Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cité Mohammed VI Tanger-Tech : «le plus grand projet entamé au Maroc depuis l'indépendance» selon Othman Benjelloun.
Publié dans Finances news le 21 - 03 - 2017

100.000 emplois, et un investissement de 10 milliards de dollars sur 10 ans. Retrouvez les déclarations des principaux protagonistes de ce projet.
Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Marchane à Tanger, la cérémonie de présentation du projet de création de la ville nouvelle «Cité Mohammed VI Tanger Tech» et de signature du protocole d'accord y afférent. Ce nouveau projet d'envergure consiste à construire un pôle économique capable de générer quelque 100.000 emplois, avec un investissement colossal de l'ordre de 10 milliards de dollars sur une période de 10 ans. Un projet porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe chinois Haite et BMCE-Bank.
Voici les déclarations des principaux protagonistes de cet évènement majeur.
Yassir Znagi, Conseiller du Roi : «Le projet de création de la ville nouvelle «Cité Mohammed VI Tanger-Tech» vise à insuffler une nouvelle dynamique économique particulièrement dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et dans le Royaume en général. Ce projet est le fruit, sur le terrain, des efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI, à la faveur des nombreuses visites effectuées par le Souverain dans plusieurs pays, notamment en Chine. Ce projet le projet, d'un investissement de l'ordre de 10 milliards de dollars sur dix ans, contribuera à l'augmentation des exportations et à la création de quelque 100.000 emplois au Maroc sur une période d'une dizaine années, notamment à Tanger. La nouvelle ville, qui sera érigée dans un premier temps sur 500 hectares, et sur 2.000 hectares dans une période de dix ans, abritera de nombreux secteurs d'activité, notamment l'aéronautique, l'automobile, l'agro-alimentaire, les énergies renouvelables, le tourisme d'affaires et autres».
Li Biao, Président du groupe industriel chinois Haite : La ville nouvelle Cité Mohammed VI Tanger Tech devra générer environ 100.000 emplois directs. Cette ville économiquement intégrée comprendra plusieurs types d'industries, dont l'aéronautique, l'automobile et l'agro-alimentaire, en plus d'une zone résidentielle destinée aux employés. Après la signature à Pékin de l'accord de partenariat, nous avons décidé de venir cette fois-ci à Tanger pour poursuivre notre travail et réaliser notre projet. Le Royaume du Maroc, fort de la solidité de ses multiples atouts, offre un climat d'affaires idéal pour les investisseurs chinois. La stabilité politique et sociale du Maroc, avec une économie ouverte sur le monde et déjà bien intégrée dans les chaines de valeur internationale, validée par l'installation de leaders industriels mondiaux, dans des secteurs exigeant qualité et compétitivité, font du Royaume l'environnement d'investissement idéal pour les investisseurs chinois
Othman Benjelloun, Président de BMCE Bank : La ville nouvelle «Cité Mohammed VI Tanger Tech» est un projet stratégique conçu pour le développement de l'Afrique en général et du Maroc en particulier. Ce projet de grande dimension devrait non seulement favoriser le développement du Maroc, mais également, tel qu'il est conçu, renforcer le développement de l'Afrique tout entière. Cette cité industrielle écologique et intelligente se veut le plus grand projet entamé au Maroc depuis l'indépendance, eu égard à son apport en termes de transfert de nouvelles techno. La mise en œuvre du projet de la ville économiquement intégrée de Tanger, la «Cité Mohammed VI Tanger-Tech», va contribuer à la renaissance de «la Route de la soie» à laquelle sont fermement attachés les partenaires chinois. BMCE Bank of Africa est «fier d'être partie prenante à cette grande initiative, qui devrait attirer, aux portes de l'Europe, sur un site mitoyen du plus grand port de transbordement d'Afrique -Tanger-Med- plus de deux cents entreprises chinoises et, ainsi créer plusieurs dizaines de milliers d'emplois au bénéfice de nos concitoyens».
Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du Commerce : La ville nouvelle «Cité Mohammed VI Tanger Tech» est un projet stratégique d'envergure. La dernière visite de SM le Roi Mohammed VI en Chine, en mai 2016, a déclenché une présence d'opérateurs chinois au Maroc avec une volonté de développer leurs business avec le Royaume. La Cité Mohammed VI Tanger Tech sera développée sur 2.000 hectares, et consiste à construire un pôle économique capable de générer quelque 100.000 emplois, avec un investissement colossal de l'ordre de 10 milliards de dollars sur une période de 10 ans. Le projet de la ville économiquement intégrée, «Cité Mohammed VI Tanger-tech», porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Groupe chinois Haite et BMCE-Bank, illustre un exemple de partenariat, dont les effets dépasseront le cadre de la région pour bénéficier à l'ensemble du Royaume. La Chine, pays émergent devenu puissance industrielle puis financière, technologique et scientifique, a développé un savoir-faire incontestable en matière des villes industrielles et des smart-Cities».
Ilyas Omari, Président de la Région Tanger-Tetouan-Al Hoceima : Le projet «Cité Mohammed VI Tanger-Tech» aura des retombées positives sur toutes les préfectures et les provinces de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Ce projet, porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe chinois HAITE et le groupe marocain BMCE Bank of Africa, contribuera à la création de nouveaux emplois, ainsi que les offres de formation y afférentes, qui profiteront aux populations des préfectures et provinces de cette région, en plus du transfert de technologies et de renforcement de la compétitivité de l'économie marocaine. Depuis l'accession de SM le Roi au trône, cette région a connu un saut qualitatif dans tous les domaines économique, social, culturel, sportif et écologique à la faveur de la mise en œuvre de plusieurs projets structurants tels que le port de Tanger Med, les autoroutes, le train à grande vitesse, les zones industrielles et logistiques et le réaménagement de la zone du port de Tanger. Ces réalisations ont permis à cette région d'occuper une place de choix pour devenir le deuxième pôle économique et industriel au niveau national et accueillir d'importants investissements et plusieurs sociétés internationales».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.