Sahara marocain: nouveau coup asséné au polisario et à l'Algérie    Marché financier international: le Maroc lève 1 milliard d'euros    Réorganisation de « Casablanca Finance city »: le gouvernement donne son feu vert    Source militaire: plusieurs opérations menées ces derniers jours en Méditerranée    Bilan quotidien: 13 nouveaux décès à Casa-Settat    Blanchiment de capitaux/financement du terrorisme: 390 affaires en 2019 et 2020    World News Day: D'esclave à activiste    Article 1067609    Confinement: La majorité des réfugiés au Maroc bénéficient des services de santé    Une tonne de drogue saisie à Errachida    Opération «mains propres»: Au-delà du trafic d'alcool...    Wafa Assurance, quels impacts du covid-19 ?    Maroc/Etats-Unis : Abdellatif Hammouchi reçoit à Rabat l'ambassadeur américain David Fischer    Pathologique fièvre électorale aux Etats-Unis : Quel cap pour le Maroc face à une Amérique déchirée ?    L'ancien chef de mission de Macron, Alexandre Benalla testé positif au Covid    La Barbade déclenche son «Queenxit»    US Round Up du jeudi 24 septembre – Ségrégation scolaire, Ecoles contaminées, Chômage, Trump/Markle,    A quoi servent les rapports d' activité des institutions de gouvernance ?    Officiel: Luis Suarez signe à l'Atletico de Madrid!    Zidane au Wydad, Roberto Carlos confirme!    Ayoub El Kaabi de retour au Wydad!    Zlatan Ibrahimovic testé positif au covid-19    Botola Pro D1 : Le derby casablancais Wydad/Raja sans vainqueur    Ce soir, finale Supercoupe UEFA : Une présence marocaine et une menace covidienne !    Derby Casablancais : Le DTN et ses collaborateurs présents en mission officielle    FAR: le général Louarak en visite d'inspection au mur de défense    La nécessité de la Politique !    Le camarade Abdelhak Khyari tire sa révérence    30.000 tests anti-Covid rapides effectués dans la région de Fès-Meknès    Le Musée Mohammed VI rend hommage à Gharbaoui    Rabat : A la capitale, les musées sont ouverts    "Watchmen", les super-héros qui confrontent l'Amérique à ses démons passés et présents    Le coup de gueule de Laura Smet contre la cruauté envers les animaux    Ayoub Qanir primé à Toronto et Venise    CGEM : une Commission Afrique avec Abdou Souleye Diop et Ali Zerouali    La CGEM accueille trois nouvelles Fédérations    La jeunesse du PJD veut la tête de Mohamed Amekraz    Vers une alternance consensuelle ?    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Covid-19. Les Chinois nous piquent bien    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    Fès : un brigadier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 11 - 2019

Ce concours (session de novembre 2019) s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la rentrée pédagogique 2020-2021.
Ils sont près de 160.000 candidats à passer les examens écrits du concours des enseignants cadres des Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF). Ce concours (session de novembre 2019) s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la rentrée pédagogique 2020-2021. Au total, 15.000 postes sont à pourvoir à travers les 12 AREF. Ils concernent l'enseignement primaire et l'enseignement secondaire. Rappelons qu'en septembre, le ministère de l'éducation nationale avait annoncé à travers la publication d'un communiqué que les AREF organiseront les concours de recrutement des enseignants-cadres (du 31 octobre au 31 novembre), en plus de la formation qualificative pour les candidats retenus (à partir du 2 décembre).
Ce concours est ouvert aux titulaires de la licence dans les filières universitaires de l'éducation, ou équivalent, disposant de compétences théoriques ou académiques similaires de formation dans lesdites filières et de la licence dans les «spécialités métiers d'enseignement» bénéficiaires du programme gouvernemental de formation de 10.000 cadres pédagogiques. Sont également admis les titulaires de la licence, la licence fondamentale ou la licence professionnelle bénéficiant du programme gouvernemental de requalification de 25.000 cadres, ainsi que les titulaires de la licence, de la licence fondamentale, de la licence professionnelle ou équivalent. Selon les divers communiqués qui ont été diffusés par les AREF, le concours s'est déroulé dans de bonnes conditions au niveau des centres d'examen. Dans la région du Souss-Massa, le nombre de candidats aux examens s'est chiffré à 14.849. Ainsi, 9.325 ont postulé pour l'enseignement primaire spécialité-bilingue, 64 pour la spécialité langue amazighe et 5.460 pour le cycle secondaire toutes spécialités confondues.
Dans la région, le nombre des postes à pourvoir a été établi à 1.198 réparti entre l'enseignement primaire «spécialité-bilingue» (612), l'enseignement de la langue amazighe (8) et le secondaire (578). Dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, 16.546 candidats ont passé l'examen. A noter qu'au niveau de l'enseignement primaire, le nombre de candidats a atteint 8.705, dont 52 spécialisés en langue amazighe, alors que pour l'enseignement secondaire, leur nombre s'est chiffré à 7.841.
L'AREF de Rabat-Salé-Kénitra a prévu le recrutement de 1.416 enseignants-cadres dont 591 pour le cycle primaire en double spécialité, 16 spécialisés en langue amazighe et 809 pour l'enseignement secondaire. Pour sa part, l'AREF de Fès-Meknès a fait savoir que 19.524 candidats ont passé le concours dont 12.858 pour l'enseignement primaire et 6.666 autres pour le secondaire. Au niveau de la région, 1.604 postes sont à pourvoir (993 pour le primaire et 611 pour le secondaire). Quelque 25 postes du primaire sont réservés à l'enseignement de la langue amazighe. Les résultats des examens écrits seront annoncés le 27 novembre et les épreuves orales sont prévues le 28 novembre. Quant aux résultats définitifs, ils seront connus le 2 décembre prochain. Pour ce qui est de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le nombre des candidats aux examens écrits du concours s'est élevé à 23.448.
Un total de 20.741 candidats étaient présents dont 6.704 candidats pour l'enseignement secondaire et 16.744 pour l'enseignement primaire. Signalons que l'AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avait annoncé, le 31 octobre, un concours de recrutement de 1.825 enseignants-cadres de l'académie, avec le 14 novembre comme dernier délai de dépôt des candidatures et le 16 novembre comme date fixée pour le concours. Dans la région de Marrakech-Safi, les candidats se sont chiffrés à 17.513, dont 5.854 candidats pour l'enseignement secondaire et 11.659 pour l'enseignement primaire.
Dans l'Oriental, quelque 9.589 candidats ont passé le concours dont 6.341 candidats pour l'enseignement primaire, dont 81 dans la spécialité langue amazighe, et 3.329 pour l'enseignement secondaire avec un total de 11 spécialités. Les postes alloués à l'AREF de l'Oriental pour le primaire sont au nombre de 695 (679 dans la spécialité bilingue, 16 dans la spécialité langue amazighe), en plus de 450 postes dédiés au secondaire. Enfin, il y a lieu de relever qu'au niveau de la région de de Drâa-Tafilalet, les chiffres font état de 13.649 candidats au concours. Il s'agit de 7.847 candidats pour l'enseignement primaire spécialité bilingue et de 35 pour la spécialité langue amazighe, ainsi que de 5.767 candidats pour le cycle de l'enseignement secondaire toutes spécialités confondues. Il est prévu 1.219 postes au niveau de la région répartis entre l'enseignement primaire spécialité bilingue (712) et spécialité langue amazighe (6), ainsi que le secondaire (501).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.