Des directives pour protéger l'ordre public économique    Centres d'appels: «Nous contribuons à relever les minima sociaux du pays»    Réalité virtuelle: La technologie du vidéo gaming s'invite dans la formation    Irrigation: Une solution pour économiser l'eau    Les Algériens défilent toujours    Brèves    Météo: le temps qu'il fera ce jeudi au Maroc    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Affaire "Hamza mon bb": le hacker condamné n'en a pas fini avec les ennuis    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Le Maroc tance de nouveau Amnesty International    Nasser Bourita : les relations maroco-mauritaniennes sont à leur meilleur niveau    Examen des relations entre le Maroc et la région de Valence    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    La Côte d'Ivoire inaugure son consulat général à Laâyoune    Ligue des champions : Dortmund et Atlético s'en tirent à bon compte    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Divers Economie    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Annulations de festivités et d'événements en cascade à Marrakech    U.S. Stocks Climb as China Pledges to Support Businesses    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    Le MAE palestinien a évoqué le roi Mohammed VI    Janvier noir pour le marché automobile européen    La Chine retire leur accréditation à trois journalistes du Wall Street Journal après un titre controversé    Le Sahara, toile de fond des entretiens entre Ould Errachid et des responsables chiliens et panaméens    Le Maroc se porte candidat pour organiser la finale de la Ligue des Champions africaine 2020    Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service    Coupe arabe U20 : Le Maroc s'impose devant le Bahreïn    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    OMS : la pneumonie Covid-19 s'avère bénigne dans quatre cas sur cinq    Marrakech s'électrise !    Un week-end fructueux pour les Lions de l'Atlas    Secteurs régulés : qui s'occupe de la concurrence ?    15 longs métrages, dont Adam, en lice    La CGEM lance 1 milliard DH de commandes pour les TPME d'Intelaka    Bourita : Le Sahara marocain est un « pôle de coopération Sud-Sud »    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SM le Roi préside un Conseil des ministres : Nomination de 10 walis et 30 gouverneurs
Publié dans Albayane le 13 - 05 - 2012

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi à la salle du Trône, au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres. Au début des travaux de ce Conseil, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a présenté un exposé portant sur le dialogue national sur la réforme du système judiciaire, indique un communiqué du Cabinet Royal. Au cours de cet exposé, le ministre a réaffirmé l'intérêt particulier que porte Sa Majesté le Roi à ce chantier structurant, en l'inscrivant parmi les grands chantiers que connaît le Royaume. Cette réforme vise à raffermir la confiance en une justice équitable et efficace et à en renforcer la crédibilité, en vue de garantir la sécurité judiciaire et la bonne gouvernance, et de stimuler le développement et l'investissement.
Le ministre a également rappelé les axes fondamentaux de la réforme, tels que fixés par Sa Majesté le Roi, en tant que Garant de l'indépendance de la justice conformément aux dispositions de la Constitution, dans nombre de Ses importants Discours, notamment celui du 20 août 2009. Ces dispositions prévoient la modernisation du dispositif juridique, la mise à niveau des structures judiciaires et administratives, la qualification des ressources humaines, la consolidation des garanties de l'indépendance de la justice, le renforcement de l'efficacité judiciaire et la consécration de la moralisation.
Le ministre de la Justice et des Libertés a souligné et salué l'importance de l'installation par Sa Majesté le Roi de la Haute Instance du dialogue national sur la réforme profonde et globale du système judiciaire, Instance à laquelle le Souverain a prodigué Ses Hautes Directives, dans l'important Discours qu'il a prononcé à cette occasion.
Après avoir rappelé la mission confiée par Sa Majesté le Roi à cette institution, le ministre a exposé les mécanismes de ce dialogue, précisant, au passage, que cette Instance travaillera dans un esprit de dialogue et d'ouverture sur les différents secteurs ministériels, les associations professionnelles, les composantes de la société civile et les organismes concernés, dans le cadre d'une démarche participative élargie.
Par la suite, et conformément aux dispositions de l'Article 49 de la Constitution, et suite à une proposition du Chef du Gouvernement, et à une initiative du ministre de l'Intérieur, Sa Majesté le Roi a nommé un certain nombre de responsables de l'administration territoriale. Il s'agit, en l'occurrence, de la nomination de 10 walis et 30 gouverneurs concernant 23 provinces et 7 préfectures.
Ces nominations royales s'inscrivent dans le cadre du mouvement concernant les responsables de l'Administration territoriale et du renforcement de la bonne gouvernance territoriale et de l'administration de proximité, visant à permettre aux organes de l'Etat d'effectuer leurs missions avec l'efficacité et la compétence requises, pour accompagner les projets et les chantiers que connaissent les différentes régions du Royaume.
La liste des nouveaux walis et gouverneurs devrait être rendue publique, vendredi après-midi, selon certaines sources.
Au cours des travaux de ce Conseil, il a été également procédé à l'adoption de 10 conventions et accords bilatéraux et internationaux qui s'inscrivent dans le cadre du respect par le Maroc de ses engagements internationaux, et du renforcement et de la diversification de la coopération régionale et internationale du Royaume.
(d'après Map)
Conseil de gouvernement
Audiovisuel public : les cahiers
des charges actuels restent en vigueur
Le Conseil de gouvernement a décidé, jeudi, la prorogation de l'application des cahiers des charges actuels des deux sociétés du pôle public de l'audiovisuel jusqu'à la publication des nouveaux au Bulletin officiel, après l'introduction des modifications qui s'imposent.
Cette décision a été prise suite à une recommandation de la commission ministérielle chargée des cahiers des charges, a indique le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d'un point de presse au terme d'une réunion du Conseil. Un exposé de la commission, présenté par le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, a jugé “bon dans l'ensemble le contenu des nouveaux cahiers des charges”, a précisé M. El Khalfi.
La question des cahiers des charges du pôle public a suscité un large débat sur la scène publique et au Parlement. En effet, M. El Khalfi avait présenté, devant les deux Chambres du Parlement, la démarche suivie par son département dans l'élaboration de ces cahiers.
D'autre part, le ministre d'Etat, Abdellah Baha, a informé le Conseil de gouvernement des résultats du travail de la commission ministérielle en charge du dossier de l'emploi, sachant qu'il a été procédé à la constitution d'une commission technique chargée de recenser les postes budgétaires prévus par la loi de finance 2012, de les classer sur les plans sectoriel et spatial et de répertorier les postes vacants dans les établissements publics et les collectivités territoriales.
Mustapha El Khalfi a indiqué que cette commission se penchera également sur l'examen du décret relatif à l'organisation des concours afin de renforcer la transparence et garantir l'égalité des chances et présenter des propositions concernant les modalités d'organisation des concours de recrutement. Ladite commission présentera les résultats de ses travaux dans les plus brefs délais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.