Groupe Al Omrane. Une nouvelle stratégie marketing pour les MRE    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Bac 2019 : Un taux de réussite de 65,55%    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    Marche de Rabat: Oui à la Palestine, non au «Deal du siècle»    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Cartier Saada: 80% du programme d'investissements réalisés    Gouvernance spatiale et développement    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'université Ibn Zohr en apothéose!    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    Lions de l'Atlas. Une victoire, mais encore...?    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    OPV Maroc Telecom. "Bon timing"    Edito : Excédent au Bac    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    "Futuristic Vision" remporte le prix de la meilleure Junior entreprise    Les marchands non financiers confiants pour le deuxième trimestre    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Divers    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Divers    Washington a lancé des cyberattaques contre l'Iran    Hamid El Kasri et Susheela Raman enflamment la scène Moulay Hassan    Mawazine 2019: Concerts explosifs de Lartiste et David Guetta à la scène OLM Souissi    Palestine. Une marche de soutien à Rabat    Baccalauréat 2019 : un taux de réussite de 65,55%    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée et le président de la région d'Amhara tués    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Autriche: Eclatement de la coalition droite-extrême droite…
Publié dans Albayane le 24 - 05 - 2019

Après la démission samedi dernier du vice-chancelier autrichien Heinz-Christian Strache et le limogeage, lundi, du ministre de l'intérieur Herbert Kickl suite à son refus de se retirer à l'instar du vice-chancelier du fait de leur implication commune dans ce que l'Histoire retiendra comme étant l'«Ibiza-gate», tous les ministres issus du FPÖ, Parti de la liberté d'Autriche, extrême-droite, ont décidé, en fin de journée de présenter collectivement leur démission.
Cette rétractation unanime, qui met fin à une coalition de la formation d'extrême-droite avec les chrétiens conservateurs du Parti populaire ÖVP qui aura duré 18 mois, survient à la suite de la diffusion vendredi, par «Der Spiegel» et la «Süddeutsche Zeitung», d'une vidéo filmée à l'insu du vice-chancelier autrichien, durant l'été 2017, dans une villa sise à Ibiza. Dans cette sulfureuse vidéo, le vice-chancelier Heinz-Christian Strache, leader nationaliste à la tête du FPÖ depuis 2005, évoquait son entière disposition à octroyer des marchés publics à un oligarque russe en échange de financements au profit de sa formation politique.
Mais avant même que cette démission collective n'intervienne le chancelier Sebastian Kurz qui avait jugé que cette malheureuse affaire va inévitablement causer des «dégâts importants à l'image de l'Autriche», a fait part, samedi, de son intention de convoquer des législatives anticipées courant Septembre 2019.
Entre-temps, «un gouvernement technique sera chargé de poursuivre la gestion des affaires courantes note «Der Spiegel».
Aussi, Sebastian Kurz a-t-il appelé tous les partis politiques à «garantir la stabilité» du pays ébranlé par l'éclatement de la coalition droite conservatrice (ÖVP) – droite nationaliste (FPÖ) à tendance eurosceptique qui main dans la main s'étaient opposés à la crise migratoire qui affecte le vieux continent.
Or, la crise politique provoquée par l'«Ibiza-gate» a poussé certains responsables européens à mettre en garde leurs concitoyens contre un vote pour l'extrême-droite. «Il ne faut donner à ces radicaux aucune influence sur notre Europe» dira Manfred Weber, le député européen, membre de l'Union chrétienne-sociale en Bavière qui préside le groupe PPE au Parlement européen alors que la chancelière allemande a appelé, quant à elle, à «résister aux politiques qui sont à vendre»; allusion faite à l'«Ibiza-gate» autrichien.
Mais si, jusqu'à la semaine dernière, la coalition FPÖ-ÖVP s'affichait comme étant un modèle idéal, un exemple à suivre par les autres Etats de l'U.E. où, ces dernières années, les formations nationalistes avaient multiplié les succès électoraux dans l'optique de renforcer leur présence au sein du Parlement européen, la réussite ne semble pas être de leur coté cette fois-ci. Quelles vont être les chances des partis nationalistes au cours des élections européennes qui se tiendront du 23 au 26 Mai 2019 ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.