crise. «La fin de la crise du peuple palestinien et l'élimination des causes de l'instabilité dans la région passent par l'établissement d'un Etat palestinien sur la terre palestinienne». Pour cela, le Souverain a souligné l'importance des négociations directes entre les parties palestinienne et israélienne, selon un échéancier raisonnable et avec des garanties internationales acceptables pour les deux parties. SM Mohammed VI a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités face à la politique de colonisation menée par Israël et les agressions contre les lieux saints à Al Qods Al-Charif. «Notre mission aujourd'hui, dans cette conjoncture régionale et internationale équivoque, c'est d'attirer l'attention et de sensibiliser la communauté internationale sur la nécessité pour elle d'assumer ses responsabilités à l'égard du peuple palestinien, surtout que ses souffrances ont atteint un degré sans précédent, avec l'intransigeance de l'autre partie et la poursuite de sa politique de colonisation, outre les agressions contre les lieux saints à Al Qods Al-Charif, et les tentatives de saper les opportunités d'une solution à deux Etats», a relevé SM le Roi. Le Souverain n'a pas manqué de rappeler le soutien constant et permanent du Royaume du Maroc aux droits historiques légitimes du peuple palestinien, notamment celui d'établir son Etat indépendant sur la terre palestinienne, «dans les frontières du 4 juin 1967, un Etat viable et pérenne, ayant pour capitale Jérusalem-Est, vivant côte à côte avec Israël, dans la paix et la sécurité, conformément aux résolutions de la légalité internationale et à l'Initiative de paix arabe».
SM le Roi a réaffirmé le soutien à toutes les initiatives qui vont dans ce sens en s'attachant à stimuler la construction des capacités de l'Etat palestinien, à développer l'économie nationale palestinienne et à assigner à la société civile des rôles élargis pour l'instauration de la paix et de la coexistence. Le Souverain a estimé que ces efforts auront une portée réelle et concrète si des progrès sont réalisés pour permettre aux Palestiniens de disposer de leur Etat à l'intérieur de frontières internationalement reconnues. Ces efforts seront réduits à néant si Israël poursuit sa politique de grignotage des terres, de construction de colonies, de verrouillage du blocus imposé à la bande de Gaza, d'agression et de profanation de la Mosquée sacrée d'Al-Aqsa et des autres lieux saint.
«Ceci conduirait, en définitive, à maintenir le Moyen-Orient en proie à la tension, à l'insécurité et à l'instabilité, tout en exacerbant le sentiment de désespérance qui pousse à l'extrémisme, à la violence et au terrorisme», a prévenu le Souverain.
S'agissant de la ville d'Al-Qods, le Souverain a fait savoir que celle-ci doit recevoir l'intérêt qu'elle mérite du fait que tout règlement de la question du Moyen-Orient passe par la préservation du statut juridique de cette ville sainte, considérée comme faisant partie intégrante des territoires palestiniens occupés en 1967.
En tant que Président du Comité Al-Qods, le Souverain a exprimé sa ferme volonté de faire prévaloir la justice et l'équité et d'instaurer la sécurité et la stabilité dans la ville sainte. «Nous ne ménagerons aucun effort pour préserver le droit des Palestiniens dans cette ville, dont nous défendons le statut juridique par les moyens politiques, légaux et diplomatiques».
SM le Roi a réitéré l'engagement de mettre en œuvre «les mécanismes et les moyens en notre possession, comme l'Agence Bait Mal Al-Qods Al-Charif, le bras opérationnel du Comité Al-Qods, pour réaliser des projets socio-économiques destinés à soutenir davantage les Maqdisis dans leur résistance sur place et à les aider à vivre dignement sur leur terre».
Le Souverain a réaffirmé une fois de plus son soutien total aux positions adoptées par le président de l'Etat de Palestine Mahmoud Abbas et aux efforts qu'il déploie pour recouvrer les droits inaliénables des Palestiniens, avec, au premier chef, la cessation de l'occupation qui leur est imposée et la mise en place de l'Etat de Palestine indépendant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.