Le journaliste people Simo Benbachir, sera-t-il extradé vers le Maroc ?    ADM dégage des bénéfices pour la 2ème année consécutive    Raja-TP Mazembe: suivez le match en direct (Champions League)    Nasser Bourita : le Maroc n'interfère pas dans les attributions du Secrétaire général des Nations unies    Coronavirus: Avis aux voyageurs à destination du Maroc    Fadila Benmoussa absente du petit écran ce Ramadan    Un autre pays ouvre un consulat général à Dakhla    Plafonnement des honoraires : Une grève au menu pour les notaires    Il a plus que doublé entre 2002 et 2018 : Un parc automobile de 4,3 millions de véhicules    Fès : arrestation de deux individus pour implication présumée dans le détournement de médicaments publics    Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique se conclut par la « Déclaration de Laâyoune »    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'octroi de visas à sept nationalités    La NARSA met le paquet dans un vaste programme de sensibilisation    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Quarts de finale aller des Coupes africaines : Gare au faux pas !    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    Akhannouch présente au Conseil du gouvernement les principaux axes de la nouvelle stratégie agricole    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fituc 2019 : Le théâtre à l'heure du changement
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 06 - 2019


La 31ème édition aura lieu du 2 au 7 juillet
La 31ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (Fituc) prévue du 2 au 7 juillet, verra la participation de 12 pays, et se tiendra sous le thème «Théâtre et changement», dont le choix s'explique par le reflet de la conjoncture actuelle caractérisée par différents changements.
«L'évolution et les mutations que connaît le monde ont influencé tous les domaines de la vie. L'art et particulièrement le théâtre n'étaient pas loin de ces changements. La notion de changement proposée dans cette édition n'est pas limitée au changement social que le théâtre peut provoquer dans des sociétés précises mais va au-delà. Le changement que nous traitons ici touche les composantes du théâtre sur et en dehors de la scène», souligne le président du festival Abdelkader Gongal, doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'sik, Université Hassan II, lors d'une conférence de presse tenue mardi.
D'après lui, «ces changements nous amènent à nous poser des questions relatives aux formations académiques du théâtre, dans les facultés et dans les écoles spécialisées. Les questions touchent également les pré-requis qu'un étudiant souhaitant étudier le théâtre doit avoir, ainsi que le mode de sélection de ces étudiants».
Lors de cette édition, un hommage spécial sera rendu à quatre personnalités nationales en provenance du domaine artistique, académique et médiatique, ainsi que la France qui sera l'invité d'honneur de cette édition. Celle-ci verra la participation de 12 pays, à savoir la France, l'Allemagne, l'Italie, la Côte d'Ivoire, la Chine, l'Ukraine, la Corée du Sud, l'Egypte, le Mexique, les Etats-Unis, le Japon et le Maroc, pays organisateur. La procédure du choix des spectacles est conforme aux orientations et aux objectifs de ce projet culturel.
Dans son intervention par l'occasion, Mohamed Amine Moumine, directeur du festival, a traité le volet académique et scientifique de ce projet en se basant sur les résultats des récentes recherches et études autour du théâtre et son environnement. Ainsi, il a annoncé la programmation d'une table ronde qui aura lieu au festival et qui aborde les différentes problématiques autour du théâtre et changement.
De surcroît, le directeur médiatique du festival Ahmed Tanich a touché le côté médiatique et communicationnel de cet événement, mettant en valeur d'une part les efforts des étudiants faisant partie du comité d'organisation, et d'autre part le rayonnement culturel et artistique du festival sur la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'sik, Université Hassan II, la ville de Casablanca et notre pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.