Edito : Cour promotionnelle    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Création d'un institut de formation professionnelle    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Le FMI félicite le Maroc    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ALCS: mobilisation pour la Journée internationale des droits des femmes
Publié dans Finances news le 05 - 03 - 2021

Alors que se profile une ambitieuse réforme du système de protection sociale, l'Association de Lutte Contre le Sida rappelle, à l'occasion de ce 8 mars 2021, la nécessité d'inclure les besoins spécifiques des femmes, particulièrement les plus vulnérables d'entre elles, en matière d'accès aux droits à la santé.

La Journée de mobilisation pour les droits des femmes de 2021 s'inscrit dans un contexte particulier d'accès aux droits à la santé au Maroc. En effet, le 11 février dernier, le Conseil des Ministres, présidé par le Roi Mohammed VI a approuvé la loi-cadre du projet de réforme du système de protection sociale durant les cinq prochaines années. Le premier objectif de ce projet consiste à élargir la base des bénéficiaires de l'Assurance Maladie Obligatoire aux travailleurs et travailleuses indépendantes et aux bénéficiaires du Ramed, soit environ 22 millions de bénéficiaires supplémentaires à l'horizon 2022.
L'Association de Lutte Contre le Sida se félicite du lancement de ce projet de réforme qui survient alors qu'on observe depuis plusieurs années une féminisation de l'épidémie du VIH. Alors que la part des femmes ne représentait que 18 % des cas entre 1986 et 1990, celle-ci a atteint 42 % entre 2001 et 2005 (Rapport Plan National de Lutte contre le Sida - PNLS, 2007).
Aujourd'hui, la part des femmes représente 38% des nouvelles infections au VIH (Estimation PNLS, 2019) et 70% d'entre elles ont été infectées par leurs conjoints (Etude sur les modes de transmission réalisée par le PNLS en 2013).
Cette féminisation particulièrement inquiétante s'explique principalement par des facteurs socio-économiques, les inégalités juridiques et culturelles et les inégalités en matière d' éducation. Autant d'éléments qui favorisent la stigmatisation des femmes vivant avec le VIH ou particulièrement vulnérables à ce virus et entravent leur accès au diagnostic et au traitement.
De plus, les violences basées sur le genre viennent assombrir ce tableau déjà alarmant en accentuant la vulnérabilité des femmes et des jeunes filles. Les études et les rapports produits par la société civile en 2020 ont démontré que cette épidémie silencieuse de violences s'est exacerbée durant la crise sanitaire liée à la Covid-19 et fragilise encore plus les femmes et les jeunes filles, notamment celles appartenant aux populations les plus vulnérables.
Ces éléments contextuels aggravent les obstacles institutionnels d'accès au droit à la santé. Pour preuve, la revue de l'environnement législatif et réglementaire lié au VIH/Sida au Maroc menée par le CNDH et le ministère de la Santé en 2016 a confirmé l'existence d'écarts majeurs entre la législation nationale et le référentiel international traitant du VIH et des droits humains, notamment en ce qui concerne les libertés individuelles.
En effet, l'existence de textes législatifs coercitifs dissuade les personnes particulièrement vulnérables au VIH/Sida d'avoir recours aux services de prévention et de soins qui leur sont pourtant destinés. Ainsi, l'Association de Lutte Contre le Sida rappelle la nécessité de mettre en œuvre les recommandations de la revue du CNDH et du ministère de la Santé portant sur la mise en conformité de la législation marocaine aux référentiels internationaux traitant du VIH et des droits humains telles que :
● le renforcement des lois pénalisant la violence à l'égard des femmes sous toutes ses formes ainsi que les discriminations à l'encontre des personnes vivant avec le VIH et celles qui sont les plus exposées au risque d'infection par ce virus.
● l'application de toutes les dispositions constitutionnelles interdisant la discrimination sous toutes ses formes.
L'Association de Lutte Contre le Sida, qui depuis plus de 30 ans, se mobilise pour la levée des obstacles à l'accès aux diagnostics et aux traitements, rappelle à l'aube de ce vaste chantier de réforme du système de protection sociale, véritable révolution sociale, la nécessité de prendre en compte les besoins et les situations de toutes les femmes, spécialement les plus vulnérables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.