Nouvel actionnaire de référence pour BMCE Bank    Nuits de la médina : Fès consacre les traditions mystiques du monde    Mohammedia : Elle invente son kidnapping pour passer la nuit avec son ex-fiancé    Tahannaout : Un père de famille égorge son épouse comme un mouton    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Mylan Maroc présente son unité de production pharmaceutique    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    Succession de May : Boris Johnson en position de force    SM le Roi félicite Younes Moujahid suite à son élection à la tête de la FIJ    Kia Maroc intègre la nouvelle Ceed    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Mondial 2022: Michel Platini placé en garde à vue    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Un deuxième centre pour Intelcia au Sénégal    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    Said Ibrahimi fait le point : CFC n'est pas un paradis fiscal !    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Femmes, l'éternel défi    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Fête de la musique. Casablanca sort le grand jeu    Rabat. Arrestation du chauffeur d'un autocar pour trafic de drogues    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    La culture marocaine célébrée à Liège    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Les applications pour dormir rendent… insomniaques !    Lutte contre la déperdition scolaire à Essaouira    Le Maroc domine le Championnat d'Afrique de sambo et taïjitsu    L'équipe nationale de boxe en stage de préparation à Cuba    Divers sportifs    S.M le Roi félicite Younes Moujahid pour son élection à la tête de la FIJ    Divers    Insolite : Fan de l'univers Marvel    Ces tournages qui ont tourné au drame : The Warrens of Virginia    Lancement des programmes "Tarfaya Moubadara" et "Irtikae"    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Développement durable: Un moteur de croissance pour Vivo Energy
Publié dans Les ECO le 22 - 10 - 2018

Depuis sa création en 2011, Vivo Energy Maroc, en charge de la distribution et la commercialisation des carburants et lubrifiants de marque Shell, a mis en place des programmes d'investissement communautaires et citoyens qui ciblent trois domaines : la sécurité routière, l'éducation et l'environnement. Hind Mejjati Alami, directrice communication de Vivo Energy Maroc, explique cette stratégie.
-Pourriez-vous présenter, de manière laconique, les activités de Vivo Energy Maroc ?
Vivo Energy Maroc est la société qui distribue et commercialise les carburants et lubrifiants de marque Shell et de Gaz de pétrole liquéfié de marque Butagaz. Elle a été fondée en 2011 et compte plus de 600 employés. La marque Shell est présente au Maroc depuis 1922. Vivo Energy Maroc répond aux attentes de 36 millions de clients par an à travers son réseau de 330 stations-service et d'une couverture nationale dans la distribution de Gaz de pétrole liquéfié. Notre entreprise est une filiale du groupe Vivo Energy, titulaire de la franchise Shell dans 15 pays d'Afrique avec un réseau de plus de 1.800 stations-service. À travers l'accès à la technologie de Shell, ses produits et services, nous visons à fournir une forte valeur ajoutée à nos clients. Nous voulons ainsi être leur choix de référence, avec la vision d'être l'entreprise d'énergie la plus respectée au Maroc.
-Quelles sont les principales activités que mène Vivo Energy Maroc dans le cadre de la RSE ?
Nous tenons à faire la différence durablement pour les communautés au sein desquelles nous sommes présents. Nous avons choisi de cibler trois principaux domaines pour nos investissements communautaires et citoyens : la sécurité routière, l'éducation et l'environnement. Cette démarche sociétale est possible grâce aux partenariats que nous nouons avec des institutions publiques et privées qui démontrent chaque jour leur efficacité. Vivo Energy Maroc travaille en étroite collaboration depuis 2004 avec le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) pour l'amélioration de la sécurité sur les routes marocaines. Plus de 10.000 automobilistes sont sensibilisés annuellement à la sécurité routière à travers l'opération estivale «Vigilance, Roulez Prudence». Plus de 50.000 écoliers, 500 conducteurs, accompagnatrices et directeurs d'école sont également sensibilisés à la sécurité dans les transports scolaires dans les écoles primaires avec le programme «Ana wa Attarik».
Vivo Energy Maroc développe et fournit un large choix de programmes éducatifs en partenariat avec des institutions et des associations de premier plan. Nous œuvrons également en faveur de la protection de l'environnement en réduisant l'empreinte environnementale de nos activités et en soutenant des initiatives citoyennes. C'est d'ailleurs l'objectif premier de notre programme d'éducation à l'environnement «Mama Tabiaa», lancé en 2014 en partenariat avec la Fondation Zakoura et déployé aujourd'hui dans près de 170 écoles publiques.
-Votre partenariat avec Tibu Maroc a soufflé sa deuxième bougie, quel bilan en dresseriez-vous ?
Nous avons démarré ce partenariat il y a bientôt deux ans et nous avons déjà ouvert six centres de basket-ball à travers tout le Royaume. C'est une démarche volontariste que d'être présent dans toutes les régions du Maroc pour permettre au plus grand nombre de jeunes de bénéficier de ce programme. Nos centres de basket-ball sont ouverts à Mohammedia, Casablanca, Kenitra, Safi et Nador. 12 terrains de basket-ball sont mis à la disposition de plus de 600 enfants âgés entre 8 à 12 ans. Tous les mercredis, samedis et dimanches matin, des entraînements sont dispensés par des coaches. En allant à leur rencontre et en les écoutant, nous savons que nous avons grâce à ce programme des enfants plus épanouis et des parents satisfaits. Ce programme véhicule les valeurs positives liées au sport en tant que vecteur d'éducation et qui sont communes à notre entreprise. Il renforce la cohésion, l'esprit d'équipe, le dépassement de soi, et inculque le fair play et la solidarité.
-Vivo Energy Maroc s'intéresse également au volet éducatif, pourriez-vous nous en parler ?
Nous accompagnons depuis plus de 15 ans ce domaine à travers un grand nombre de programmes. À chaque rentrée scolaire depuis 2002, nous participons à l'effort national en faveur des écoles qui en ont le plus besoin. Des opérations de distribution de vélos et de cartables sont menées à travers tout le Royaume avec pour objectif de lutter contre l'abandon scolaire causé essentiellement par la distance séparant l'école du domicile parental. Chaque année, près de 98% des élèves bénéficiaires de l'opération réussissent et aucun abandon n'est enregistré. Nous sommes également engagés depuis 2009 auprès de l'association Injaz Al Maghrib afin de stimuler l'esprit d'initiative des jeunes à l'entrepreneuriat. En près de 8 ans, notre entreprise a contribué à la formation de plus de 8.000 jeunes au «Company Program» et à la création de près de 320 juniors entreprises. Nous pouvons compter sur l'engouement de nos collaborateurs pour participer aux différents programmes d'éducation à l'entrepreneuriat d'Injaz. Nous encourageons leur volontariat en aménageant des horaires adaptés aux bénévoles. Avoir été élu en 2018 meilleur employeur du Maroc, révèle la fierté d'appartenance de chacun de nos collaborateurs et nous pousse à continuer à œuvrer dans ce sens. Nous faisons du développement durable le moteur de croissance de notre entreprise. C'est ainsi que nous souhaitons atteindre notre vision d'être l'entreprise d'énergie la plus respectée au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.