Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    La justice algérienne expulse Ahmed Reda Benchemsi    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Industrie pharmaceutique: Doukkali benchmarque l'expérience chinoise    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Jeux africains 2019 : Plus de 6.000 athlètes présents au Maroc    Karim Alami perd tragiquement son fils    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La prise de conscience!    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    La France se prépare à accueillir le G7    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le fauteuil    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Sept personnes arrêtées à Fès : Saisie de plus de 7.000 comprimés psychotropes    Météo: les prévisions de ce lundi    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main
Publié dans Challenge le 16 - 07 - 2019

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), ont récemment organisé à Casablanca, une rencontre consacrée à la présentation des opportunités qu'offre le deuxième programme de coopération (Compact II) au secteur privé, et à la place qu'occupe ce secteur dans la conception des projets objet de ce programme.
Cette rencontre a été l'occasion d'examiner les opportunités qu'offre le programme Compact II au secteur privé, à la fois en termes de contribution aux chantiers nationaux comme la formation professionnelle et le développement des zones industrielles durables qu'en termes de participation à la mise en œuvre de ces chantiers dans le cadre des appels d'offres lancés par l'Agence MCA-Morocco. L'accent a été également mis lors de cette réunion sur le rôle qu'occupe le secteur privé dans la conception des différents projets objet du programme Compact II, conclu en 2015 entre les gouvernements marocain et américain pour rehausser la qualité du capital humain et améliorer la productivité du foncier, ainsi que sur les schémas de mise en œuvre des projets inscrits dans le cadre de Compact II.
Pour le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, les projets de Compact II s'alignent parfaitement avec les axes de son mandat à la présidence du patronat, notamment ceux liés au capital humain et à l'amélioration du climat des affaires. « Il est nécessaire de mettre en place une cellule mixte qui aura pour mission le partage continu de l'information et la veille stratégique. J'invite aussi l'agence MCA-Morocco à rejoindre la plateforme CGEM-Institutions internationales », a-t-il souligné.
De son côté, le directeur général de l'Agence MCA-Morocco, Abdelghni Lakhdar, a mis l'accent sur le rôle joué par le secteur privé, à travers la CGEM, durant la phase de développement des projets objet du Compact II avec le Millennium Challenge Corporation (MMC) et ce, à travers l'adoption d'une approche participative singulière ayant permis une forte implication du secteur privé et une construction collective des différents projets. Il a notamment rappelé que cette approche participative a été consacrée, par la suite, lors de la phase de mise en œuvre et de suivi des différents projets du Compact II, à travers notamment la présence de la CGEM dans l'organe de gouvernance de l'Agence, à savoir son Conseil d'Orientation Stratégique, et dans les comités techniques et les comités de pilotage.
Lire aussi : La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc
« L'implication du secteur privé est également relevée dans les modèles préconisés par le Compact II et où une attention particulière est accordée aux partenariats public-privé (PPP) en favorisant des modèles dynamiques et concurrentiels impliquant le secteur privé et répondant aux besoins du secteur productif à l'instar du fonds Charaka de la formation professionnelle », a-t-il fait remarquer. Stephanie Miley, la chargée d'affaires à l'ambassade des Etats-Unis à Rabat, a souligné l'importance qu'accorde le MCC aux opportunités de coopération futures avec le secteur privé dans le cadre du Compact II, en vue notamment de l'amélioration de la qualité de la formation professionnelle, du renforcement de l'employabilité des jeunes marocains, ainsi que de la promotion des partenariats publics-privés pour le développement et la gestion de nouvelles zones industrielles.
« A travers le soutien de la CGEM, nos investissements communs dans le foncier et dans l'éducation pourraient soutenir la prochaine vague de croissance économique au Maroc », a-t-elle estimé. De son côté, le directeur résident du MCC au Maroc, Walter Siouffi a, quant à lui, donné un aperçu sur la mission du MCC qui adopte un modèle novateur d'assistance au développement visant à aider les pays partenaires à réduire la pauvreté par le biais de programmes spécifiquement conçus pour promouvoir la croissance économique. « Depuis sa création, il y a 15 ans, MCC, dont le portefeuille d'investissement s'élève à plus de 12 milliards de dollars, a largement développé ses activités en Afrique, qui s'accapare les deux tiers de son portefeuille, le Maroc en représentant la plus grande part avec plus d'un milliard de dollars d'investissements, cumulé entre le premier Compact conclu en 2013 (698 millions de dollars) et le Compact actuel (450 millions de dollars) », a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.